Leçons de niveau 3

La Mère Bontemps/Préparatifs

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Préparatifs
Icône de la faculté
Chapitre no 8
Leçon : La Mère Bontemps
Chap. préc. :Raton et le serin
Chap. suiv. :Début du spectacle
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « La Mère Bontemps : Préparatifs
La Mère Bontemps/Préparatifs
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Lorenz Frølich Mère Bontemps19.jpg Lorenz Frølich Mère Bontemps20.jpg Lorenz Frølich Mère Bontemps21.jpg Lorenz Frølich Mère Bontemps22.jpg Lorenz Frølich Mère Bontemps23.jpg


Lire le texte[modifier | modifier le wikicode]

White open book.svg

La mère Bontemps a vite pris son parti.

« Çà, mes enfants, dit-elle à ses futurs acteurs,
il ne suffit pas d'avoir des talents pour se produire en public ;
il faut encore que la mine y réponde et les annonce.
À toi, Poucette, vu ta qualité de femme, de procéder aux arrangements nécessaires. »

Et la petite fille s'est mise tout de suite à l'œuvre.
Médor et Minette ont supporté patiemment le peigne et la brosse.
Les voilà beaux et lustrés.

Pour Trottemenu, il n'y avait pas lieu de le soumettre à l'opération du peigne.
Il l'eût supportée avec insouciance ;
mais son poil n'en avait pas besoin.
La brosse a suffi.
Après l'avoir considéré de face et de côté,
en avant et en arrière,
Poucette a jugé que sa queue — cette queue de rat qu'on connaît —
ne faisait pas un bel effet.
En conséquence, elle la lui a décorée d'un joli flot de rubans.

« Ça va te gêner un peu, lui a-t-elle dit, mon pauvre Trottemenu,
mais que veux-tu ? il faut souffrir pour être beau. »
Trottemenu n'a pas l'air de souffrir le moins du monde,
et il lui est assez égal qu'on le trouve beau ou laid.

C'est un philosophe.