Leçons de niveau 11

Gérer les ressources énergétiques/Maîtrise de l'eau et transformation des espaces

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Maîtrise de l'eau et transformation des espaces
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Gérer les ressources énergétiques
Chap. préc. :Eau : ressource mal répartie
Chap. suiv. :Gestion durable de l'eau
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Gérer les ressources énergétiques : Maîtrise de l'eau et transformation des espaces
Gérer les ressources énergétiques/Maîtrise de l'eau et transformation des espaces
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Maîtrise de l'eau et transformation des espaces[modifier | modifier le wikicode]

Maîtriser l'eau pour occuper les territoires[modifier | modifier le wikicode]

Depuis toujours, l'humanité tente de maîtriser l'eau en installant des puits et des réservoirs mais ces installations (dites « petite hydraulique ») permettent de maîtriser l'eau sur un territoire restreint et pour un groupe limité. Comme nous l'avons vu dans l'étude de cas sur l'Égypte et le Nil, l'irrigation par aspersion et les barrages se développent de plus en plus, ces installations (dites « grande hydraulique ») permettent de maîtriser l'eau pour un territoire vaste et une population nombreuse. Elles permettent aussi de peupler et de mettre en valeur des régions arides, d'intensifier l'agriculture et d'alimenter les métropoles géantes.

Approvisionner en eau les villes et les campagnes[modifier | modifier le wikicode]

Les campagnes accueillent 49 % de la population mondiale et consomment 67 % de l'eau pour 17 % de surfaces irrigués qui représente 45 % de la production agricole mondiale, élémentaire pour la sécurité alimentaire. Parallèlement, les villes consomment ⅓ de l'eau et comme nous l'avons vu, les besoins augmentent avec le développement. Les aménagements sont coûteux : d'une part, l'adduction qui consiste à diriger l'eau et l'assainissement qui consiste à rendre l'eau potable

Pressions sur l'environnement[modifier | modifier le wikicode]

Les grands barrages imposent de déplacer des populations. Les lacs retiennent les limons qui fertilisent les sols des basses vallées. L'irrigation entraîne la salinisation dans les régions arides. La qualité des eaux est dégradée par les usages humains (engrais, pesticides, eaux usées domestiques et industrielles).