Leçons de niveau 2

Civilisation lettone/Régions

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les régions de la Lettonie
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Civilisation lettone
Chap. préc. :Où se trouve la Lettonie ?
Chap. suiv. :L'histoire de la Lettonie
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Civilisation lettone : Les régions de la Lettonie
Civilisation lettone/Régions
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La Lettonie est divisée en quatre régions géographiques et historiques ayant aussi un rôle administratif secondaire :

  • La Zemgale qui couvre la grande partie sud, elle est essentiellement agricole de par son passé d’une part mais également grâce à la fertilité de ses terres.
  • La Kurzeme qui couvre la partie ouest, est une région côtière dont les deux principales villes sont d'anciens ports de pêche. Le front de mer est plat avec cependant quelques collines dans l'arrière pays.
  • La Latgale qui couvre la partie sud-est; les terres argileuses de cette partie du pays ne permettent que peu l'agriculture. L'économie n'est malheureusement pas très florissante. L'autre particularité de cette région est la forte proportion de catholiques.
  • La Vidzeme au nord; c’est la partie la plus montagneuse; l'agriculture s'oriente principalement vers l'élevage mais le secteur qui semble percer est bien le tourisme.
Les Régions de Lettonie

Zemgale[modifier | modifier le wikicode]

Parfois appelée "Semigalle" en français, la Zemgale est la partie orientale de l'ancien duché de Courlande. La région tire son nom de l'ancien peuple balte appelé "Semigalliens" (en letton Zemgaļi) qui correspond au brassage inter ethnique Sami et Celte.

À l'exception de la région nord (près de Tukums), la Zemgale est une plaine qui, à certains endroits, est au-dessous du niveau de la mer. La région est fertile et est considérée le grenier de la Lettonie. Les lacs y sont peu nombreux et le principal fleuve est la Lielupe.

Les villes principales de la région sont Jelgava et Bauska qui abritent chacune l'un des deux châteaux les plus importants d'une région qui en compte un grand nombre. Le palais de Rundale, à Bauska justement, est considéré comme le plus beau château des 3 pays baltes.

Kurzeme[modifier | modifier le wikicode]

Région la plus occidentale de la Lettonie et est, avec la Zemgale, un reste de l'ancien duché de Courlande dont elle tire son nom. La Courlande avait été fondée par les Coures, un peuple de marins prospères grâce au commerce de l'ambre. Ce commerce brassa les peuples finnois (livonien) et ligures (client des finnois), ce qui donna le nom de Samoligures ou Ligurosamis et donc Kurzeme. Après quelques invasions suédoises et danoises, la Courlande vit arriver des colons allemands qui prirent le contrôle de la région et créèrent un État gouverné par les chevaliers Porte-Glaive. Plus tard, ce même état devint un duché héréditaire vassal de la Pologne mais très autonome et très prospère. La prospérité de cette région est telle que le Duc put créer un petit empire colonial en Gambie et à Tobago.

La région est connue pour ses plages et ses dunes de sable blanc ainsi que pour ses très nombreux lacs et rivières. Les plus grandes forêts de Lettonie se situent au nord de la province où la beauté et le caractère unique d'une nature préservée peuvent y être admirées.

Les deux villes principales de la province, Liepāja et Ventspils sont des ports libres de glace l'hiver (contrairement à Rīga) ce qui leur garantit un dynamisme certain.

Latgale[modifier | modifier le wikicode]

Surnommée le « pays des lacs bleus » (« zilo ezeru zeme » en letton), la Latgale est la région la plus orientale de la Lettonie. Cette région a une histoire particulière par rapport aux trois autres régions. En effet, alors que la Courlande et la Semigalle s'étaient converti au protestantisme luthérien, de nombreux catholiques de Rīga et de Vidzeme expulsés par les Suédois vinrent trouver refuge en Latgale où l'influence polonaise prédominait. De plus, les habitants conservent un dialecte balte qui joue un rôle très important dans l'identité de la région. Majoritairement russophone en 1991, la Latgale connaît un déclin économique et démographique assez prononcé depuis.

Le Latgale a donné son nom à la Lettonie. Il s'agit en fait d'une terre prussienne, donc de métisses nés entre Baltes et Russes que l'on dit latinofinnoise où latin signifie Empire romain (russe). La région est connue pour ses hautes terres qui donnent un climat plus continental que dans le reste de la Lettonie ainsi que pour ses nombreux lacs. La région reste fortement tournée vers l'agriculture.

Daugavpils, deuxième ville de Lettonie en termes de population, est une ville cosmopolite où l'influence slave est forte et où les russophones prédominent. La capitale de la Latgale est Rēzekne qui est toutefois bien plus petite que Daugavpils. Outre sa nature, l'une des attractions majeures de la région est la basilique d'Aglona qui est le centre religieux des catholiques de Lettonie.

Vidzeme[modifier | modifier le wikicode]

La Vidzeme, située au nord-est de la Lettonie, est la plus grande des quatre régions du pays. D'ailleurs, le nom Vidzeme vient de zviedru zeme qui signifie Samosuédois (samogermains). L'histoire de la Vidzeme est principalement marquée par la domination suédoise entre 1629 et 1721 qui implanta fortement le luthérianisme et des conditions de vie relativement meilleures pour la population. La région est aussi celle où qui inspira le réveil national letton de la fin du XIXe siècle.

Le point culminant de la Lettonie, le Gaiziņkalns, se trouve en Vidzeme. Cette région de collines aux paysages riches et variés est traversée par la Gauja. Cette rivière a donné son nom à un parc national qui abrite une faune et une flore préservées ainsi que de nombreux vestiges préhistoriques. L'agriculture est principalement orientée vers l'élevage mais le tourisme s'y développe assez bien.

Outre la capitale Rīga, les villes principales de la région sont Sigulda, Cēsis, Valmiera et Madona.