Leçons de niveau 2

Breton/Grammaire/Prononciation/Phonétique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Phonétique
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Prononciation bretonne
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Voyelles
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Prononciation : Phonétique
Breton/Grammaire/Prononciation/Phonétique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La phonétique est l'étude des sons des langues naturelles. Chaque langue produit des sons qui lui sont particuliers, et au sein de chaque langue les accents varient : la même phrase émise par un Strasbourgeois sera différente de celle émise par un Toulousain.
Les sons émis en breton diffèrent grandement de ceux du français ; la différence est encore perceptible quand un Breton parle français.

Une bonne prononciation facilite grandement les échanges. À l'inverse du français, il n'y a pas de règles strictes de prononciation en breton, car elle varie suivant les dialectes et n'est pas normée par une quelconque académie. La phonétique indiquée ici est donc une moyenne, correspondant à l'écriture unifiée du breton.

Phonétique du breton[modifier | modifier le wikicode]

Le tableau ci-dessous présente les lettres et, dans l'alphabet phonétique international (API), les sons qu'elles symbolisent ; pour chaque son sont donnés un exemple de mot breton et un équivalent du son en français ou une autre langue s'il existe ; les sons sans équivalents sont donc particuliers au breton.

  • Les traductions des mots bretons sont indicatives ; un mot peut avoir plusieurs significations.
voyelles
  courtes longues
  API breton français API breton français
a /a/ kas [ˈkasː] envoyer kaki /ɑː/ tad [ˈtɑːt] père tâche
/ã/ amzer [ˈãm.zɛr] temps ample /ãː/ anat [ˈãː.nat] évident
e /e/ boest [ˈbwest] boîte féal /eː/ per [ˈpeːr] des poires
/ɛ/ gell [ˈɡɛlː] brun lèvre /ɛː/ berr [ˈbɛːr] court
/ẽ/ trenk [ˈtrẽŋk] acide /ẽː/ enez [ˈẽːnes] île
/ɛ̃/ ps [ˈpɛ̃s] fesse pince /ɛ̃ː/ vor [ˈɛ̃ː.vɔr] mémoire
i /i/ pik [ˈpik] point pique /iː/ biz [ˈbiːs] doigt (anglais : bee)
/ĩ/ bs [ˈbĩs] vis /ĩː/ fval [ˈfĩːval] bouger (hindi : नहीं)
o /o/ pok [ˈpokː] bisou hôte /oː/ dor [ˈdoːr] porte (allemand : ohne)
/ɔ/ korn [ˈkɔrn] coin bosse /ɔː/ torr [ˈtɔːr] brisé (anglais : saw)
/ɔ̃/ tonn [ˈtɔ̃nː] vague don /ɔ̃ː/ ton [ˈtɔ̃ːn] luxe
u /y/ butun [ˈbytːyn] tabac lutte /yː/ uvel [ˈyːvɛl] humble (allemand : über)
/ỹ/ ps [ˈpỹsː] puits /ỹː/ unan [ˈỹːnãn] un
eu /ø/ peulvan [ˈpøl.vãn] menhir deux /øː/ eur [ˈøːr] heure (allemand : schön)
/œ/ feurm [ˈfœrm] loyer neuf /œː/
/œ̃/ feunteun [ˈfœ̃n.tœ̃n] fontaine brun /œ̃ː/ deun [ˈdœ̃ːn] fond
ou /u/ toull [ˈtulː] trou tout /uː/ tour [ˈtuːr] tour (allemand : Stuhl)
Indications d'accentuation en API
  • Une apostrophe ˈ montre où placer l'accent tonique
  • Un point . marque une brève séparation de syllabes.
  • Un double point : placé après une voyelle l'allonge, placé après une consonne la double.
consonnes
  API breton français
b /b/ bag [ˈbɑːk] sac bol
ch /ʃ/ sachañ [ˈsa.ʃã] tirer chat
c’h /x/ plac’h [ˈplax] fille (allemand : bach)
/ɣ/ troc’hañ [ˈtroːɣã] couper
d /d/ don [ˈdɔ̃ːn] profond donne
f /f/ fri [ˈfriː] nez folle
g /g/ gad [ˈgɑːt] lièvre garrigue
h /h/ had [ˈhɑːt] semence (anglais : hot)
// holl [ol:] tout
j /ʒ/ jod [ˈʒoːt] joue jeune
k /k/ kazh [ˈkɑːs] chat cale
l /l/ lann [ˈlãnː] lande lande
m /m/ mab [ˈmɑːp] fils molle
n /n/ noz [ˈnoːs] nuit nuit
/ŋ/ anken [ˈãŋkɛn] chagrin ping—pong
p /p/ pal [ˈpɑːl] but pâle
r /r/ ou /ʁ/ roue [ˈruːe] roi roue (roulé ou grasseyé)
s /s/ skol [ˈskoːl] école seau
t /t/ tal [ˈtɑːl] front truc
v /v/ aval [ˈɑːval] pomme vrai
z /z/ azen [ˈɑːzen]âne zoo
ilh /ʎ/ kuilh [ˈkyʎ] dodu (italien famiglia)
gn /ɲ/ kignez [ˈkĩ.ɲes] cerises gnangnan
semi-consonnes
  API breton français
u /ɥ/ kuit [ˈkɥit] exempt huile
w /w/ gwenn [ɡwɛnː] blanc oui
y /j/ yod [joːt] bouilie yeux