Autisme Inclusion Dimension-pedagogique Introduction

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de visionnage : 4m30s

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

L’experte présente la loi de 2013 qui traite d’inclusion et de pédagogie. Elle fait également le parallèle avec le système québécois puis donne une nouvelle définition de “pédagogie inclusive”.

Vidéo de la formation[modifier | modifier le wikicode]


Pages du PowerPoint de l'experte[modifier | modifier le wikicode]

La pédagogie au service de l’inclusion[modifier | modifier le wikicode]

Annexe 14, §1 de la loi de 2013[modifier | modifier le wikicode]

« L’école doit devenir un lieu de réussite où l’on a plaisir à  apprendre. La pédagogie doit être au service de l’inclusion  scolaire. »

§2  (par rapport aux jeunes décrocheurs)[modifier | modifier le wikicode]

«  la nécessaire  mobilisation de l’ensemble de la communauté éducative et l’importance du travail interdisciplinaire au sein des  établissements afin de développer une démarche inclusive  pour éviter de recourir à des dispositifs d’externalisation. »

La pédagogie inclusive[modifier | modifier le wikicode]

  • L’enjeu d’une pédagogie inclusive est de «  faire de l’éducation  générale, dispensée dans une classe ordinaire, une éducation  spéciale, c’est-à-dire une éducation adaptée aux besoins  particuliers de tous les élèves ». R. Vienneau, 2006

→Bref, une éducation pour tous et pour chacun. L’inclusion  scolaire se fonde sur le droit d’apprendre en compagnie de ses  pairs.

  • Elle vise le « sur-mesure » ;
  • Trois traits peuvent la caractériser
    • Refuse toute forme de rejet ;
    • Ne retient qu’un seul placement : la classe ordinaire, quelles que soient les capacités et particularités des élèves ;
    • Vise une intégration pédagogique optimale, avec des contenus communs d’apprentissage et une participation des  élèves en difficulté aux activités proposées.
  • Elle implique une autre école qui prendrait vraiment en compte toutes les différences avec
    • D’autres modalités d’évaluation et non cette référence constante à la norme ;
    • Une pédagogie différenciée et individualiséechacun peut apprendre à son rythme ;
    • Une évaluation inclusive qui se pratique dans certains pays d’Europe du nord (Finlande) très performants et bien classés dans les enquêtes Pisa.
< Précédent| Suivant >