Leçons de niveau 2

Civilisation lettone/Lettonie

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Où se trouve la Lettonie ?
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Civilisation lettone
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Les régions de la Lettonie
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Civilisation lettone : Où se trouve la Lettonie ?
Civilisation lettone/Lettonie
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Nous allons donc apprendre à connaître la Lettonie en commençant par découvrir où se trouve ce pays et à quoi il ressemble.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La Lettonie (en orange foncé) au sein de l'Union Européenne (en orange clair)

La Lettonie (Latvija en letton), est un pays d’Europe du Nord situé sur la rive orientale de la mer Baltique. C’est l’un des trois pays baltes, le pays est bordé par la Lituanie au sud et par l’Estonie au nord. La Lettonie a aussi des frontières terrestres à l’est avec la Russie et au sud-est avec la Biélorussie tandis qu'elle est séparée de la Suède par la mer Baltique.

La Lettonie est le moins connu des 3 pays baltes car elle ne bénéficie ni d'un contact avec la Scandinavie comme l'Estonie ni d'une histoire glorieuse comme la Lituanie.

La Lettonie a une superficie de 64 589 km² pour une population de 2,3 millions d'habitants. À titre de comparaison, elle fait donc 1/10e de la taille de la France mais deux fois celle de la Belgique avec une densité de population 3 fois inférieure à celle de la France et 10 fois inférieure à celle de la Belgique.

La capitale du pays est Rīga (753 000 hab.) ; les autres principales villes (Lielpilseta) sont : Daugavpils (112 000 hab.), Liepāja (84 000 hab), Jelgava, Jūrmala, Ventspils et Rēzekne.

Carte de la Lettonie


Le littoral est un cordon continu de sable blanc dont Jūrmala — son surnom est la Riviera balte - est la plus grande station balnéaire. Il n’est pas rare de trouver de l’ambre sur les plages de Lettonie. Le plus grand fleuve de Lettonie, la Daugava, coupe le pays en deux. La Lettonie est un pays de faible altitude : 98 % du territoire se trouve à moins de 200 m (plus haut point à 312 m, le Gaiziņkalns).

La localisation nordique de la Lettonie correspond à la latitude du Labrador. Les jours sont longs en été et courts en hiver. En décembre, il fait toujours sombre à 9h00 et le soleil disparaît avant 16h00. Cette privation de lumière peut être un élément important dans la compréhension du comportement collectif des Lettons. Notamment en ce qui concerne une certaine exubérance et une joie de vivre au printemps et en été ainsi qu'une mélancolie et une relative taciturnité le reste de l'année.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Son climat est continental malgré une forte influence maritime de la mer Baltique qui en borde la partie Ouest. La saison estivale est courte avec des intersaisons aussi très réduites; l'hiver dure donc près de 8 mois. Rīga connaît des températures de -10 °C à -4 °C en janvier pour des températures allant de 11 °C à 22 °C au mois de juillet. La partie côtière est cependant plus tempérée et plus humide (6,6 °C de température moyenne et 701 mm de précipitations à Liepāja) que les régions proches de la Russie ou de la Biélorussie (5,5 °C et 633mm à Daugavpils). En moyenne par année, il y a environ 180 jours de pluie, 44 jours de brouillard et 72 jours de soleil. La neige couvre le pays durant environ 82 jours et la période de l'année sans gel dure 177 jours.

Ces précipitations permettent de fournir une eau abondante pour les nombreux lacs et rivières de Lettonie, mais cela crée beaucoup de problèmes également. Une grande partie agricole nécessite un drainage et beaucoup d’argent a été dépensé à ce niveau. De plus, cela crée parfois des problèmes pour la plantation et la récolte lorsque les champs sont trop gorgés d'eau. Ce climat humide est donc un facteur majeur expliquant l'orientation de l'agriculture lettone en faveur de l’élevage et de la production de produits laitiers.

Nature[modifier | modifier le wikicode]

Les lettons, comme les autres baltes, ont des liens étroits avec la nature et l’on dit souvent que l'âme lettone est au milieu des chênes sacrés. L'occupation soviétique a fortement industrialisé le pays et de nombreux lettons sont partis vivre en ville tout en restant attachés à la vie à la campagne. Le combat pour la nature a d'ailleurs été l'un des catalyseurs de l’opposition aux Soviétiques.

La Daugava

La Lettonie se caractérise par ses paysages naturels splendides et diversifiés. Les soviétiques ayant abandonné la nature à elle-même, de nombreux endroits sont redevenus sauvages à l'abri de l'intervention de l'homme. Les côtes, à l'exception de Jūrmala, étant des territoires frontières durant l'époque soviétique, les maisons ont donc été toutes rasées pour la culture soviétique du secret. Les dunes étaient redevenues plus ou moins sauvages au moment de l'indépendance.

Fait rare en Europe, les forêts ont gagné énormément de territoire au cours du XXe siècle : en 1918, elles représentaient 29% du territoire pour 44% aujourd'hui. C'est ainsi que la Lettonie abrite une faune variée et peut même s'enorgueillir, outre ses populations de loups, de sangliers, de cervidés, de renards roux, de cigognes noires, d'aigles pomarins, de loutres et de castors, d’être un des rares pays qui comptent encore des spécimens de lynx d'Eurasie à l'état sauvage.

Le lac de Rāzna