Leçons de niveau 18

Coaching/Votre jugement arbitraire

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Votre jugement arbitraire
Icône de la faculté
Chapitre no 9
Leçon : Coaching
Chap. préc. :Votre direction volontaire
Chap. suiv. :Votre concentration
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Coaching : Votre jugement arbitraire
Coaching/Votre jugement arbitraire
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

§ C8. VOTRE JUGEMENT ARBITRAIRE[modifier | modifier le wikicode]

    Notre jugement arbitraire est une source principale de subjectif. Mais c'est une de nos capacités réelles indispensable pour vivre. Son existence, ses facultés et ses grilles sont authentiques donc objectives et présentes dans ses qualia. Par contre ses produits sont arbitraires, approximatifs et souvent partiaux. Il opère cinq  principaux types de jugement : le jugement de vérité, le jugement d'efficacité, le jugement éthique, le jugement du beau et le jugement de sa propre efficience qui varie de l'indécision à la sureté. Il est toujours accompagné d'un doute, aussi minime soit-il, constitutif de sa qualité, donc authentique.
    Le jugement d'efficacité est le plus important car il peut et doit induire une remise en question de tous nos comportements, physiques et mentaux, nos savoir faire et nos convictions, et... de lui-même ! Le jugement de vérité (en dehors des tautologies qui ne nous apprennent pas grand chose) est relatif et aléatoire. Et qu'importe, ce qui compte c'est que nos connaissances et nos concepts nous servent et soient efficaces, sachons nous affranchir de l'obsession sécuritaire du vrai car c'est un objectif formellement impossible à atteindre, dangereuse car nos convictions peuvent nous entraîner à la faute sans véritable garde-fou. Le jugement éthique du bien et du mal est social, doublement subjectif car notre éthique elle-même est subjective et volontaire, sachons mettre notre éthique en harmonie avec des principes humanistes, nos interactions avec les autres seront plus gratifiantes et la société s'en portera mieux. Enfin le jugement du beau peut paraître futile, mais c'est sans doute le plus authentique et quelque part, il nous met en relation avec l'universel.
    Dans ce qui précède, nous voyons que nous pouvons affiner cette fonction opérative et, sans prétendre la rendre objective, en réduire ses effets secondaires indésirables et nuisibles. 
    Votre Jugement arbitraire est propre à juger en permanence de tout ou à réaffirmer ses jugements antérieurs au gré des circonstances. Si ses produits (ses jugements) sont subjectifs, sa nature est objective car son pouvoir opératif de juger est présent en chaque être humain Nous percevons son quale dans notre contenu conscient comme nous percevons notre quale de conscience, et la saveur de sa qualité nous permet de le distinguer de nos autres fonctions mentales.

Méditation, exercice[modifier | modifier le wikicode]

    Après une mise en méditation ordinaire, l’objectif de la séance du jour sera de montrer l’évidence de ce jugement prolixe dans l’expérience de chaque participant. Pour ce faire le coach énoncera tout ce qui lui vient par la tête du plus sérieux au plus drôle, du plus rationnel au plus contestable, voire au plus stupide, pendant que les participants seront à l’écoute de leur jugement en réaction des paroles du coach. Une bonne méthode est de sélectionner à l’avance des petits passages significatifs de plusieurs magazines, et pourquoi pas du Canard enchaîné, car on y trouve toutes sortes de drôles de choses, et de les lire aux participants, ainsi le coach aura l’assurance de ne pas se trouver en manque d’imagination. Ces lectures ne dureront chacune de quelques minutes, ensuite on passera à la restitution des ressentis des jugements de chacun, et à la confrontation de la diversité des différences vécues.
    Le coach poursuivra ainsi, un article après l’autre. Il sera aussi intéressant que chaque participant prenne à son tour sa place, et ainsi de changer de rôle, en constatant que bien qu’un peu moins attentif, il juge ce qu’il lit aussi bien que ce qu’il écoute.

Discussion, débat[modifier | modifier le wikicode]

    Le débriefing a été intégré dans l’exercice, donc il sera réduit en fin de séance à un débat menant  vers une conclusion générale.