Leçons de niveau 2

Alsacien/Grammaire/Phrase

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Structure d'une phrase
Icône de la faculté
Chapitre no 4
Leçon : Grammaire alsacienne
Chap. préc. :Notions de base sur la grammaire
Chap. suiv. :Prépositions
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire alsacienne : Structure d'une phrase
Alsacien/Grammaire/Phrase
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Pour une phrase affirmative[modifier | modifier le wikicode]

  • Sujet Verbe
  • Sujet Verbe Complément(s)
  • Complément(s) Verbe Sujet
  • Complément(s) Verbe Sujet Complément(s)

La règle principale : en alsacien, dans une phrase affirmative, le verbe est toujours en deuxième position.

Les compléments peuvent être de toutes natures : complément de temps ("jetz"), complément de lieu ("àm Oktowerfascht"), complément de manière ("gmiatlig"), complément d'objet direct ("Sürkrütt"), complément d'objet indirect, etc.

Phrase affirmative
alémanique français allemand
mìr assa nous mangeons wir essen
mìr assa jetz nous mangeons maintenant wir essen jetzt
mìr assa jetz Sürkrütt nous mangeons maintenant de la choucroute wir essen jetzt Sauerkraut
jetz assa mìr maintenant nous mangeons jetzt essen wir
jetz assa mìr Sürkrütt maintenant nous mangeons de la choucroute jetzt essen wir Sauerkraut
jetz assa mìr gmiatlig Sürkrütt àm Oktowerfascht maintenant nous mangeons tranquillement de la choucroute à la fête d'octobre jetzt essen wir gemütlich Sauerkraut am Oktoberfest
jedes Johr àm Oktowerfascht assa mìr Sürkrütt chaque année à la fête d'octobre nous mangeons de la choucroute jedes Jahr am Oktoberfest essen wir Sauerkraut
"'s ìsch verbotta!" sàga sa "C'est interdit !" disent-ils "Es ist verboten!" sagen sie


Par contre, pour cette règle, les mots suivants (qui sont des conjonctions de coordination) ne comptent pas : àwer, denn, oder, un...

Phrase affirmative
alémanique français allemand
mìr bliiwa, àwer mìr schlofa do nous restons, mais nous dormons ici wir bleiben, aber wir schlafen hier
mìr bliiwa, denn mìr schlofa do nous restons, car nous dormons ici wir bleiben, denn wir schlafen hier
mìr bliiwa oder mìr schlofa do nous restons ou nous dormons ici wir bleiben oder wir schlafen hier
mìr bliiwa un mìr schlofa do nous restons et nous dormons ici wir bleiben und wir schlafen hier

À comparer avec :

alémanique français allemand
mìr bliiwa, so schlofa mìr do nous restons, ainsi nous dormons ici wir bleiben, so schlafen wir hier
mìr bliiwa, sunscht schlofa mìr do nous restons, sinon nous dormons ici wir bleiben, sonst schlafen wir hier
mìr bliiwa, trotzdam schlofa mìr do nous restons, cependant nous dormons ici wir bleiben, trotzdem schlafen wir hier
mìr bliiwa, wial mìr do schlofa
(ce cas est encore différent, fonctionne comme une subordonnée)
nous restons, parce que nous dormons ici wir bleiben, weil wir hier schlafen

Pour une phrase interrogative[modifier | modifier le wikicode]

  • Verbe Sujet
  • Verbe Sujet Complément(s)
  • Interrogatif Verbe
  • Interrogatif Verbe Sujet
  • Interrogatif Verbe Sujet Complément(s)
Phrase interrogative
alémanique français allemand
assa mìr? mangeons-nous ? essen wir?
assa mìr jetz? mangeons-nous maintenant ? essen wir jetzt?
wer kummt? qui vient ? wer kommt?
wo assa mìr? mangeons-nous ? wo essen wir?
wo assa mìr jetz? mangeons-nous maintenant ? wo essen wir jetzt?

À l'impératif[modifier | modifier le wikicode]

Le verbe à l'impératif se trouve en première position.

Impératif
alémanique français allemand
Kumm! Viens ! Komm!
Gìbb mìr dàs! Donne-moi ça ! Gib mir das!

Pour une proposition subordonnée[modifier | modifier le wikicode]

  • Pronom relatif Verbe
  • Pronom relatif Complément(s) Verbe
Proposition subordonnée
alémanique français allemand
ìch seh d Suppa, wo kocht je vois la soupe, qui cuit ich sehe die Suppe, die kocht
ìch seh d Suppa, wo jetz kocht je vois la soupe, qui cuit maintenant ich sehe die Suppe, die jetzt kocht
ìch seh d Suppa, wo jetz làngsàm uf dr Hard kocht je vois la soupe, qui cuit maintenant doucement sur la cuisinière ich sehe die Suppe, die jetzt langsam auf der Herd kocht

En alsacien, dans une proposition subordonnée, le verbe est toujours à la fin.


Cas où deux verbes sont employés ensemble, de manière composée[modifier | modifier le wikicode]

Exemples de verbes employés ensemble
infinitif alémanique
français
présent alémanique
français
passé composé alémanique
français
proposition subordonnée alémanique
français
därfa lüega
avoir le droit de regarder
ar därft lüega
il a le droit de regarder
ar hàt därfa lüega
il a eu le droit de regarder
da, wo därft lüega
celui qui a le droit de regarder
känna schlofa
pouvoir dormir
ar kààt schlofa
il peut dormir
ar hàt känna schlofa
il a pu dormir
da, wo kààt schlofa
celui qui peut dormir
loh ghèia
laisser tomber
ar losst's ghèia
il le laisse tomber
ar hàt's loh ghèia
il l'a laissé tomber
da, wo's losst ghèia
celui qui le laisse tomber
wälla màcha
vouloir faire
ar wìll's màcha
il veut le faire
ar hàt's wälla màcha
il a voulu le faire
da, wo's wìll màcha
celui qui veut le faire
tràuia reda
oser parler
ar tràuit reda
il ose parler
ar hàt tràuia reda
il a osé parler
da, wo tràuit reda
celui qui ose parler
müeßa geh
devoir partir
ar müeß geh
il doit partir
ar hàt müeßa geh
il a dû partir
da, wo müeß geh
celui qui doit partir
mächta (meega) kumma
aimer venir
ar mächt kumma
il a envie de venir
ar hàt mächta kumma
il a voulu venir
da, wo mächt kumma
celui qui a envie de venir
heera schrèia
entendre crier
ar heert schrèia
il entend crier
ar hàt heera schrèia
il a entendu crier
da, wo heert schrèia
celui qui entend crier

Verbes à particule séparable[modifier | modifier le wikicode]

Par exemple :

Exemples de verbes à particule séparable
infinitif alémanique
français
présent alémanique
français
passé composé alémanique
français
proposition subordonnée alémanique
français
construction avec z' alémanique
français
ààfànga
commencer
ar fàngt àà
il commence
ààgfànga
commencé
da, wo ààfàngt
celui qui commence
fer ààz'fànga
pour commencer
àbschriiwa
copier
ar schribt àb
il copie
àbgschrìewa
copié
da, wo àbschribt
celui qui copie
fer àbz'schriwa
pour copier
drààhanka
pendre (après)
ar hankt dràà
il pend (après ...)
drààghànka
pendu (après)
da, wo drààhankt
celui qui pend (après)
fer drààz'hanka
pour pendre (après)
dràbghèia
tomber (de)
ar ghèit dràb
il tombe (de ...)
dràbghèit
tombé (de)
da, wo dràbghèit
celui qui tombe
fer dràbz'ghèia
pour tomber
durakumma
passer par là
ar kummt dura
il passe par là
durakumma
passé par là
da, wo durakummt
celui qui passe par là
fer durazkumma
pour passer par là
üssträckna
se désecher
ar träckent üss
il se désèche
üssträckent
déseché
da, wo üssträckent
celui qui se déseche
fer üssz'träckna
pour se désecher
mìtmàcha
faire avec, participer
ar màcht mìt
il participe
mìtgmàcht
participé
da, wo mìtmàcht
celui qui participe
fer mìtz'màcha
pour participer
ufsteh
se lever
ar steht uf
il se lève
ufgstànda
levé
da, wo ufstheht
celui qui se lève
fer ufz'steh
pour se lever


La dernière colonne montre une construction avec la préposition z' (forme contractée de zu, za ou ze selon les régions) puis l'infinitif. Elle exprime généralement un but, un objectif, ou une situation qui évolue.

Construction avec z' - exemples
alémanique français allemand
ar fàngt àà, uns z'halfa il commence à nous aider er fàngt an, uns zu helfen
ar fàngt àà, üssz'träckna il commence à se désecher er fàngt an, auszutröcknen
ìch hà kè Kurasch meh, dàs z'màcha je n'ai plus le courage de faire ça ich habe keine Mut mehr, das zu machen
ìch hà kè Kurasch meh, mìtz'màcha je n'ai plus le courage de participer ich habe keine Mut mehr, mitzumachen


Il existe aussi des cas où la particule est inséparable du verbe : entspànna, verspracha, zerrissa, bedànka, verwàcha, erschiina, begrüeßa, entlàssa...

Majuscules en début de mots[modifier | modifier le wikicode]

Les noms communs, comme les noms propres, commencent toujours par une majuscule.