Leçons de niveau 2

Kotava/Vocabulaire/Dates et heures

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Dates et heures
Icône de la faculté
Chapitre no 20
Leçon : Vocabulaire kotava
Chap. préc. :Abréviations courantes
Chap. suiv. :Jours de la semaine
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Vocabulaire kotava : Dates et heures
Kotava/Vocabulaire/Dates et heures
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Exprimer une date[modifier | modifier le wikicode]

Les phrases de base sont :

  • « Quel jour sommes-nous ? »
  • « Nous sommes... ».
kotava français remarques
Tok viel (tir) ? Quel jour sommes-nous ?
Tane viel ke toleaksat (tir). Nous sommes le 1er février.
C'est le 1er février.
abrév. 1-e (viel ke) 2-aksat
également : 01/02
Tane viel ke toleaksat ke tol-decit-san-tole ilana Premier février de l'an deux-mille-douze abrév. 1-e (viel ke) 2-aksat (ke) 2012
également : 01/02/2012

Les mois de l'année en kotava peuvent être retrouvés ici.
Les jours en kotava peuvent être retrouvés ici.


Exprimer l’heure[modifier | modifier le wikicode]

Les phrases de base sont :

  • « Quelle heure est-il ? »
  • « À quelle heure... ? ».
kotava français remarques
Tok bartiv (tir) ? Quelle heure est-il ? La forme ordinale tokeaf bartiv est également admise
Tole bartiv (tir). Il est deux heures. litt. : il est l’heure n° 2
Tole bartiv az sanoya wexa
Tole bartiv az sana
Tole az sana
Il est deux heures dix. conjonction az qui marque l'avancement dans le temps,
surtout pas is
Tole bartiv az alub-sana
Sana abdi tole bartiv
Il est deux heures moins dix. litt. : il est deux heures et cinquantaine (de minutes) ; forme courante
litt. : il est dizaine avant deux heures ; forme rare


kotava français
Ba tok bartiv in piyir ? À quelle heure est-il venu ?
Ba bare bartiv piyir. Il est venu à trois heures.
Abdi bare bartiv az sana in piyir. Il est venu avant trois heures dix.
Ba tole bartiv az alub-sana in piyir. Il est venu à trois heures moins dix.


En kotava, on utilise les nombres numérotés (suffixe -e ; tane, tole, bare, etc.) pour référer à une heure. Par ailleurs, on préférera toujours une expression additive (deux heures cinquante) plutôt que soustractive (trois heures moins dix).
Indiquer un moment précis, une heure sur le cadran, emprunte aux nombres numérotés. User des nombres ordinaux (suffixe -eaf ; taneaf, toleaf, bareaf, etc.) vaudra imprécision :

  • Toleaf bartiv tir = nous sommes dans la deuxième heure. Autrement dit : entre 1 h. et 2h. (du matin) sur le cadran.
  • Taneaf bartiv tir = nous sommes dans la première heure. Autrement dit : entre minuit et 1h. du matin sur le cadran.