AccessiScol-AESH-La liaison avec l'enseignant

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La nouvelle circulaire n° 2017-084 du 3-5-2017, qui abroge et remplace la circulaire n° 2003-092 du 11 juin 2003 relative aux assistants d’éducation définit le rôle de l’AESH par rapport à l’enseignant ainsi : "sous le contrôle des enseignants, ils ont vocation à favoriser l'autonomie de l'élève, sans se substituer à lui, sauf lorsque c'est nécessaire (…) pour les tâches qui ne relèvent pas spécifiquement de l'activité d'enseignement, conformément au référentiel d’activités (…) contribuer à l'adaptation de la situation d'apprentissage, en lien avec l'enseignant, par l'identification des compétences, des ressources, des difficultés de l'élève."

La présence de l’AESH à l’école ou dans l’établissement avec les enseignants [modifier | modifier le wikicode]

Dans la situation d’un AESH individuel ou mutualisé[modifier | modifier le wikicode]

L’AESH en accompagnement d’un ou des élève(s) qui bénéficie d’une aide humaine permet de :

  • optimiser les situations d’apprentissages
  • travailler en équipe éducative 
  • participer aux différents projets.
  • effectuer des temps de concertation avec l’enseignant afin de : 
    • évaluer cet accompagnement
    • analyser sa pratique professionnelle pour l’améliorer
  • participer aux réunions
  • s’impliquer dans la vie de l’école ou de l’établissement pour favoriser la socialisation scolaire de l’élève. 

Le positionnement et les interventions de l'AESH sont élaborés en concertation avec l'enseignant de la classe. L’enseignant doit en effet prévoir, en collaboration avec l'AESH et en fonction de chaque situation d'apprentissage, ses interventions sans qu’elles empiétent sur la responsabilité pédagogique de l’enseignant.

Remarque :

Attention à ce que la présence d’un AESH auprès de l’élève ne conduise pas à un isolement de l’élève dans une situation duelle.

Dans la situation d’un AESH-Co[modifier | modifier le wikicode]

L’AESH-Co en accompagnement d’un groupe d’élèves en Ulis permet de :

  • participer à l’animation des activités collectives de la classe
  • animer des activités sous la conduite de l’enseignant soit
    • d’un petit groupe d’élèves
    • d’un élève individuellement
  • accompagner un ou plusieurs élèves en inclusion dans leur classe de référence

La répartition des rôles entre l’enseignant et l’AESH[modifier | modifier le wikicode]

Les difficultés[modifier | modifier le wikicode]

 Le document de l’Académie de Versailles mentionne des difficultés à surmonter tant pour l’AESH que pour l’enseignant : [1]

Du côté de l’enseignant Du côté de l’AESH
Aider trop l’élève et nuire à l’autonomie, de prendre parfois la place de l’enseignant. L’AESH veut que l’élève réussisse et a besoin de reconnaissance de son rôle.
L’enseignant peut négliger/minimiser le rôle de l’AESH ou au contraire déléguer à l’AESH la responsabilité de l’élève. L’AESH n’est ni un enseignant, ni un personnel de service.
L’enseignant n’est pas toujours prêt à accueillir l’élève en situation de handicap et l’AESH dans la classe. Difficultés pour l’AESH de trouver sa place dans la classe et de s’y intégrer.

Les rôles de chacun[modifier | modifier le wikicode]

Rôle l’enseignant Rôle de l’AESH
Formalise le rôle de l’AESH : définir les missions de l’AESH auprès de l’élève, organiser l’emploi du temps, prévoir les modalités d’accueil en cas d’absence...
Est responsable des contenus, de la pédagogie, de la sécurité, de l’organisation matérielle Rend compte à l’enseignant du travail et/ou des attitudes de l’élève (remarques, difficultés, autonomie, fatigabilité, comportement, concentration...)
Donne les consignes de travail à l’AESH, propose des adaptations (qualitatives, quantitatives) Fait preuve de discrétion dans la classe, parle à voix basse à l’élève, se fond dans le groupe pour ne pas faire écran à l’enseignant
Définit le rôle et les interventions de l’AESH dans la situation d’apprentissage, sa place par rapport à l’élève (à coté, derrière, à distance...) selon le moment, le handicap, la situation pédagogique... S’efface lorsque l’enseignant intervient, auprès de l’élève en particulier, ou pour le groupe classe.

Peut suggérer des adaptations, des stratégies, proposer des idées, donner un avis

Met en confiance l’AESH, le ou la guide sur les conduites à tenir, les attitudes à adopter Partage ses difficultés avec l’enseignant et d’autres partenaires
Evalue le travail de l’élève et rend compte à la famille des résultats scolaires. Met en place des outils permettant de mieux communiquer (carnet de liaison, grille d’observation)
Déculpabilise l’AESH si l’élève ne réussit pas la tâche attendue. Prend du recul (sentiment d’incompétence d’échec...)
Institutionnaliser un temps de concertation dans l’emploi du temps avec l’AESH. Se concerter avec l’enseignant pour donner son avis et faire part de ses observations.

Conseils :[modifier | modifier le wikicode]

  • Définir les rôles respectifs de l’AESH et de l’enseignant dans les relations avec la famille.
  • Mettre en place des outils permettant de mieux communiquer (carnet de liaison, grille d’observation).
  • Définir un temps de communication AESH/Enseignant.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Documents :[modifier | modifier le wikicode]

< Précédent| Suivant >