Leçons de niveau 2

Alsacien/Grammaire/Graphies

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Graphies de l'alsacien
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Culture alsacienne
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Alphabet et prononciation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Culture alsacienne : Graphies de l'alsacien
Alsacien/Grammaire/Graphies
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'alsacien s'est longtemps écrit sans graphie harmonisée. On retrouve souvent certaines règles qui reviennent régulièrement dans les textes anciens, ce qui les rend plus faciles à lire. Mais ce n’est pas toujours le cas et parfois ce n’est pas seulement la langue qui est difficile à déchiffrer, mais aussi son écriture, sa graphie.

La graphie est la correspondance entre les sons et l'écriture employée pour traduire ces sons.

En 2003, le GERIPA (Groupe d'Etudes et de Recherches Interdisciplinaires sur le Plurilinguisme en Alsace et en Europe), a édité une publication sur la « charte de la graphie harmonisée des parlers alsaciens », sous la direction du professeur Albert Hudlett.

Deux projets ont dérivé de ce travail et ont conduit à des résultats différents :

  • André Nisslé, président de l'ACPA (Association pour la Culture et le Patrimoine d'Alsace), a publié un volumineux dictionnaire français - alsacien, avec une graphie qu’il a adaptée à partir de la charte du GERIPA[1]. Ce dictionnaire ayant du succès, il a amené l'adhésion d'auteurs alsaciens à sa graphie.
  • Edgar Zeidler, professeur d'allemand et président de l'AGATE (Académie pour une Graphie Alsacienne Transfrontalière) a continué à améliorer la charte du GERIPA, en se basant sur deux idées principales : la parenté de l'alsacien avec l'allemand et la consultation d'un grand public dans le but de faire les choix paraissant les plus intuitifs. Le résultat en est la méthode Orthal[2],[3] (pour Orthographe alsacienne). L'OLCA (Office pour la Langue et la Culture d'Alsace) a adopté Orthal comme graphie officielle de l'alsacien.

Un exemple comparatif de ces graphies[modifier | modifier le wikicode]

Voici une phrase en alsacien mulhousien, extraite de la page du site Internet de l'ACPA citée dans les références. Parmi les différences notoires, on voit que la graphie Orthal présente plus de similitudes avec l'allemand.

français La lecture d'un texte écrit en alsacien doit avant tout être un plaisir.
Prononciation A.P.I. [s laːsa fuma tɛkst en ɛlsasiʃ sol t͡sɛːʁʃt amol a fʁaɪ̯d seː]
graphie de l'ACPA S'Laasa vum a Täxt en Elsassisch soll zärscht amol a Fraid se.
graphie Orthal S Lasa vu'ma Text ìn Elsassisch soll zerscht amol a Freid sìì.
allemand Das Lesen von einem Text in Elsässisch soll zuerst einmal eine Freude sein.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Site Internet de l'ACPA
  2. Orthal sur fr.wikipedia.org
  3. Orthal sur als.wikipedia.org