Leçons de niveau 2

Espéranto/Grammaire/Articles définis et indéfinis

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les articles définis et indéfinis
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Grammaire espéranto
Chap. préc. :Les pronoms personnels
Chap. suiv. :Prépositions
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire : Les articles définis et indéfinis
Espéranto/Grammaire/Articles définis et indéfinis
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Article défini[modifier | modifier le wikicode]

Il n'y a qu'un seul article défini en espéranto : la. Il est invariable en toute position. Il s'utilise globalement comme en français.

Exemples
espéranto français
la amiko l'ami
la kukoj les gâteaux
la patrino la mère
Panneau d’avertissement Il y a quand même quelques différences d’usage entre le français et l'espéranto :

on n'emploie pas l’article la devant :
- les adverbes : le mieux serait de… : estus plej bone…;
- les noms abstraits et les noms de matériaux : l'or ne rouille pas : oro ne rustas ;

  • cependant, lorsque un tel nom est précédé d’un adjectif, il demande l’article :

le fer de Suède ne rouille pas : la fero el Svedujo ne rustas ;
- un substantif épithète qui précède un nom propre : le roi Philippe : Reĝo Filipo ;
- le plus (plej), lorsqu'on ne désigne pas quelque chose d'unique, mais le plus haut
degré de qualité ou manière : même un renard extrêmement rusé est pris à la fin : eĉ vulpo plej ruza fine estas kaptata ; mais le plus rusé des renards se fit prendre à la fin : la plej ruza el la vulpoj fine estis kaptita.

Notons que selon les règles édictés par Ludwik Zamenhof, omettre l'article défini n'est pas une faute. Il est néanmoins préférable d'apprendre à l'utiliser correctement.

Emoticon white icon.svg

En poésie, il est possible d'élider l’article "la" en ne prononçant pas la voyelle, et ce aussi bien devant une voyelle que devant une consonne. On pourra par exemple écrire et dire "l' espero" plutôt que "la espero" ; cela permet d'économiser une syllabe. On peut également le faire dans le langage courant dans quelques cas, mais il faut l'éviter la plupart du temps. En cas d'élision (dans la poésie par exemple), l'accent tonique reste sur la même syllabe devenue la dernière syllabe.

Article indéfini[modifier | modifier le wikicode]

Il n'y pas d'article indéfini en espéranto.

Exemples
espéranto français
biskvito un biscuit
biskvitoj des biscuits

30x-Unlocked.png

Pour aller plus loin : Utilisation de "unu"

Le mot unu ne s'utilise pas, malgré la ressemblance, comme l'article indéfini un. Cependant, unu peut aussi être utilisé comme article ; mais c'est alors un article "semi-défini".

On l'utilise quand l'orateur sait de quel objet particulier on parle, mais pas l'interlocuteur. Par exemple, la phrase "Tu dois lire un livre." pourra se traduire par "Vi devas legi unu libron."

unu est ici pour préciser qu'il s'agit d'un livre particulier que la personne doit lire, mais que l'interlocuteur ne le connait pas. Au contraire, la phrase "Vi devas legi libron." signifie que la personne doit lire un livre, à priori n'importe lequel.

Il faut par contre retenir que un est la plupart du temps traduit pas une absence de la, et qu'il est fautif d'utiliser unu comme sa traduction systématique. On peut utiliser unu pour marquer le fait que l'on pense à un objet particulier, mais que l'orateur ne le connait pas.