Leçons de niveau 18

Analytique 2/Organisation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Organisation
Icône de la faculté
Chapitre no 13
Leçon : Analytique 2
Chap. préc. :Catégorie
Chap. suiv. :Travail
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Analytique 2 : Organisation
Analytique 2/Organisation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Organisation des cases[modifier | modifier le wikicode]

Sapin de Noël
Rattachement des tableaux Tai
    w(cat) n’est la catégorie que d’une seule case mais en tant que simple concept w(cat) peut être associé à d’autres cases, à d’autres concepts pour former un concept complexe. Comme son concept w(cat) reste toujours indistinct de lui-même, il lie la case dont il est la catégorie aux autres cases dont il n’est qu’un concept parmi d’autres par une relation d’identité (=). Ce qui permet à l’analytique, la concentration, la remémoration de passer facilement d’une case à l’autre.
    Ainsi la catégorie (oiseaux) est avec d’autres regroupée dans la case des cat de cat (animaux) qui avec les concepts de cat (bactéries), (plantes), (insectes), etc… est regroupée dans la case des cat de cat (êtres vivants). Moi j’ai un faible pour les chauves-souris et les araignées, et je déteste les fourmis. Mais les zoologistes et les paléontologues structurent toutes ces catégories en « sapin de noël » qui s’arrête là, à la catégorie des vivants. Mais ce dernier concept peut être associé dans la construction du concept complexe (du vivant) qui noue des liens avec d’autres concepts complexes.
    Une case est toujours liée à d’autres cases, elle peut faire partie d’un tableau qui est aussi un  tableau de  catégories de sens. Ce tableau lui-même Tai possède une catégorie cat (Tai), dont le concept appartient à la case des ap2 du GGC, tout comme le concept du GGC comme rosace.	
    Certaines grilles peuvent se développer horizontalement et verticalement, ainsi l’architecture des fonctions mentales AFM : développement horizontal de la rosace des 9 fonctions, développement vertical en concepts généraux, pouvoirs opératifs, produits, structures internes, environnement, structures comportementales.
Niveaux de réalité mentale