Ambre, Magnétite et Lumière : histoire de l’électromagnétisme/Premières lois

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Premières lois
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Ambre, Magnétite et Lumière : histoire de l’électromagnétisme
Chap. préc. :Phénomènes Étranges
Chap. suiv. :L´induction
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Ambre, Magnétite et Lumière : histoire de l’électromagnétisme : Premières lois
Ambre, Magnétite et Lumière : histoire de l’électromagnétisme/Premières lois
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

C'est grâce au scientifique français Charles Coulomb (dont le nom désigne dans le SI l'unité de charge électrique (C)), qu'est établie la loi de la force électrostatique ou loi de Coulomb. Coulomb l'a obtenu par des expériences via la balance de torsion mesurant les forces exercées entre les corps électrisés, d'une manière similaire à Cavendish (voir le cours sur la gravitation).

Une loi similaire existe pour le magnétisme: la loi de Biot-Savart.

L´Allemand Georg Ohm (le Ohm Ω est l'unité SI de résistance électrique) démontre la loi d'Ohm qui énonce que la tension dans un circuit est proportionnelle à l'intensité du courant électrique le traversant, le coefficient de proportionnalité dépend uniquement du matériau du circuit et est appelé résistance électrique du circuit. L'inverse de cette grandeur est la conductance, exprimée en Siemens.

Luigi Galvani montra de son coté que les courants électriques généraient des mouvements dans les muscles d'une grenouille, il avait généré ce courant accidentellement en mettant en contact son instrument en un certain métal avec la grenouille posée sur un plateau dans un autre métal, la différence de potentiel entre les métaux généra le courant transitant via un milieu conducteur (les muscles de grenouille).

Alessandro Volta (dont le nom donne le Volt (V) unité SI du potentiel ou tension électrique) s´inspirera de la découverte de Giovanni pour fabriquer la Pile de Volta: un dispositif empilant des disques de 2 métaux différents séparés par des disques de papiers imbibés d´eau de mer, le tout constitue une source de courant.