Aller au contenu

L'énergie et ses conversions/La loi d'ohm

Leçons de niveau 9
Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Début de la boite de navigation du chapitre
La loi d'ohm
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : L'énergie et ses conversions
Chap. préc. :La résistance
Chap. suiv. :Transfert énergétique
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « L'énergie et ses conversions : La loi d'ohm
L'énergie et ses conversions/La loi d'ohm
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

La loi d'Ohm est une loi physique appliquée dans le domaine de l'électricité, le plus souvent en régime continu (utilisation de tensions ou intensités du courant fixes, non variables (contrairement au régime alternatif qui fait intervenir des grandeurs et phénomènes évoluant périodiquement, selon un schéma bien précis (signaux sinusoïdaux))).


La loi d'Ohm fait intervenir trois grandeurs :

  • La tension
  • L'intensité du courant
  • La résistance

Elle est le plus souvent utilisée dans des composants de type "ohmiques" (résistors).

Définitions[modifier | modifier le wikicode]

Définition littérale[modifier | modifier le wikicode]

La tension U aux bornes d'une résistance R est proportionnelle à l'intensité I qui la traverse.

Définition mathématique[modifier | modifier le wikicode]

Avec :

  • U : tension aux bornes du composant ohmique (unité : Volt)
  • R : Résistance caractéristique du composant ohmique (unité : Ohm)
  • I : Intensité du courant traversant le composant ohmique (unité : Ampère)

L'inverse de la résistance s'appelle la conductance. Elle caractérise la capacité d'un composant ohmique à être conducteur de courant électrique (l'intensité du courant électrique traversant le composant augmente ou diminue).