Definitions de la differenciation

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
temps de lecture 4 minutes

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Une classe est un milieu dans lequel évoluent des élèves avec des aptitudes, des connaissances et des compétences qui leurs sont propres, des rythmes, des besoins et des stratégies d'apprentissages personnels. La différenciation consiste donc à prendre en compte l'hétérogénéité qui en résulte.

Elle peut être considérée comme une nécessité qui s’impose dans et par la pratique. Il s’agit de tenir compte de la réalité de chaque classe et de briser "l'indifférence aux différences" (Pierre Bourdieu) souvent prédominante dans les séances dites magistrales ou frontales. La différenciation n’est pas une manière de faire spécifique,“Elle n’a de limite que l’inventivité des enseignants”[1].

Le terme de pédagogie différenciée veut désigner “un effort de différenciation méthodologique susceptible de répondre à la diversité des élèves”[2].

Plusieurs chercheurs en sciences de l’éducation préfèrent ne pas employer l'expression “pédagogie différenciée”, on privilégiera la différenciation pédagogique, les pratiques de différenciation…. la méthodologie d’enseignement variée (A. De Peretti).

Philippe Meirieu précise “[...] il ne faut pas parler de la “pédagogie différenciée” comme d’un nouveau système pédagogique, mais bien plutôt comme d’une dynamique à insuffler à tout acte pédagogique… un moment nécessaire dans tout enseignement… celui où s’insinue la personne dans le système…”[3].

La différenciation suppose une identification des spécificités des élèves et vise à l’accession de tous aux apprentissages. Il s’agit donc, comme le souligne justement Philippe Meirieu, "d’introduire des chemins adaptés aux besoins, aux profils, aux types de rapport au savoir, aux motivations des élèves pour que, par des itinéraires différents, tous puissent s'approprier les mêmes savoirs". Tout enseignant met en place des dispositifs de différenciation, parfois consciemment et réfléchi, parfois sans les nommer ou les conceptualiser. Chacun, dans sa classe, invente des solutions pour tenir compte de l’hétérogénéité de ses élèves, L. Drevillon parle de “flexibilité pédagogique" car plusieurs leviers peuvent être actionnés : le temps, la difficulté, les outils, la quantité, les aides, l’autonomie, l’organisation... L'enseignant s’appuie sur les points forts des élèves et met en place des démarches de travail simultanées (Jean-Pierre Astolfi) permettant à tous les élèves de s’approprier le savoir visé.

La différenciation pédagogique est un dispositif simple à mettre en place et repose sur la vigilance quotidienne des questions à chaque étape de son enseignement et au fil des apprentissages. Un ensemble d’outils variés est à sa disposition pour une mise en œuvre dans toutes les classes.

Différencier, c’est faire progresser le groupe classe en tenant compte des individualités. C’est permettre à chacun d’accéder aux savoirs visés en respectant son rythme et ses compétences. Pour l’enseignant, le travail se situe en amont (dans la phase d’imagination des dispositifs pédagogiques), pendant la classe (par toutes les adaptations en situation d’enseignement qu’il met en place) et après coup (tant dans les dispositifs d’évaluation qu’il propose à ses élèves que dans le bilan qu’il réalise des situations proposées).  Pour l’enfant, c’est se sentir bien dans ses apprentissages et progresser sereinement.

La différenciation pédagogique
c’est… ce n’est pas…
  • pour tous les élèves
  • partir de ce que l’élève sait faire ou est capable de faire
  • valoriser les points forts des élèves et leurs réussites
  • encourager l’élève en le mettant face à des situations variées qu’il pourra appréhender
  • privilégier le travail coopératif
  • utiliser des supports variés
  • utiliser des outils variés
  • varier les aides apportées
  • varier les types d’organisation de travail (individuel, collectif…)
  • uniquement pour les élèves en difficulté
  • proposer des objectifs d’apprentissage moins ambitieux
  • toujours proposer la même tâche ou la même situation au groupe classe
  • individualiser
  • considérer que la difficulté a toujours la même origine
  • considérer que la difficulté est figée
  • considérer qu’une forme d’organisation est meilleure qu’une autre

< Précédent | Suivant >

  1. Comment différencier la pédagogie ? Document de synthèse relatif à une formation de circonscription, Challans, 2010, T. Bussy, F. Gosset
  2. Louis Legrand, 1984, la différenciation pédagogique, Scarabée, CEMEA, Paris
  3. P. Mérieu, Cahiers pédagogiques "Différencier la pédagogie, introduction