Leçons de niveau 18

Linguistique DMS/Sémantique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Sémantique
Icône de la faculté
Chapitre no 13
Leçon : Linguistique DMS
Chap. préc. :Production
Chap. suiv. :Science du sens
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Linguistique DMS : Sémantique
Linguistique DMS/Sémantique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La science du sens[modifier | modifier le wikicode]

    La science du sens se confond avec celle de notre vie mentale car nous sommes des êtres de sens. Le sens, la seconde nature de l’univers à coté et complémentaire de la nature physique est apparu bien avant le langage, car les lois et principes universels qui régissent tous les univers sont constitués de sens. Depuis plus de quatre milliards d’années tous les êtres vivants, même les plus primitifs, vivent et pensent dans cette nature universelle de sens, alors que les langages de signes arbitraires créés par les animaux supérieurs pour communiquer sont éphémères et n’existent en comparaison depuis très peu de temps. 
    Le terme (sens) signale la nature des parcelles de qualité qui composent nos qualia, et ces parcelles elles-mêmes. Ainsi les couleurs, les saveurs des produits de nos fonctions mentales et nos sèmes sont des exemples de sens. Notre champ sémantique est uniquement constitué de sens.  
    Nos qualia sont constitués de sens, d'un nombre considérable d'éléments qualitatifs, qui avec des nuances se retrouvent dans de nombreux qualia, nos données d'expérience mentale pure immédiate. Il y a toujours une combinaison de plusieurs sens dans un quale, ne serait-ce que notre conscience et un contenu monosémique, mais ce type de contenu est très rare, et ne se trouve que dans des états de modifiés de conscience (EMC), car plusieurs de nos fonctions mentales sont à l'œuvre pour produire un quale, et chacune d'elle produit des catégories de qualités, donc de sens, différentes. C'est la raison pour laquelle le fameux quale rouge, est hypothétique et ne peut exister. Personne ne peut éprouver un quale rouge pur, en l'absence de conscience, de jugement, d'analyse, d'imaginaire et de multiples impressions fugitives et d'affects, ce qui implique l'extrême diversité de nos qualia et leur singularité, non communicable. Les arguments qui s'appuient sur le quale rouge, un non possible, ne sont donc pas recevables.