Leçons de niveau 1

Vietnamien/Grammaire/Tons

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Note : si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Début de la boite de navigation du chapitre
Tons et prononciation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Grammaire vietnamienne
Retour auAlphabet
Chap. suiv. :Classificateurs
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire : Tons et prononciation
Vietnamien/Grammaire/Tons
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Tons[modifier | modifier le wikicode]

Le vietnamien est une langue tonale. Cela signifie que des changements de hauteur de voix, change le sens du mot.

Attention, certains accents, sont liés à la prononciation de la voyelle, et non à leur ton, c'est le cas de l'accent circonflexe (â, ê, ô), de la brève (ă), ou du cornu, crochet en haut à droite du o et du u (ơ, ư), voir le chapitre précédent, (Alphabet).

Les différents tons sont (on prend la lettre o pour l'exemple) :

  • Ton haut long et plat, s'appliquant aux lettres sans symbole de ton : a, â, i, e, ê, o, ô, ơ, u, ư, y.
  • Ton bas et court, symbolisé par un point souscrit, point situé sous la lettre : ạ, ậ, ị, ẹ, ệ, ọ, ộ, ợ, ụ, ự, ỵ.
  • Ton montant doucement, symbolisé par un accent aiguë : á, ấ, í, é, ế, ó, ố, ớ, ú, ứ, ý.
  • Ton descendant doucement,symbolisé par un accent grave : à, ầ ì, è, ề, ò, ồ, ờ, ù, ừ, ỳ.
  • Ton descendant abruptement, symbolisé par le crochet en chef, qui ressemble à une petite cédille au dessus de la lettre : ả, ẩ, ầ, ỉ, ẻ, ể, ỏ, ổ, ở, ủ, ử, ỷ.
  • Ton ondulant, montant, puis descendant, puis remontant, symbolisé par un tilde : ã, ĩ, õ, ỡ, ỗ, ũ, ữ, ỹ.