Leçons de niveau 16

La fin de l'histoire ?/Pour aller plus loin

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Pour aller plus loin
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : La fin de l'histoire ?
Chap. préc. :Votre propre management des opérations
Chap. suiv. :Bibliographie
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « La fin de l'histoire ? : Pour aller plus loin
La fin de l'histoire ?/Pour aller plus loin
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir bien pédalé ensemble, « le nez dans le guidon »… Il est temps de relever la tête un tant soit peu !…

Le processus d'autonomisation[modifier | modifier le wikicode]

Avez-vous remarqué que pour gagner en autonomie, il fallait accepter de la dépendance ? Contradictoire ? Oui au 1er abord… Mais si on veut bien passer en mode ‘méta’ (hélicoptère)… On comprend que l’on gagne une nouvelle dimension : l’intégration…

Heureusement la complexité nous appris à relier ce type d’antagonismes : "Plus un système vivant est autonome, plus il est dépendant. Plus il s'enrichit en complexité et entretient par là même des relations multiples avec son environnement, plus il accroît son autonomie en se créant une multiplicité de dépendances. L'autonomie est à la mesure de la dépendance."

Attention il existe des dépendances modernes, quasiment obsessionnelles, de véritables addictions : Les réseaux sociaux mal utilisés, les jeux en réseau, la technique pour la technique,…

Reste à chacun de lutter contre les évolutions (juste) mercantiles en étant en dissidence avec certaines modernités.

Le processus d’esprit d’équipe : Pour être plus fort il faut accepter l’existence de la fragilité d’une partie de la chaîne globale : le maillon faible ! La solidarité du groupe, l’esprit d’équipe,…, voire le lien social comme moyen du "Vouloir vivre Ensemble"…

Alors imaginez les trésors de qualités que l’entreprise se doit de déployer quand elle veut être indépendante, autonome, réactive, concurrentielle, innovante, souple,… …

Changer pour espérer vivre et changer pour éviter de s’amputer afin de survivre…

Quelques réflexions technologiques[modifier | modifier le wikicode]

Rappel : Les rapports sociaux sont plus lents que les rapports marchands  Exemples :

  • les changements de la démocratie sont plus lents que les changements du capitalisme, notamment…
  • Les lois bioéthiques ne vont pas aussi vite que les progrès des biotechnologies… Nécessité du comité consultatif national d’éthique (CCNE)…
  • Les conséquences sur l’écosystème terrestre ne sont pas de court terme… De plus les négociations internationales pour définit le Droit sont très lentes… voir Agenda 21

L’individu et l’entreprise sont respectivement soumis à leurs dépenses contraintes : Est-ce que ces dépenses contraintes sont relatives à la vie normale ou à la vie normée ? Normée par qui ou quoi ?

On est dans l’ère de l’obsession du temps. Tout serait dans l’urgence !!!. Le temps pour détruire (par la technologie par exemple !) est plus court que le temps pour construire – reconstruire, surtout s’il s’agit d’un écosystème. Il existe une tension, voire un conflit, entre techno système et écosystème.

Le triangle maudit (cercle vicieux) : 1 ==> 2 ==> 3 ==> 1 ==> 2 ==> 3 ==> 1…

  1. Efficacité technique,
  2. Efficacité économique : Rendements accrus,
  3. Profits économiques et recherche de nouveaux débouchés financiers.

L’être humain est un être surnaturé. La technologie est devenue, à ce jour, un mode d’être. La technologie déshumanise (lire André Gorz). Mais est-ce que le futur de l’être humain est technologique ? La technologie nous montre des aspects inquiétants : la tentation de la démesure…

  • la puissance de la technologie est supérieure à la puissance du politique,
  • le temps de la technologie est plus rapide que le temps de la décision politique,
  • la technologie va plus vite que la pensée de la technologie,
  • « Tout ce qui peut se faire se fera » (principe de Gabor).
  • La technique l’emporte sur l’éthique.
  • La technocratie remplace la démocratie.

On instrumentalise l’intelligence humaine. Les enfants sont formatés par la famille, l’école, la télévision pour recevoir cette technologie dès leur plus jeune âge et s’y conformer (en 1 seul mot SVP !)…

N’oublions pas que l’idée de l’humain est une idée de l’être humain : à nous, en tant qu’individu et groupe, de « reprendre le manche »…

Les signaux faibles[modifier | modifier le wikicode]

Très souvent, on entend et on lit « les tendances lourdes » du marché, de l’économie, du moral des Français, etc. pour justifier une évolution de la pensée vers de nouveaux chantiers… Et vive le suivisme !…

En fait, ces tendances sont issues des résultats obtenus par des francs-tireurs ayant eu le culot de s’aventurer en terrain inconnu (terra incognita) et ayant fait la démonstration de la justesse de leur pari risqué.

Mais ce pari : Sur quelles hypothèses, raisonnements, ressentis, etc. il était bâti ?

La sensibilité aux signaux faibles.

C’est une force que de savoir anticiper une avancée de la pensée, à partir :

  • de la connaissance poussée de l’écosystème dans lequel on évolue,
  • de l’analyse des forces / faiblesses, et opportunités / menaces, de la synthèse et du renversement des menaces et faiblesses en moteurs du changement,
  • de l’expertise de techniques de rapprochement d’informations,
  • des compétences de mise en lien et/ou en synergie et/ou en réseau,

L'élégance[modifier | modifier le wikicode]

Je suis frappé par le fait que des scientifiques de renommée internationale convoque l’élégance dans leurs raisonnements complexes (ou simplexes !)

  • En physique : Steven Weinberg in « Le rêve d’une théorie ultime ». Les solutions aux problèmes physiques sont généralement élégantes…
  • En neurosciences et biologie : Alain Berthoz : in « La simplexité » L’élégance serait une simplexité…
  • En mathématiques : Bertrand Russell dans toute son œuvre…

Quelques rappels de l’élégance :

  • Qualité de ce qui est d'une beauté sobre et de bon goût ; de ce qui est harmonieux : L'élégance d'un mobilier.
  • Qualité de ce qui est exprimé avec justesse et agrément, avec une netteté sobre, sans lourdeur : L'élégance d'une traduction.
  • Qualité de quelqu'un, ou de son comportement : qui fait preuve de distinction morale ou intellectuelle, de délicatesse.

Je vous invite à être élégants dans le management des opérations que l’on vous confiera…