Differenciation-L organisation temporelle

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 2mn30s

Petit rappel sur les temps d'attention et de vigilance des enfants avant de commencer[modifier | modifier le wikicode]

L'INSERM donne des durées maximales moyennes d'attention sur un travail continu, avec de grandes variations interindividuelles :

  • PS : 5 min
  • MS 10 min
  • GS 15 min
  • CP 15 min
  • CE 20 min
  • CM 30 min

Organiser le temps de la séquence[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'on a à l'esprit les temps d'attention de nos élèves, il semble évident, dès lors, qu’il faille prévoir des tâches courtes.

Il vaut mieux morceler une séquence d’apprentissage que chercher à tout faire le même jour. Cela demande une anticipation certaine et la construction du module idéalement dans son ensemble.

Villa Cavrois horloge.JPG

Organiser le temps de la séance[modifier | modifier le wikicode]

Les élèves doivent connaître la durée prévue pour un travail.

On ne peut pas avoir la même exigence de respect du temps pour tous les élèves. Si la contrainte temps est figée, alors il faut adapter la tache de l'élève.

Exemples[modifier | modifier le wikicode]

Choix n°1[modifier | modifier le wikicode]

3 exercices sont à faire par toute la classe : les plus rapides mettront 9 minutes, d'autres auront besoin de 45 minutes. Il sera donc nécessaire d'organiser ce temps avec d'autres activités. Au fur et à mesure que les élèves termineront, ils peuvent bénéficier d’un travail en approfondissement ou autonome (activité relais type rallye-lecture, jeux mathématiques, énigmes…).

Choix n°2[modifier | modifier le wikicode]

Le temps est fixé à 20 minutes pour tous : certains auront fait les 3 exercices, d'autres 2 et certains n'en auront fait qu'un seul.

A noter : il faut tout de même prévoir des activités pour les plus rapides qui auront tout de même terminé au bout de 9 minutes ! Ils peuvent bénéficier d’un travail en approfondissement ou autonome (activité relais type rallye-lecture, jeux mathématiques, énigmes…).

Des ateliers spécifiques peuvent également être organisés pour terminer certaines activités avec les élèves les plus lents.

Il semble par contre très peu judicieux de priver un élève de sport, d'arts visuels ou de récréation pour lui faire terminer son travail.

Organiser le temps de la journée[modifier | modifier le wikicode]

Il s’agit de penser à varier les tâches, à alterner les moments individuels et collectifs, les temps d’écoute et les temps d’écrit.

De la maternelle au CM2, l'alternance et la durée des tâches doit être l'objet d'une progression.

En étant attentif à sa classe, l'enseignant repérera les signaux d'alerte lui signifiant que l'activité est trop longue. Il ne doit alors pas hésiter à interrompre son activité pour y revenir ultérieurement.

L'expérience permettra d'adapter ces temps aux différents moment de la journée ( matin, fin de matinée, après-midi), au moment de la semaine ( lundi ou vendredi) ou encore au moment dans la période ( mi-octobre, semaine précédent les vacances de Noël, mois d'avril ...)

On peut aider l’anticipation par l’affichage de l’emploi du temps, ce qui permet de diminuer l’anxiété des élèves les plus en difficulté.

L’organisation d’ateliers tournants permettent et nécessitent un partage équitable de la présence de l’enseignant auprès des élèves, à la maternelle comme à l’élémentaire.

L’enseignant sera vigilant à ne négliger aucun élève qu’il soit ou non en difficulté.

Points de vigilance[modifier | modifier le wikicode]

Si vous avez un coin jeu ou détente dans la classe, veillez à ce que chaque élève ait la possibilité d'y passer du temps. Bien souvent les bons élèves, plus rapides pour faire leurs exercices, terminent avant les autres et peuvent profiter des jeux et de la bibliothèque de la classe. Quant aux élèves en difficulté, ils se retrouvent à travailler sans arrêt, sans avoir le droit à ce moment de détente ou de récompense. Jouer aux cartes, jouer aux dames, faire une lecture plaisir... donnent une autre image de l'apprentissage et permet aussi de développer certaines compétences (socialisation, respect des règles du jeu et du règlement de la classe...). Il est important que ces moments soient équitables pour ne pas que les élèves en difficulté se sentent lésés, voire exclus. La justice est un point très sensible chez les enfants. Par ailleurs, veillez à cette équité vous permettra d'améliorer vos relations avec vos élèves.



< Précédent | Suivant >