Leçons de niveau 10

Union européenne/États membres

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
États membres
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Union européenne
Chap. préc. :Construction européenne
Chap. suiv. :Fonctionnement
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Union européenne : États membres
Union européenne/États membres
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Liste des États membres de l'Union européenne[modifier | modifier le wikicode]

Pays Capital Régime politique Langue Monnaie Superficie (km2) Habitants (millions)
Allemagne Berlin République fédérale germanique euro 356 900 80,780
Autriche Vienne République fédérale germanique euro 83 900 8,508
Belgique Bruxelles Monarchie parlementaire germanique euro 30 500 11,204
Bulgarie Sofia République balto-slave lev 110 910 7,246
Chypre Nicosie République grecque euro 9 251 0,858
Croatie Zagreb République balto-slave kuna 56 642 4,426
Danemark Copenhague Monarchie parlementaire germanique couronne danoise 43 100 5,627
Espagne Madrid Monarchie parlementaire romane euro 504 800 46,508
Estonie Tallinn République finno-ougrienne euro 45 227 1,316
Finlande Helsinki République finno-ougrienne euro 337 100 5,451
France Paris République romane euro 544 000 65,857
Grèce Athènes République grecque euro 132 000 10,993
Hongrie Budapest République finno-ougrienne forint 93 032 9,879
Irlande Dublin République germanique euro 70 300 4,604
Italie Rome République romane euro 301 300 60,783
Lettonie Riga République balto-slave euro 64 597 2,001
Lituanie Vilnius République balto-slave euro 65 300 2,943
Luxembourg Luxembourg Monarchie parlementaire germanique euro 2 600 0,550
Malte La Valette République Sémitique euro 316 0,425
Pays-Bas Amsterdam Monarchie parlementaire germanique euro 41 200 16,829
Pologne Varsovie République balto-slave złoty 312 678 38,496
Portugal Lisbonne République romane euro 92 400 10,427
Roumanie Bucarest République romane leu 238 391 19,943
Royaume-Uni Londres Monarchie parlementaire germanique livre sterling 244 100 64,308
République tchèque Prague République balto-slave couronne tchèque 78 870 10,512
Slovaquie Bratislava République balto-slave euro 49 035 5,416
Slovénie Ljbubljana République balto-slave euro 20 273 2,061
Suède Stockholm Monarchie parlementaire germanique couronne suédoise 450 000 9,645

Caractéristiques communes[modifier | modifier le wikicode]

Les États membres de l'Union européenne présentent des caractéristiques communes :

Critères politiques Institutions stables garantissant la démocratie et l'état de droit
Respect des droits de l'Homme
Respect et protection des minorités
Critères économiques Existence d'une économie de marché viable
Capacité de faire face à la concurrence
Critères de l'acquis communautaire Capacité d'assumer les obligations découlant des objectifs politiques, économiques et monétaires de l'Union
Intégrer les normes communautaires dans la législation nationale
Pas de remise en cause du droit primaire ou dérivé

Caractéristiques spécifiques[modifier | modifier le wikicode]

Population et superficie[modifier | modifier le wikicode]

L'Union européenne comprend 28 pays pour une superficie totale de 4 493 712 km2 et 511 805 088 habitants en 2017, selon l'office de statistique de l'Union européenne (Eurostat).

La France est le pays le plus grand en superficie avec 551 806 km2 pour la France métropolitaine. Malte le pays plus petit de l’Union européenne avec 316 km2 ainsi que la population la plus faible avec 446 547 habitants (2013). Avec 82,5 millions d'habitants, l'Allemagne a la population la plus importante de l'Union européenne.

Régimes politiques[modifier | modifier le wikicode]

Searchtool.svg Voir le cours Régimes politiques.

Tous les pays de l'Union européenne ne sont pas gouvernés de la même façon : il existe plusieurs régimes politiques qui sont tous démocratiques puisque c'est l'un des critères politiques à respecter pour y entrer.

  • 7 pays (Belgique, Danemark, Espagne, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède) sont des monarchies parlementaires représentées par un roi ou une reine et par un grand-duc pour le Luxembourg mais néanmoins où le pouvoir revient à un gouvernement responsable devant une assemblée élue.
  • 18 pays sont des républiques, c'est-à-dire que le pouvoir est partagé entre un président (ou un Premier ministre) et des représentants élus par le peuple.
  • 2 pays (Autriche et Allemagne) sont des républiques fédérales composées de plusieurs États, c'est-à-dire que le pouvoir est partagé entre un gouvernement fédéral (dirigé par un chancelier) et les États qui forment le pays (à l'instar des États-Unis d'Amérique).

Cliquez sur une vignette pour l'agrandir.

Langues[modifier | modifier le wikicode]

Il existe 24 langues officielles au sein de l'Union européenne :

  • Dans les pays du Sud, on parle des langues romanes, comme l'italien, l'espagnol ou le français. Ces langues sont issues du latin, la langue de l'Empire Romain.
  • En Europe centrale, ce sont des langues balto-slaves, comme le tchèque et le lituanien, qui sont parlées.
  • En revanche, plus au nord, comme en Allemagne, on parle des langues germaniques ; elles étaient parlées par les peuples germaniques qui vivaient au nord-est de l'Empire Romain.
  • Au nord-est, les langues parlées sont d'origine finno-ougrienne, comme en Finlande ou en Hongrie, de la famille ouralienne.
  • En Grèce et à Chypre, on parle le grec, issu directement du grec ancien parlé pendant l'Antiquité, et à Malte, le maltais ainsi que l'anglais, vestige de son indépendance du Royaume-Uni en 1964.


Procédure d'adhésion[modifier | modifier le wikicode]

  1. L'État candidat dépose sa candidature auprès du Conseil de l'Union européenne qui statue à l'unanimité sur la demande. À cet effet, il demande avis à la Commission européenne et l'approbation du Parlement européen, qui se prononce à la majorité simple.
  2. Une série de conférences intergouvernementales s'ouvre entre les États membres de l'Union et le candidat, aux cours desquelles ils négocient les chapitres de mise en conformité de son droit national. À la lumière des résultats des négociations, est élaboré le traité d'adhésion alors soumis au Conseil des ministres et au Parlement pour approbation.
  3. Le traité ainsi approuvé fait l'objet d'une ratification par chacun des États membres et par l'État candidat, dont l'adhésion sera effective à la date établie dans le traité, après ratifications nationales.