Leçons de niveau 2

Kotava/Vocabulaire/Nombres

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les nombres
Icône de la faculté
Chapitre no 18
Leçon : Vocabulaire en kotava
Chap. préc. :Transports
Chap. suiv. :Abréviations courantes
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Vocabulaire : Les nombres
Kotava/Vocabulaire/Nombres
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Principes numéraux[modifier | modifier le wikicode]

Le kotava utilise un système numéral en base 10. Il existe 21 racines numérales de base (sans le 0).

Le principe de composition est le suivant : tout nombre situé à gauche d'un numéral en base 10 (san, decem, decit, kun, vunt, celem, etc. ) multiplie ce dernier, et tout nombre à droite s'y additionne.

Les nombres cardinaux[modifier | modifier le wikicode]

Les nombres cardinaux sont formés sur les radicaux numéraux auxquels on adjoint le suffixe caractéristique -oy.

de 0 à 9[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
0 nedoy zéro
1 tanoy un
2 toloy deux
3 baroy trois
4 balemoy quatre
5 aluboy cinq
6 tevoy six
7 peroy sept
8 anyustoy huit
9 lerdoy neuf

de 10 à 19[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
10 sanoy dix
11 san-tanoy onze
12 san-toloy douze
13 san-baroy treize
14 san-balemoy quatorze
15 san-aluboy quinze
16 san-tevoy seize
17 san-peroy dix-sept
18 san-anyustoy dix-huit
19 san-lerdoy dix-neuf

de 20 à 99[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
20 tol-sanoy vingt
21 tol-san-tanoy vingt-un
22 tol-san-toloy vingt-deux
30 bar-sanoy trente
40 balem-sanoy quarante
50 alub-sanoy cinquante
60 tev-sanoy soixante
70 per-sanoy soixante-dix
80 anyust-sanoy quatre-vingts
90 lerd-sanoy quatre-vingt-dix
99 lerd-san-lerdoy quatre-vingt-dix

de 100 à 1000[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
100 decemoy cent
101 decem-tanoy cent-un
110 decem-sanoy cent-dix
120 decem-toloy cent-vingt
200 bar-decemoy deux-cents
300 bar-decemoy trois-cents
400 balem-decemoy quatre-cents
500 alub-decemoy cinq-cents
600 tev-decemoy six-cents
700 per-decemoy sept-cents
800 anyust-decemoy huit-cents
900 lerd-decemoy neuf-cents
1000 decitoy mille

grands nombres[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
1 000 decitoy mille
10 000 kunoy dix-mille
100 000 vuntoy cent-mille
1 000 000 celemoy un million
1 000 000 000 felemoy un milliard
1012 tungoy dix puissance 12
1015 pungoy dix puissance 15
1018 eungoy dix puissance 18
1021 zungoy dix puissance 21
1024 yungoy dix puissance 24

Les nombres ordinaux[modifier | modifier le wikicode]

Les nombres ordinaux suivent les mêmes principes, à la différence que leur suffixe caractéristique est -eaf.

de 1 à 10[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
1 taneaf premier
2 toleaf deuxième
3 bareaf troisième
4 balemeaf quatrième
5 alubeaf cinquième
6 teveaf sixième
7 pereaf septième
8 anyusteaf huitième
9 lerdeaf neuvième
10 saneaf dixième

Les nombres numérotés[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'on souhaite faire référence à un numéro (différent de la notion cardinale de quantité ou ordinale de rang), on utilise les nombres numérotés. Ceux-ci se construisent avec le suffixe caractéristique -e.

de 1 à 10[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
1 tane n° 1
2 tole n° 2
3 bare n° 3
4 baleme n° 4
5 alube n° 5
6 teve n° 6
7 pere n° 7
8 anyuste n° 8
9 lerde n° 9
10 sane n° 10
  • In dene teve ke Victor Hugo vawila irubar = il habite au n° 6 de la rue Victor Hugo.
  • Bilmara va World Trade Center koe New York ba 11 ke lerdeaksat ke tol-decit-tane (2001) sokiyir = l'attentat contre le World Trade Cetner à New York s'est produit le 11 septembre 2001.

Les nombres multiplicatifs[modifier | modifier le wikicode]

Les numéraux multiplicatifs suivent également les mêmes principes. Par le biais du préfixe caractéristique jon- et du suffixe adjectivant -af.

de 1 à 10[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
1 jontanaf multiplié par un
2 jontolaf double
3 jonbaraf triple
4 jonbalemaf quadruple
5 jonalubaf quintuple
6 jontevaf sexuple
7 jonperaf septuple
8 jonanyustaf octuple
9 jonlerdaf nonuple
10 jonsanaf décuple

Les nombres divisionnaires[modifier | modifier le wikicode]

Les numéraux multiplicatifs suivent également les mêmes principes. Par le biais du préfixe caractéristique fuxe- et du suffixe adjectivant -af.

de 1 à 10[modifier | modifier le wikicode]

kotava français
1 fuxetanaf divisé par un
2 fuxetolaf divisé par deux
3 fuxebaraf divisé par trois
4 fuxebalemaf divisé par quatre
5 fuxealubaf divisé par cinq
6 fuxetevaf divisé par six
7 fuxeperaf divisé par sept
8 fuxeanyustaf divisé par huit
9 fuxelerdaf divisé par neuf
10 fuxesanaf divisé par dix

Autres dérivés numéraux[modifier | modifier le wikicode]

Le kotava permet également de créer plusieurs séries de mots à partir des radicaux numéraux, par le biais de suffixes spécialisés.

Ensembles[modifier | modifier le wikicode]

Grâce au suffixe caractéristique -a, on obtient des ensembles.

kotava français
2 tola couple, duo
3 bara trio
4 balema quatuor
5 aluba quintet
10 sana ensemble de dix, dizaine
100 decema ensemble de cent, centaine

Fractions[modifier | modifier le wikicode]

Grâce au suffixe caractéristique -aca, sur radical ordinal, on obtient des noms fractionnaires.

kotava français
2 toleaca une moitié, une demie
3 bareaca un tiers
4 balemeaca un quart
5 alubeaca un cinquième
10 saneaca un dixième
100 decemeaca un centième

Années[modifier | modifier le wikicode]

Grâce au suffixe caractéristique -da, on obtient des noms de durée en années.

kotava français
1 tanda durée d'une année, an
2 tolda durée de deux années
3 barda durée de trois années, triennat
5 alubda durée de cinq années, quinquennat
10 sanda durée de dix années, décennie
100 decemda durée de cent années, siècle

Ces mots sont eux-mêmes dérivables ensuite.

  • decemda (siècle) --> decemdik : personne âgée de 100 ans, centenaire (substantif)
  • tolda (deux ans) --> toldon : pendant deux ans (adverbe)

Jours[modifier | modifier le wikicode]

Grâce au suffixe caractéristique -ka, on obtient des noms de durée en jours.

kotava français
1 tanka durée d'un jour
2 tolka durée de deux jours
3 barka durée de trois jours
7 perka durée de sept jours, semaine
10 sanka durée de dix jours, décade

Ces mots sont eux-mêmes dérivables ensuite.

  • sanka (décade) --> sankaf : âgé de 10 jours (adjectif)
  • bar-sanka (trente jours) --> bar-sankon : pendant trente jours, un mois durant (adverbe)

Réitérations[modifier | modifier le wikicode]

Grâce au suffixe adverbial caractéristique -on, on obtient des adverbes de réitération.

kotava français
2 tolon deux fois, bis
3 baron trois fois, ter
4 balemon quatre fois, quater
5 alubon cinq fois
10 sanon dix fois
100 decemon cent fois