Leçons de niveau 3

La Mère Bontemps/Raton et le serin

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Raton et le serin
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : La Mère Bontemps
Chap. préc. :L'idée de Minette
Chap. suiv. :Préparatifs
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « La Mère Bontemps : Raton et le serin
La Mère Bontemps/Raton et le serin
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Lorenz Frølich Mère Bontemps17.jpg Lorenz Frølich Mère Bontemps18.jpg


Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

Sur ce discours du chat, la mère Bontemps ouvrit la bouche toute grande,
tant elle était émerveillée.

« J'avais toujours pensé que je possédais des animaux extraordinaires,
s'écria-t-elle, mais jamais, non jamais !
je ne les aurais crus capables de parler.

« Et toi, Raton ?

— Maîtresse, répondit Trottemenu,
les animaux ont du cœur tout comme les hommes et les femmes.
Vous avez partagé avec nous jusqu'à la dernière miette de votre pain ;
c'est à nous aujourd'hui à vous tirer d'embarras.
— Je danserai sur la corde. »

Jaunet, tout en voletant à droite et à gauche suivant son habitude,
n'avait pas perdu un mot de ce colloque
et ayant réfléchi un instant,
il se décida à prendre la parole à son tour.

« Bien dit ! s'écria-t-il,
tandis que Médor et Minette approuvaient de la tête ;
moi je propose, pour ma part,
de deviner la carte qu'aura pensée une des personnes
venues pour assister à notre représentation.