Leçons de niveau 2

Graphie picarde/Feller-Carton

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Feller-Carton
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Graphie picarde
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Autres graphies
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Graphie picarde : Feller-Carton
Graphie picarde/Feller-Carton
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Cette partie est reprise de l’article Feller-Carton dans le Wikipédia français.

Le système Feller est un système de transcription de la langue wallonne proposé par Jules Feller (1859-1940) et publié pour la première fois dans le Bulletin de la société Liégeoise de Littérature wallonne, tome 41, en 1900. Le système Feller est dit phonético-analogique.

Feller-Carton[modifier | modifier le wikicode]

Pour le picard on utilise depuis les années 1960, au moins parmi les universitaires, la graphie dite « Feller-Carton » (adaptation au picard, par le professeur Fernand Carton, de la graphie du wallon mise au point par Jules Feller).

Pour ce faire, Carton a fait 15 propositions basées sur deux priorités :

  • rester proche de la graphie française,
  • être au plus près de la phonétique du picard.
Voyelles
a â æ ai an, am au å
/a/, /ɑ/ /a:/, /ɑ:/ /e/ /ɛ/, /e/ /ɑ̃/ /o/ /ɑ/
e ê é eau én, ém eu è
/ə/, /e/, /ɛ/ /e:/, /ɛ:/ /e/ /o/ /œ̃/ /œ/, /ø/ /ɛ/
i î in, im ï
/i/, /j/ /i:/ /ɛ̃/ /j/
o ô œ œu oi on, om ou
/ɔ/, /o/ /ɔ:/, /o:/ /e/ /œ/, /ø/ /wa/ /ɔ̃/ /u/, /w/
u û
/y/, /ɥ/ /y:/
y ŷ
/i/, /j/ /i:/
  • Les lettres a, é, è, eu, i, o, u, ou ont la même prononciation qu'en français.
  • Pour le son o, on peut utiliser les groupes de lettres au et eau pour rester proche des mots français
autsu (au-dessus), un bieau catieau (un beau château) , caud (chaud) , etc
  • La lettre e dans un mot, quand il est muet, peut être remplacé par une apostrophe dans le mot.
bètemint ou bèt'mint (bêtement)
  • Les groupes -er et -ez peuvent être utilisés à la fin des verbes, conjugués ou non.
canter (chanter), os vos incrintchez (vous vous accrochez)
  • Les diphtongues du picard peuvent s'écrire au, eu, ai, ew, aw, ay , euy, , , oai, oin.
capiau (chapeau), catieu (château), laicher (laisser), fèw (faux), iaw (eau), défulay (décoiffé), coteûy (côté), t'avoés (tu avais), parfwère (parfaire), l'moaison (la maison), boin.ne (bonne)
  • Les nasales sont: an , am , in , im , én , ém , on , om .
Parfois on utilise une graphie avec un point disjonctif pour marquer les nasales:
glin.ne ([glɛ̃n]) (fr: poule) , pron.ne ([prõn]) (fr: prune)
Consonnes
b c ç ch d f g gn gu h j k l
[b]
[k], [s]
[s]
[ʃ]
[d]
[f]
[g], [ʒ]
[ɲ]
[g]
*
[ʒ]
[k]
[l]
m n ng p q qu r, rh s ss t v w z
[m]
[n]
[ŋg]
[p]
[k]
[k], [kw]
[ʁ]
[s], [z]
[s]
[t]
[v]
[w]
[z]
  • c se prononce [s] seulement devant e, i, y;
  • g se prononce [ʒ] seulement devant e, i, y;
  • s se prononce [z] entre deux voyelles et se prononce [s] dans les autres cas;
  • en général, les c, d, g, p, r, s, t, x et z à la fin des mots ne se prononcent pas, sauf pour faire une liaison.
  • k est utilisé pour les sons [k] comme dans fisike (physique), kère (tomber)

mais on écrit qu pour les mots grammaticaux:

quo qu'i dit? (que dit-il?), quèque (quelque), Queu babèle qu'ale o ! (Quel bagout elle a !)
  • on n'écrit pas ph mais on écrit un f:
foto (photo) , démografie (démographie) , apostrofe (apostrophe) , etc
  • on n'écrit pas th mais
téïate (théatre) , téolodjie (théologie) , tèse (thèse) , matématikes (mathématiques), etc
  • on n'écrit pas x mais gz , cs
ègzimpe (exemple) , ficsé (fixé) , etc
  • on n'écrit pas -tion mais -cion
punicion (punition) , ... etc


  • mettre un h seulement s'il est aspiré
un onme (un homme) , l'eure (l’heure) , l'ortillon (l'hortillon) , ...

mais

un hantar (un manche de faux) , la heute (la houe) , un hansard (un couperet) , un hôbe (un épervier) , ech héquet (la barrière) , le hernu (l'orage) , in heut (en haut) ...
  • on écrit corale pour chorale , Crisse pour Christ , ...
voir