Autisme Inclusion Inclusion et autisme 1ere situation : Rayan

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1ère partie[modifier | modifier le wikicode]

Temps de visionnage : 12mn

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

L’experte présente une séquence qui montre l’entrée en activité d’un élève en classe de maternelle. Elle revient ensuite sur les éléments problématiques dans cette séquence et explique ce qu’il aurait fallu faire pour mieux inclure l’enfant.

Vidéo de la formation[modifier | modifier le wikicode]

Pages du PowerPoint de l'experte[modifier | modifier le wikicode]

Rayan en classe de maternelle[modifier | modifier le wikicode]

Analyse de la séquence 1[modifier | modifier le wikicode]
  • Cet élève n’est pas vraiment parmi les autres (à part avec son AVS) ;
  • Ne participe pas aux activités des autres élèves ;
  • L’AVS n’est pas formée et ne sait pas engager cet élève dans une activité (attend qu’il se détermine) ;
  • Elle n’a pas mis en place les adaptations nécessaires (organisation de l’espace de travail, planning des activités préparé à l’avance) ;
  • Quelqu’un intervient de façon directive pour l’engager dans l’activité et cela fonctionne.
  • Cette séquence montre que pour inclure un élève avec autisme, il faut être formé à l’autisme et aux stratégies particulières (TEACCH, ABA) ;
  • L’enseignante n’intervient pas et laisse l’AVS travailler seule avec cet élève ;
  • Cette situation « inclusive » ressemble à une « exclusion de l’intérieur ».

2ème partie[modifier | modifier le wikicode]

Temps de visionnage : 7mn

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

L’experte présente une autre séquence avec le même élève lors du déroulement d’une activité. Elle revient ensuite sur les éléments problématiques de cette séquence et explique ce qu’il aurait fallu faire pour mieux inclure l’enfant.

Vidéo de la formation[modifier | modifier le wikicode]

Pages du PowerPoint de l'experte[modifier | modifier le wikicode]

Analyse de la séquence 2[modifier | modifier le wikicode]

  • Une petite fille souhaite participer à l’activité tablette ;
  • Mais on ne lui a pas appris, et l’AVS attend qu’il se décide à la  faire participer et encore une fois cela ne marche pas ;
  • Elle ne comprend pas le fonctionnement autistique car elle n’a pas été formée. ;
  • L’intervenante permet que cela se fasse une fois ;
  • Rayan est doué en activité graphique mais il est dans une classe de petite section qui ne la pratique pas (pas d’adaptation personnalisée dans cette classe) ;
  • Et lorsque Rayan entend le chant des élèves en regroupement il s’arrête… Dommage qu’il ne participe pas à ce regroupement.
  • Cette première situation est une sorte de contre-exemple d’une situation d’inclusion ;
  • Cet élève est géographiquement « inclus » mais en réalité il reste complètement en marge de la classe ;
  • L’enseignante et l’AVS ne collaborent pas et l’enseignante n’intervient pas dans les activités de Rayan ;
  • Ceci montre qu’il ne suffit pas d’accueillir un élève autiste dans une  classe ordinaire pour qu’il soit « inclus» ;
  • Cette inclusion suppose des conditions (formation des professionnels)  et une implication de l’enseignante dans les adaptations mises en  place.
< Précédent| Suivant >