Leçons de niveau 16

ERP ORACLE/Analyse SWOT de ORACLE

From Wikiversité
Jump to navigation Jump to search
Début de la boite de navigation du chapitre
Analyse SWOT de ORACLE
Icône de la faculté
Chapitre no 7
Leçon : ERP ORACLE
Chap. préc. :Les résistances au changement liées à ORACLE
Chap. suiv. :La concurrence ORACLE
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « ERP ORACLE : Analyse SWOT de ORACLE
ERP ORACLE/Analyse SWOT de ORACLE
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
ANALYSE INTERNE FORCES (STRENGTHS) FAIBLESSES (WEAKNESSES)
  • Entreprise diversifiée géographiquement
  • Solutions informatiques de bout en bout
  • Activités diverses
  • Position de marché solide
  • Fortes capacités de Recherche & Développement
  • La sécurité
  • Le turnover des employés
  • Peur du monopole
  • Un endettement élevé
  • Implémentation de l’ERP assez long au sein de l’entreprise
ANALYSE EXTERNE OPPORTUNITES (OPPORTUNITIES) MENACES (THREATS)
  • ORACLE Beehive
  • Les acquisitions
  • Présence internationale
  • Mauvaises relations avec la presse
  • Des entreprises ont volé des informations privées d’ORACLE
  • Partenariat et concurrence

Forces[edit | edit source]

  • Entreprise diversifiée géographiquement: Le fait d’avoir des revenus provenant d’activités géographiquement différentes permet à ORACLE de se protéger des « chocs » contre une quelconque partie de leur activité.
  • Solutions informatiques de bout en bout: Quand une société d’informatique a la capacité de fournir des solutions complètes de services et produits, le client a tendance à rester avec le même fournisseur. C’est un atout majeur pour ORACLE.
  • Activités diverses: Les opérations diverses permettent de protéger ORACLE lors d’une période de ralentissement économique. En effet, si une activité subit un ralentissement, une autre activité peut venir en aide, avant une reprise d’activité.

Faiblesses[edit | edit source]

  • La sécurité : ORACLE a eu plus de 30 000 tentatives d’attaques en une semaine en 2002. Deux semaines après leur nouveau slogan « Can’t break it, can’t break in » des hackers ont réussi à attaquer les produits Oracle.
  • Le turnover des employés : l’acquisition de Sun Microsystems en 2010 a laissé 3 000 personnes sans emplois.
  • Peur du monopole : Dans les 5 dernières années, ORACLE a acquis 66 entreprises. Les clients sont donc inquiets d’un monopole possible.
  • Temps d’implémentation : Le temps d’installation de l’ERP, ainsi que le temps d’adaptation au logiciel par les utilisateurs est assez long (plusieurs mois).

Opportunités[edit | edit source]

  • ORACLE Beehive : C’est un logiciel similaire à Google Apps. ORACLE pourrait gagner une part de marché assez large.
  • Les acquisitions : Cela permet à ORACLE d’étendre leur marché cible.

Menaces[edit | edit source]

  • Mauvaises relations avec la presse : La presse attaqué ORACLE dans ses articles en l’appelant « gourmand ».
  • Vol d’informations privées : ORACLE a du poursuivre en justice plusieurs entreprises (SAP, Microsoft) qui avaient obtenues des informations privées sur ORACLE.
  • Partenariat et concurrence : HP, qui est un partenaire d’ORACLE, mais aussi de SAP, n’hésitera pas à porter préjudice à ORACLE si SAP lui offrait une opportunité. De plus, il y a une intensification de la concurrence en termes d’ERP.