Leçons de niveau avancé

Enseigner le jeu aux autres/Les conditions de victoire

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les conditions de victoire
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Enseigner le jeu aux autres
Chap. préc. :Les conditions de fin de partie
Chap. suiv. :Trucs et astuces
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Enseigner le jeu aux autres : Les conditions de victoire
Enseigner le jeu aux autres/Les conditions de victoire
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.


Début d’un principe
Fin du principe


Les conditions de victoire ne doivent pas être confondues avec les conditions de fin de partie, à moins que celles-ci soient définies comme : Le jeu s'arrête dès que l'un des joueurs remplit les conditions de victoire. Voyons donc comment expliquer les conditions de victoire au novice.

Il faut savoir faire la part des choses, et savoir en faire part aux autres.

Savoir faire la part des choses ...[modifier | modifier le wikicode]

S'il se présente plusieurs manières de remporter la victoire, le professeur ne doit pas attendre le dernier moment pour l'annoncer. Hors de question de sortir de son chapeau un "Et là je gagne, parce que j’ai trois poutres alignées" si on n'a jamais évoqué cette possibilité.

Le professeur prendra donc bien soin de présenter les diverses conditions de fin de partie ET les diverses conditions de victoire.

À Robo-Rallye, celui qui passe par tous les jalons remporte la victoire : c’est une course. Si par ailleurs tous les autres concurrents ont été éliminés du fait de leur maladresse ou poussés dans une fosse par l'un des joueurs, le résultat est le même : le dernier survivant gagne la course faut de concurrents.

Au Bridge, une équipe peut avoir demandé et remplit tous les contrats et perdre le tournoi. Les conditions de victoire du bridge en tournoi ne sont pas de remporter ses contrats, ni de gagner les manches. Il faut faire mieux que des joueurs que l’on ne rencontrera pas pendant le tournoi.

  • En début de tournoi, la moitié des joueurs sera placée sur un axe Nord-Sud à la table et ne se déplacera pas.
  • L'autre moitié sera placée Est-Ouest, et se déplacera de table en table après un nombre de donnes pré-défini joué à chaque table
  • Lorsque le nombre de donnes (2, 3 ou 4) a été joué, les équipes Est-Ouest montent d'une table, et les Donnes, remisées non mélangées dans des étuis prévus à cet effet descendent d'une table.
  • Si les joueurs sont amenés a rejouer des donnes, à la moitié du tournoi, celles-ci sautent une table

Ainsi le but des Nord-Sud n’est pas de gagner contre les Est-Ouest, mais de faire mieux que tous les autres Nord-Sud qui auront joué avec exactement les mêmes cartes. Ce n'est qu’à la fin du tournoi que l’on découvre son classement.

Au Poker, la victoire est donnée au dernier joueur en lice. Après qu’il a éliminé tous les autres joueurs, les conditions de victoire et de fin de partie sont confondues.

Sur Attika, deux manières de gagner : en reliant les 2 temples du plateau de jeu ou bien en finissant de construire tous ses bâtiments le premier. Là aussi, ¹cdv et ²cfp sont confondues.


... et savoir en faire part aux autres[modifier | modifier le wikicode]

Encore une fois, ne négligez pas de mentionner qu’il existe plusieurs manières de gagner. Certains jeux sont tellement complexes qu’ils proposent 3 ou 4 conditions de victoire, ou bien 3 ou 4 manières de marquer des points pour mener à la victoire.

De surcroît, certaines conditions de fin de partie entraînent un décompte annexe de points qui modifie le classement des joueurs au dernier moment.

Sur San Juan, par exemple, dès qu'un joueur a construit 12 bâtiments, on compte les points. Le vainqueur ne sera pas forcément celui qui aura fini ses constructions en premier. Il est même probable que retarder cette dernière construction lui aurait permis de choisir un bâtiment lui apportant plus de points. Pas de précipitation.

Dans Puerto Rico, c’est le même principe : dès que le domaine des bâtiments de l'un de joueurs est plein on fait le décompte de toutes les autres parties du plateau.

Dans les jeux par équipes, les conditions de victoire individuelles et de l'équipe peuvent différer. Un joueur devra alors remporter toutes les conditions pour gagner, à moins que les règles ne prévoient un cas particulier.

Dans les Loups-Garous de Thiercelieux, si le but des loups est de dévorer tous les villageois, et celui des villageois d'exterminer tous les loups, le but des amoureux modifie la donne lorsqu’il se trouve un amoureux chez les loups et un autre chez les villageois. Les amoureux doivent alors éliminer tous les autres joueurs et survivre seuls.

De manière générale, les conditions de victoire sont très clairement énoncées dans les règles du jeu, mais comme elles se trouvent à la fin du livre de règles, il ne faut pas hésiter à les mentionner bien avant pour donner un guide aux élèves.

¹cdv : conditions de victoire
²cfp : conditions de fin de partie