Wikiversité:La salle café/8 janvier 2007

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La salle café/8 janvier 2007[modifier le wikicode]

Sous-pages
janvier
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
8 janvier 2007

Café rafraîchiAjouter un message

Pas de cours sur la Wikiversité[modifier le wikicode]

Salut à tous. Je viens de me coltiner entièrement les archives du colloque, et il en ressort que Wikiversity se voudrait être un espace d'échange et de réflexions, c'est-à-dire le complément de Wikipédia car le but serait finalement de publier des travaux inédits pour faire avancer la connaissance (et non l'inventorier), voir Ce qu'est la wikiversité.

D'autres part, je pense que les cours relèvent plutôt de wikibooks, comme expliqué sur la page d'accueil Wikilivres (Wikibooks) est un ensemble de textes pédagogiques au contenu libre et gratuit. Mais alors reste à savoir ce que serait Wikiversity exactement. Un ensemble d'exercices et de problèmes corrigés où les élèves en collège/lycée pourront trouver les réponse à leurs DM (ou DNS : devoir non surveillé) prêtes à être recopié ? Pas top au niveau de l'éthique, voir l'exemple de la philo. Un espace de quizz comme sur certains forums où on cherche les solutions à des problèmes avant d’en donner la réponse un peu plus tard ? Pas très palpitant.

Ceci dit, on pourrait par contre en faire un espace de réflexion sur des problèmes encore irrésolus, je pense ici surtout à des problèmes de maths. Ou alors un système de cours particuliers communautaires, pour les personnes hospitalisées par exemple. Les demandeurs de cours pourrait "s'inscrire" sur des listes, ce qui engendrerait une classe virtuelle, dont la particularité serait d’être suivie par plusieurs professeurs en même temps. Il y aurait donc forcément une sorte de clivage entre demandeurs et professeurs (wikiprof ?), mais seulement par classe, un demandeur pouvant très bien être le professeur d’un des ses professeurs dans une autre matière. De toute manière, c’est évident, à partir du moment où qu’il y a des cours, c’est qu’il y a des gens qui savent, et d’autres qui ne savent pas et qui ne demandent qu’à savoir. L'intérêt serait d'accompagner les demandeurs au fur et à mesure de leurs progrès, et cela correspondrait amha plus à ce que l’on pourrait attendre d’une cyber université.

À méditer.

Sinon, juste une petite remarque sur la "Salle Café", c’est la première fois que je vois cette expression. Pourquoi pas plutôt "Salon de thé", avec des fauteuils en cuir et une table basse ? --Xinos 8 janvier 2007 à 00:02 (UTC)

Je m'aperçois ce matin que ce que j’ai dit hier est un peu trivial, et justifie peut-être l'hébergement des cours sur wikiversity, en fait. Mais j’ai peur de voir wikiversity se transformer en une bibliothèque.
J’ai donc cherché une autre possibilité qui pourrait susciter une certaine effervescence, dont voici un exemple illustratif :
On pourrait par exemple réfléchir à l'étude complète du fonctionnement du four micro-ondes : fonctionnement du magnétron, transfert de l'énergie aux molécules, et répondre aux questions suivantes : quelles sont les conditions nécessaire au phénomène de vaporisation brutale (l'eau atteint une température supérieur à 100 °C et se met à bouillir d’un coup), quelle sont les conditions nécessaire à la génération d'étincelles ? Il s'agit bien évidemment de mettre tout cela en équation, pas de simplement répondre par des affirmation qualitatives, et d'aboutir à une étude aussi détaillée que possible, jusqu'aux équations du son produit par la sonnette d'arrêt, ou du bruit sourd généré par le magnétron.
Ce genre de réflexions illustrerait ainsi les théories que l’on apprend en cours réels, et dont les exercices sont trop simples par manque de temps, et contournent souvent pas mal de difficultés. --Xinos 8 janvier 2007 à 08:52 (UTC)
Salut Xynos
C'est une grande question que tu poses là. Qu'est-ce-que Wikiversité ? À quoi cela sert-il ? Je ne te caches pas que, pour l'instant, personne n'a vraiment réussi à définir en une phrase ce dont il s'agit. Aussi, on peut essayer de ce demander Qui est Wikiversité ?
Son nom la dénonce, Wikiversité s'inspire des Universités. Je me suis donc tourné vers WP pour connaitre la définition d’une université. C’est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Et bien, malheureseument, on se rend vite compte que la Wikiversité n’est pas une université. En effet, la Wikiversité ne délivre pas de dîplomes ni même de formations reconnues. Ce n’est pas un établissement d'enseignement. Les lecteurs de la Wikiversité ne sont pas des étudiants. La Wikiversité n’est pas non plus une structure de télé-enseignement.
Mais si la Wikiversité n’est pas une université au sens moderne du terme, elle se rapproche de la definition essentielle de l'université, comme un lieu de production, de conservation et d'échange de savoir. Là est notre réelle finalité. Ainsi, on peut relire la description de l’Académie de Gundishapur et on y trouve quelquechose qui ressemble aux projets Wikimedia. En effet, son but était de transmettre un savoir, c’est aussi ce qui fonde le travail de Wikimedia que de donner accès à tous les savoir de manière libre en s'appuyant sur la volonté de tous. Dès lors, au sein des projets Wikimedia, il fallait organiser cette transmition du savoir. Et on en arrive à une histoire beaucoup plus récente.
Au début il y avait Wikipédia, une encyclopédie qui thésaurise les savoirs et les restitue sous forme d'articles. C’est le plus grand projet de Wikimedia. Mais l'encyclopédie n’est pas un outil pédagogique. En effet, une personne seule a le plus grand mal à se constituer une connaissance complète d’une matière en ne faisant que lire une succession d'articles.
Différents projets se sont développés autour de Wikipédia. On laisse de côté le Wiktionnaire (un dictionnaire pour définir les mots n'ayant pas besoin d’un article dans l'encyclopédie) et Wikinews qui traite l'actualité et dont la finalité d'archivage ne viendra que plus tard.
Il y a eu Wikisource, Commons et Wikiquote. Ces trois projets accueille des contenus annexes à Wikipédia : images, textes, citations… Il contiennent eux aussi des savoirs et des témoignages mais ne les organisent pas de manière pédagogique.
Enfin, il y a Wikibooks. C’est là que la différence avec Wikiversité est la plus floue. En effet, Wikibooks (ou Wikilivres pour les francophiles) est un ensemble de textes pédagogiques au contenu libre et gratuit. Le contenu est proche. C’est logique puisque Wikiversité est née dans Wikibooks. Elle avait au départ pour but de produire des livres à contenu pédagogique au sein de Wikibooks. Malheureusement l'initiative a été très mal prise par les membres de Wikibooks anglophone qui ont demandé à ce que les contenus de la Wikiversité soient un projet séparé. En effet, la rédaction de cours à vite fait exploser les carcans des livres. Ils ne se concevaient pas selon le sacro-saint plan : Préface, chapitres, postface, table des matières. Donc la Wikiversité, paria de Wikibooks, s'est vu autonomisée. Donc la différence est faible et est principalement du aux formes plus qu'au contenu.
Dès lors l'interrogation sur ce qu'est Wikiversité doit donc passer pas l'interrogation de ce qu'est Wikibooks. Et là, la devise de Wikilivres est piégeuse et trompeuse. En effet, Wikilivres n’est pas un recueil de textes pédagogiques. En effet, par définition, et c’est pour cela que Wikiversité a été mise à la porte, Wikibooks rassemble des livres et non de simples textes (assimilés à des feuilles volantes). Et par ailleurs, ce ne sont pas uniquement des livres pédagogiques. En effet, Wikilivres est conçu pour accueillir toutes sortes de livres : livres de recettes, essais philosophiques ou religieux… Je prend l'exemple des derniers livres créés sur la version anglophone : "Vivre au Japon" (guide à destination des personnes qui voudraient s'y installer), "Les 10 commandements" (comparaisons de la façon dont sont commentés les 10 commandements, chez les Juifs, les catholiques et les protestants) ou "Holocauste" (histoire du génocide juif). Ces textes ne sont pas des cours. Il ne sont pas pédagogiques.
Donc, le but de Wikiversité est de créer et rassembler des supports pédagogiques basés sur le contenus des autres projets Wikimedia.
Enfin, pour clore cette présentation, le point de savoir si Wikiversité est un lieu de production de savoir, c'est-à-dire si elle peut accueillir des "travaux de recherche originale" (original research) jamais publiés, la question fait débat. Ce n’est pas certain, ce qui renforce le fait que Wikiversité n’est pas une université. Actuellement, les directives sont que toute recherche originale doit être autorisée par Wikimedia et les membres de la Wikiversité. Par conséquent, il sera créé ici un Conseil scientifique qui aura pour but d'instruire ce type de projet. Mais comme la Wikiversité francophone débute, c’est tout sauf une priorité.
J'espère avoir été clair dans ce long exposé. Bien à toi. Sainte-Rose (joindre) 8 janvier 2007 à 11:29 (UTC)
Merci de cette rapide réponse. Cet exposé serait digne d’être inclus dans un cours sur MediaWiki :). Je suis content de voir que l’idée des recherches originales n’est pas tout à fait exclue, et je pense également que ce n’est pas une priorité, car l'appui des cours serait fort utile pour vérifier la validité des propos, mais je pense qu’il faudrait tenir compte de cette possibilité dans l'élaboration de la structure du site. Néanmoins, je tiens à souligner que certain cours peuvent également tenir de recherches originales. Un exemple extrême pourrait être un cours sur les dernières avancées de la physique des cordes, dispensé par un seul professeur dans une seule université dans le monde. Il s'agit quasiment ici de recherches originales, surtout si c’est le-dit professeur qui les tape lui-même, bien qu’il s'agisse également d’un vrai cours. Dans des cas moindres, tout développement d’une théorie plus en détail qui n'est expliqué dans presque aucun livres pour cause de place, comme les démonstrations mathématiques imbuvables de plusieurs dizaines de pages, peuvent constituer des recherches originales. Les analogies de présentation peuvent également en être, d'autant que leur principal biais est d’être rarement valables dans les cas généraux, ou suivant la manière de les visualiser. Je pense qu’il ne serait pas inutile d'appliquer le bandeau {{Travaux inédits}} à tous ces cas là, la différence étant que c’est l'auteur qui l'applique, pour demander à la communauté une vérification, ou un jugement, de ses résultats. --Xinos 8 janvier 2007 à 12:52 (UTC)
Aurais-tu le topic où les gens de wikibooks se sont mis d'accord pour rendre "wikiversité" autonome ? Car selon la philosophie de Jimbo Wales, la finalité primaire de wikilivres était grosse modo d'aider les étudiants du monde entier à obtenir leur diplômes [1] « La mission de wikilivres est de fournir un curriculum ("cursus" ?) complet qui permettra à chaque personne sur la planete d'obtenir, dans son propre langage, l'éducation nécessaire pour survivre et prospérer dans le monde ». Bien sur, l'opinion de Jimbo n'a pas autoirité absolue, et dans les faits, certaines personnes pensent que wikilivres devrait être une bibliothèque généraliste de livres inédits (les livres déjà publiés ailleurs que sur wikilivres iraient sur wikisource) accueillant tout ce qui est inclus dans la CDU. J.M. Tavernier 8 janvier 2007 à 13:53 (UTC)
Voici la page sur laquelle les anglophone ont demandé à ce que Wikiversité soit déplacée. Cela date d'août 2005 et cela marque les débuts de l'aventure indépendante de Wikiversité. C’est à partir de ce moement que les négociations ont commencé avec la fondation pour l'obtention du projet. S'agissant du message de Jimmy Wales, je pense qu’il a cherché à recadrer le projet (visiblement il s'agissait de manuels de jeux vidéo, donc a mon avis de soluces) afin de rester dans l’objet de la fondation. Et il est vrai que les soluces de jeux vidéo peuvent surement aller ailleurs. Mais par exemple, je pense que les trois livres que j’ai cité plus haut ex generis sont tout à fait admissible sans pour autant constituer des cours. La traduction exacte de textbook est en effet traité ou un mode d’emploi, alors que je l'ai par simplissisme traduit en livre. Dès lors pour survivre et prospérer au Japon le premier livre (vivre au Japon) sera utile mais servira je pense assez peu dans la Wikiversité. Sainte-Rose (joindre) 8 janvier 2007 à 17:05 (UTC)

Et là, c’est le bug[modifier le wikicode]

Je viens de poster un nouveau message dans la salle café, je ne le vois pas Wikiversité:La_salle_café, par contre en cliquant sur "voir la sous page" il y visible. Un bug ? --Xinos 8 janvier 2007 à 00:05 (UTC)

OK, j’ai compris. Il faut rafraîchir la salle. C’est vrai qu'on est si nombreux qu'on étouffe ici ! --Xinos 8 janvier 2007 à 00:28 (UTC)

Créationnisme[modifier le wikicode]

Je pensais juste comme ça : qu'elle attitude devrait on adopté en ce qui concerne des matières comme le créationnisme par exemple ? Il s'agit de cours réellement enseignés dans de multiples écoles, notamment des collèges et lycées privés, dans beaucoup de pays. Cela pourrait entacher pas mal la réputation de WV. Pourtant… avoir un vrai cours sous les yeux permet de se faire sa propre opinion. J'invoque le pouvoir de l'esprit critique et le principe de la tolérance ! Que les dieux me guide dans cette tâche ! *oups* pardon… je me suis laisser aller --Xinos 8 janvier 2007 à 13:45 (UTC)

Je pense (ce n'est qu'un avis qui ne reflete peut-être pas les positions que prendra Wikimedia) : qu’il s'agit de cours de théologie avant tout. Après, s'il y a un débat car les créationnistes veulent que ce soit leur version qui se situe dans la fac de sciences, on les éconduira gentillement (ce genre de débat a déjà eu lieu dans WP notamment je crois) et on se contentera au plus de signifier dans la fac de sciences que d’autres théories existent, avec éventuellement un lien vers le cours de Créationnisme de la faculté de Théologie. Mais avant même les créationniste, il y aura certainement certains cours où il existera plusieurs théories et pour lesquelles la sciences elle-même n'aura pas forcément trouvé de solutions. Il faudra alors traité les sujets avec sérieux et diplomatie. Mais on y arrive toujours : une des devises de Wikimedia est "Faites confiance !". Sainte-Rose (joindre) 8 janvier 2007 à 17:14 (UTC)