Leçons de niveau 14

Classification des minéraux/Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Introduction
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Classification des minéraux
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Éléments natifs
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Classification des minéraux : Introduction
Classification des minéraux/Introduction
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les minéraux sont classés en différentes classes et catégories afin d’en faciliter l'étude, notamment sur les roches prélevées sur le terrain. La première classification des minéraux date du début du XIXe siècle, par le chimiste suédois Jöns Jacob Berzelius, en tenant compte de la composition chimique des minéraux. Cette classification est améliorée ultérieurement par le minéralogiste américain James Dwight Dana au cours du XIXe siècle, puis par le minéralogiste allemand Karl Hugo Strunz durant le XXe siècle, dont les classifications sont actuellement utilisées.

Classifications utilisées[modifier | modifier le wikicode]

Classification de Dana[modifier | modifier le wikicode]

La classification de Dana a été introduite en 1854 par le minéralogiste James Dwight Dana (1813 – 1895), elle est principalement utilisée dans les pays anglo-saxons. Avec les progrès dans les études de la cristallographie, elle a été plusieurs fois modifiée ; une nouvelle version modifiée a été introduite en 1997. C'est à partir de cette classification que Strunz a mis en place sa classification en 1941. La nomenclature de cette classification s'organise en quatre nombres séparés par des points ; le premier nombre représente la classe minérale, le deuxième représente le type de minéral, le troisième représente le groupe de minéraux et le quatrième représente l'identification univoque du minéral. La classe minérale et le type de minéral sont organisés selon la composition chimique des minéraux et les groupes de minéraux sont organisés selon la structure cristallographique du minéral (cette organisation peut aussi parfois concerner le type du minéral).

Exemples
  • Calcite : 14.01.01.01
    • 14 : carbonates normaux anhydres
    • 14.01 : groupe A(XO3)
    • 14.01.01 : groupe de la calcite
  • Diamant : 01.03.06.01
    • 01 : éléments natifs et alliages
    • 01.03 : semi-métaux et non-métaux
    • 01.03.06 : groupe du carbone

Classification de Strunz[modifier | modifier le wikicode]

La classification de Strunz a été introduite en 1941 par le minéralogiste allemand Karl Hugo Strunz (1910 – 2006). Système de classification utilisé par l'Association internationale de minéralogie, elle a subit plusieurs modifications depuis sa première publication ; la version la plus récente est la 10e édition. La nomenclature de cette classification est constituée d'un nombre suivi de deux lettres en capitale accolées, puis d'un nombre auquel est parfois accolé une lettre minuscule. Le premier nombre représente le groupe de minéral, la première lettre représente le sous-groupe, la seconde lettre représente la division d'un sous-groupe et le second nombre représente l'identification du minéral. Le groupe de minéral et le sous-groupe sont organisés selon la famille atomique du minéral et la division s'organise selon la composition chimique du minéral.

Exemples
  • Calcite : 5.AB.05
    • 5 : carbonates et nitrates
    • 5.A : carbonates sans anions additionnels, anhydres
    • 5.AB : carbonates alcalino-terreux (et autres M2+)
  • Diamant : 1.CB.10a
    • 1 : éléments (métaux et alliages inter-métalliques ; métalloïdes et non-métaux ; carbides, silicides, nitrides, phosphides)
    • 1.C : métalloïdes et non-métaux
    • 1.CB : famille carbone-silicium

Classes des minéraux[modifier | modifier le wikicode]

Les minéraux sont répartis en dix classes communes aux deux classifications mentionnées qui ne diffèrent que de par leur nomenclature.

Classification des minéraux
Classe Sous-classe Nomenclature Strunz Nomenclature Dana Exemples
Éléments natifs Métaux natifs 1.A 01. Or, argent, cuivre
Semi-métaux 1.B 01. Bismuth, tellure
Métalloïdes 1.C 01. Graphite, diamant
Sulfures et sulfosels Sulfures 2.A à 2.G 02. Pyrite, galène
Sulfosels 2.H à 2.M 03.
Halogénures
3. 09. à 12. Fluorite, halite, sylvine
Oxydes et hydroxydes Oxydes simples 04. – 05.
Oxydes multiples 07. – 08.
Hydroxydes 4.F – 4.G 06.
Carbonates et nitrates Carbonates 5.A à 5.E 13. à 17. Calcite
Nitrates 5.N 18. à 23.
Borates
6. 24. à 27. Colémanite
Sulfates et dérivés Sulfates 7.A à 7.E 28. à 32. Anhydrite, barytine, gypse
Chromates 7.F 35. – 36.
Molybdates 7.G – 7.H 48. Wulfénite
Thiosulfates 7.J
Phosphates, arséniates, vanadates Phosphates 8.A à 8.D 37. à 43. Apatite, turquoise
Arséniates 8.E – 8.F 45. – 46.
Vanadates 4.H – 8.F 47.
Silicates Voir chapitre 8 9. 51. à 78. Amphibole, micas, quartz
Minéraux organiques
10. 50. Calclacite, caoxite