Leçons de niveau débutant

Lecture de partitions/Notes durées altérations

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Notes durées altérations
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Lecture de partitions
Chap. préc. :Les clefs
Chap. suiv. :Tonalités
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Lecture de partitions : Notes durées altérations
Lecture de partitions/Notes durées altérations
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Si vous avez compris le chapitre I et II de cette leçon, vous êtes en mesure de distinguer des notes sur une partition.
Nous allons maintenant aborder la représentation des valeurs de ces notes.

Les notes et les silences[modifier | modifier le wikicode]

En fonction des symboles présents au début des portées, les notes peuvent avoir une certaine valeur.

  • En fonction des clefs: chaque note sera identifiée avec un nom spécifique à chaque clé.( Ainsi un do en clé de sol deviedra un mi en clé de fa). Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si (voir cours sur les gammes pour plus d'informations)
  • En fonction de l'indicateur de mesure (voir cours sur la lecture rythmique pour plus d'informations)
  • En fonction des altérations

Il existe également des silences. Comme le nom l'indique, un silence correspond à l'absence de note et donc à l'absence de son. Chaque silence est reconnaissable par un symbole qui détermine la durée du silence.
Rappel:

Durée des notes et silences[modifier | modifier le wikicode]

Tableau des durées des notes et silences
Note Durée Silence Durée
\relative c' { c1 }
La ronde, note qui vaut 4 temps
\relative c' { r1 }
La pause, silence qui vaut une mesure complète
\relative c' { c2 }
La blanche vaut 2 temps
\relative c' { r2 }
La demi-pause, silence qui vaut 2 temps
\relative c' { c4 }
La noire vaut 1 temps
\relative c' { r4 }
Le soupir, silence qui vaut 1 temps
\relative c' { c8 }
La croche vaut 1/2 temps
\relative c' { r8 }
Le demi-soupir, silence qui vaut 1/2 temps
\relative c' { c16 }
La double-croche vaut 1/4 de temps
\relative c' { r16 }
Le quart de soupir, silence qui vaut 1/4 temps

Pour aider certains qui ont du mal à mémoriser en distinguant la pause de la demi-pause, on peut s'aider de l’expression suivante: "pause pend, demi-pause dépose" ( la demi-pause étant déposée sur la 4e ligne ).

Nom des notes[modifier | modifier le wikicode]


\relative c'
 {
 \override Staff.BarLine #'stencil = ##f
 \textLengthOn
 c^"do"
 d^"ré"
 e^"mi"
 f^"fa"
 g^"sol"
 a^"la"
 b^"si"
 c^"do"
 }

En fonction de la clef, on attribue des noms aux notes. Prenons par exemple la clef de Sol, placée sur la 2e ligne d'une portée : les notes placées sur cette ligne sont des Sol. On peut dès lors identifier les autres notes placées sur les autres lignes ou aux interlignes.

Altérations[modifier | modifier le wikicode]


\relative c'
 {
 \override Staff.BarLine #'stencil = ##f
 \textLengthOn
 fis1^"fa dièse"
 fes1^"fa bémol"
 }

Dans une partition, on peut rencontrer des notes altérées : elles sont associées aux symboles # (dièse) ou ♭ (bémol) placés juste avant la note altérée. Le # augmente la note d'un demi-ton, tandis que le ♭ la diminue d'un demi-ton.Un troisième symbole appelé bécarre annule l'effet du dièse ou du bémol.

Lecture des notes dans une partition[modifier | modifier le wikicode]

Il est indispensable de prendre en compte les informations données en début de portée de chaque partition musicale. En effet, la clef permet d’identifier les notes, aussi chaque morceau musical nécessite un rythme et ce dernier est indiqué à l'aide d'indicateur rythmique. Le chiffrage rythmique indiqué donne le nombre de temps par mesure.
La présence d'un ou plusieurs dièses ou bémols donne non seulement la tonalité du morceau, mais indique l'altération des notes dans la partition.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple

On remarque la présence de la clef de Fa. Les 3 notes présentes sont alors respectivement Si, Do et Ré. L'indicateur 3/4 signifie que chaque mesure est composée de 3 temps. En effet, en regardant la première mesure, le Si est une blanche pointée, donc elle vaut 2 temps + 1 temps, soit 3 temps (le point rallonge la durée d'une note de 50 %, donc de moitié). Dans la seconde mesure, le Do vaut 2 temps et le Ré un temps, ce qui fait bien une mesure à 3 temps.

On remarque la présence de deux dièses (#), placés aux positions respectives de Fa et Do. Par conséquent, tous les Fa et les Do de la partition sont « dièsés ». Par contre une note comportant un dièse dans une mesure ne sera altérée que pour cette mesure. on parle alors d'altération accidentelle.
Si on lit les notes de ces deux mesures, on lit donc Si, Do#, Ré.

Pour plus d'informations, consultez les cours sur la tonalité, et la lecture rythmique.