Leçons de niveau 15

Introduction à l'architecture/Objets architecturaux

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Objets architecturaux
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Introduction à l'architecture
Chap. préc. :Introduction à l'architecture
Chap. suiv. :Modèles architecturaux
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Introduction à l'architecture : Objets architecturaux
Introduction à l'architecture/Objets architecturaux
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les objets architecturaux sont de deux sortes :

  • les édifices construits (maisons, immeubles, ponts, navires, etc.) qui ont pour double finalité :
(1) de supporter et d'abriter un certain nombre d'activités humaines ;
(2) de communiquer les modèles architecturaux mis en œuvre dans la construction de ces édifices.
  • les représentations de projet (programmes, esquisses, plans, perspectives,etc.) qui ont la double finalité :
(1) de supporter et d'outiller les processus de conception et de construction des édifices ;
(2) de communiquer les modèles architecturaux mis en œuvre dans la construction de ces représentations de projet.


Ces artefacts (les édifices particuliers ainsi que leurs représentations particulières) sont tous passibles de deux types de jugement, selon que l’on se réfère au premier ou au deuxième type de finalité que nous venons de décrire :

(1) Pertinence : est-ce bien conçu ? Fallait-il mettre en œuvre ces modèles plutôt que d'autres modèles ? Les modèles choisis répondent-ils adéquatement aux besoins de la maîtrise d'ouvrage et/ou de la maîtrise d'œuvre ?
(2) Qualité : est-ce bien réalisé ? Le résultat obtenu est-il conforme aux modèles mis en œuvre ? Les idées de la conception sont-elles bien communiquées par l'édifice et/ou par sa représentation ?


On trouve ainsi parfois :

- des projets mal conçus mais bien représentés ;
- des projets bien pensés mais mal représentés ;
- des projets bien conçus mais dont la construction est mal conçue ;
- des projets bien conçus, dont la construction est également bien conçue mais mal réalisée ;
- des projets mals conçus, bien représentés, dont la construction est bien conçue et bien réalisée…


Les choses se complexifient encore lorsque l’on distingue, parmi les représentations de projet, celles qui sont réalisées par l'équipe de maîtrise d'ouvrage (programmes) de celles qui sont réalisées par la maîtrise d'œuvre (esquisses, avant-projets, projets détaillés, etc.) :

- programmes bien conçus, mal écrits…
- programmes mal conçus, bien écrits suivis de projets biens conçus, mal dessinés…


Et de même, encore une fois, lorsque l’on distingue, à l'intérieur de la maîtrise d'œuvre, un certain nombre de contributions distinctes donnant lieu à plusieurs étapes de projet…


Une des difficultés principales de la discipline architecturale, qui ressort d'ailleurs directement de l'ampleur des artefacts qu'elle produit, réside donc dans cette imbrication complexe de finalités multiples et interdépendantes auxquelles cherchent à répondre un ensemble coordonné de maîtres d'œuvre participant chacun à la conception et à la réalisation d'objets architecturaux qui sont, comme on l'a dit :

  • soit des parties de l'édifice en question,
  • soit des représentations intermédiaires de celui-ci.