Leçons de niveau 2

Kotava/Grammaire/Alphabet

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Note : si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Début de la boite de navigation du chapitre
Alphabet et prononciation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Grammaire kotava
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Types de mots

Quiz :

Prononciation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire kotava : Alphabet et prononciation
Kotava/Grammaire/Alphabet
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ezra Cornell's first book.jpg Phonologie[modifier | modifier le wikicode]

Le kotava possède une phonologie très simple, basée sur le principe phonétique : chaque lettre représente un phonème unique et exclusif, et toute lettre est prononcée. Il n'existe aucune exception. De légères variantes de prononciation, liées à des "accents" peuvent toutefois exister.

Le kotava s'écrit officiellement dans un alphabet simplifié de type latin, sans H ni Q.

Il comporte donc officiellement vingt-quatre lettres-phonèmes :

  • cinq voyelles (a, e, i, o, u)
  • dix-sept consonnes (b, c, d, f, g, j, k, l, m, n, p, r, s, t, v, x, z)
  • deux semi-voyelles (w, y)


Minuscule Majuscule Prononc. API Équiv. Français Exemples
a A /a/ a alma
b B /b/ b balemoy
c C /ʃ/ ch, sch centa
d D /d/ d danka
e E /e, ɛ/ è eka, en
f F /f/ f fala
g G /g/ g gola
h H /j/ ill, y nhul
i I /i/ i ilana
j J /ʒ/ j, g jergol
k K /k/ k kiava
l L /l/ l ludev
m M /m/ m mona
n N /n/ n nik
o O /o, ɔ/ o severo, suterot
p P /p/ p pintik
r R /ɾ/ r rebava
s S /s/ s suka
t T /t/ t taka
u U /u/ ou ugal
v V /v/ v va
w W /w/ w wida
x X /x/ kh xanta
y Y /j/ y yanta
z Z /z/ z zae


La semi-voyelle H qui existait depuis l'origine a été supprimée par la réforme entérinée en mars 2011 par le Comité Linguistique régulateur du Kotava. Elle est désormais remplacée en tous mots par le Y. Elle peut encore se trouver dans les textes antérieurs à cette date mais il est dorénavant théoriquement obligatoire d’utiliser Y.(ex. lhumá --> lyumá ; mhot --> myot ; sinkanha --> sinkanya).


Accent tonique[modifier | modifier le wikicode]

Il existe un accent tonique en kotava. Celui-ci porte toujours sur la dernière syllabe ouverte. Il existe toutefois une exception, complètement régulière : les verbes conjugués à la première personne du singulier sont accentués sur la dernière syllabe, une syllabe ouverte. La présence de l'accent écrit (aigu) est alors requise :

  • danká = je chante
  • suteyé = j'écrivais
  • ulití = je boirai
Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Exercices de prononciation et accentuation.