Troubles du comportement-Detecter les situations de crise

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
durée de lecture 1 mn 30 s

Objectif : Savoir détecter les premiers signes de la crise[modifier | modifier le wikicode]

Explications[modifier | modifier le wikicode]

Lors d’une crise les facultés à raisonner sont  empêchées par un débordement d’affects que l'enfant ne maîtrise plus. L’élève n’est pas conscient de ses actes, il peut être violent, semble hors de lui, il n’est plus dans la réalité. Il ne faut  pas le confondre avec un élève qui va provoquer et rechercher les limites du cadre institutionnel.

La crise est très souvent symbolisée par une parabole concave avec trois grandes phases identifiées :

  1. Évolution croissante : la crise  débute à partir d’un élément déclencheur, elle augmente avec l’accroissement de l’anxiété accompagné de différents, souvent nommée “ l’escalade”
  2. Au sommet, nous retrouvons l’apogée de la crise : lorsque l’élève exprime tous les débordements.
  3. Évolution décroissante : la crise redescend, les signes s’affaiblissent et diminuent jusqu’au retour au calme.

Quels sont les indicateurs de la crise ?[modifier | modifier le wikicode]

  • Le regard de l’élève change, il devient fuyant ou fixe.
  • Son corps se contracte.
  • L’élève ferme ses poings (il peut taper du poing, du pied, ou avec un objet).
  • Il  monte le ton et augmente le débit de parole.
  • La respiration s’accélère.
  • Il est instable, agité, il peut difficilement rester assis.
  • Ses propos deviennent blessants.

Au sommet de  la crise,  on observe : des cris, des insultes et menaces, des gestes violents envers les pairs, des bris d’objets, des morsures, de l’automutilation, ….

< Précédent | Suivant >