Troubles Dys Comment compenser les difficultes ?

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de lecture : 9mn

Les points à travailler en général[modifier | modifier le wikicode]

De manière générale, l’enfant Dys rencontre des difficultés à plusieurs niveaux. Il est donc nécessaire de bien les identifier et les comprendre pour pouvoir l’aider en travaillant (avec l’enfant et sa famille) sur

la compréhension et l'acceptation[modifier | modifier le wikicode]

  • un enfant Dys n’est pas paresseux, il ne peut pas faire ;
  • l’aménagement ne doit pas amener un sentiment d’injustice pour l’enfant (mais aussi pour le reste de la classe). Il sera donc nécessaire de discuter avec tous les élèves de la classe pour expliquer que chaque élève est différent et n’a pas toujours les mêmes besoins  et que cela ne signifie pas que l’élève est moins intelligent ;
  • l’aménagement n’est pas un privilège mais une compensation d’une inégalité.

la motivation et l'estime de soi[modifier | modifier le wikicode]

  • instaurer un climat bienveillant dans la classe ;
  • repérer et mettre en valeur les points forts ;
  • encourager positivement l’évolution des compétences ;
  • montrer à l’enfant que ses efforts et ses progrès sont pris en compte.

la coopération entre école, professionnels et parents[modifier | modifier le wikicode]

  • montrer à l’enfant qu’il est soutenu par une équipe aux objectifs communs ;
  • tenir compte des indications données par les professionnels ;
  • instaurer un lien de communication entre parents – professionnels – enseignants.

les aptitudes[modifier | modifier le wikicode]

  • prendre en compte la fatigue et la lenteur ;
  • aménager le temps de travail ;
  • alléger les tâches ;
  • autoriser l’enfant Dys à faire des pauses.

l'aménagement des cours, des évaluations et des corrections[modifier | modifier le wikicode]

  • compenser les difficultés de mémorisation (instaurer des repérages visuels, utiliser des mindmaps (cartes mentales), des schémas heuristiques faites par les élèves eux-mêmes, proposer des fiches, …) ;
  • éviter de mettre l’enfant Dys en situation de double tâche ;
  • adapter la communication (privilégier l’oral, faire des mimes, des gestes, utiliser des pictogrammes et des illustrations, …) ;
  • préférer noter le fond plutôt que la forme ;
  • aider l’élève Dys à planifier puis à organiser son travail.

Les points spécifiques de compensation[modifier | modifier le wikicode]

L’enfant Dys voit donc son apprentissage ralenti à cause de certaines difficultés. Voici des recommandations plus spécifiques qui peuvent être mises en place pour compenser chacune des difficultés rencontrées.  

Compenser les difficultés pratiques en[modifier | modifier le wikicode]

travaillant sur la conception[modifier | modifier le wikicode]

  • utiliser le moins possible les tableaux à double entrée ;
  • utiliser le moins possible les schémas ;
  • ne pas proposer des textes trop longs ;
  • donner des textes adaptés pour les Dys (repères visuels) ;
  • énoncer oralement les consignes et ne pas hésiter à les répéter ;
  • limiter les compétences à évaluer (2 maximum) par exercice ;
  • hiérarchiser les questions par priorité ;
  • mettre en place (avec l’élève) un emploi du temps fixe avec des repères (une couleur par matière par exemple).

travaillant sur la présentation[modifier | modifier le wikicode]

  • préférer un seul type de support avec la même mise en page ;
  • privilégier les polices sans empattement, sans sérif : (Arial, Comic sansMS, Tahoma, Verdana,
 Calibri, Lucida par exemple) ;
  • recommander la taille 14, 16, 18 pour une police classique, 12 pour une police adpatée ;
  • éviter les textes soulignés et en italique ;
  • augmenter les espaces entre les mots, les lignes (1.5 pt), les paragraphes ;
  • ne pas utiliser l'orientation en mode paysage ;
  • instaurer une ritualisation sur le support (zone d’information, zone d’instruction, …) ;
  • penser à l’uniformisation de l’emplacement des informations (date, titre, texte, consignes, …).

proposant l'utilisation d'outils adaptés[modifier | modifier le wikicode]

  • utiliser un ordinateur pour le traitement de texte ;
  • utiliser la synthèse vocale d’un ordinateur pour oraliser un texte ou des consignes ;
  • privilégier l’utilisation d’outils adaptés pour la géométrie ;
  • privilégier l’utilisation d’outils adaptés pour la mesure.

Compenser les difficultés d'écriture et de copie en[modifier | modifier le wikicode]

travaillant sur la conception[modifier | modifier le wikicode]

  • réduire la quantité de production écrite par rapport à un exercice classique (QCM, texte lacunaire, relier les bonnes réponses aux questions, …) ;
  • prévoir du temps supplémentaire (au reste de la classe) pour que l’élève puisse rédiger son exercice ;
  • prévoir une alternative à l’écrit comme un traitement de texte, un enregistrement, l’aide d’une personne tiers.

travaillant sur la présentation[modifier | modifier le wikicode]

  • proposer des exercices comme des QCM ou des textes lacunaires au lieu d’une rédaction ;
  • si un texte est à recopier, fournir une version adaptée pour les Dys (police adaptée, sans souligné ou italique, caractères et interlignes plus gros, …) ;
  • si un texte est à recopier, le fractionner pour simplifier la vision d’ensemble ;
  • si un texte est à recopier, le texte de façon libre et aéré en accentuant les repères visuels.

travaillant sur le déroulement (de l'exercice)[modifier | modifier le wikicode]

  • si l’élève est en situation d’écriture ou de copiage, ne pas le solliciter pour d’autres tâches ;
  • éviter les consignes doubles pour ne pas que l’élève se retrouve en situation de double tâche.

travaillant sur la correction[modifier | modifier le wikicode]

  • proposer un guide de relecture à l’élève pour l’aider.

travaillant sur l'évaluation[modifier | modifier le wikicode]

  • si l’exercice présentent plusieurs difficultés, en évaluer seulement une ou deux ;
  • ne pas pénaliser l’orthographe ou l’écriture mais préférer une évaluation du fond.

Compenser les difficultés de lecture en[modifier | modifier le wikicode]

travaillant sur la conception[modifier | modifier le wikicode]

  • donner un texte à lire court ;
  • mettre en avant les connecteurs logiques (avant, après, car, puisque, …)
  • proposer des consignes courtes et énoncées une par une ;
  • séparer visuellement le texte des consignes ;
  • identifier les phonèmes complexes (trois/toirs, table/tabe, parler/praler, …).

travaillant sur la présentation[modifier | modifier le wikicode]

  • repérer visuellement le texte en l’encadrant par exemple ;
  • permettre de suivre et repérer les lignes en utilisant la coloration du texte (plutôt que la numérotation) ;
  • mettre en évidence les mots nouveaux, mots problématiques et mots-clés.

proposant de l'aide[modifier | modifier le wikicode]

  • vérifier la compréhension (du texte et des consignes) par la reformulation ;
  • proposer une alternative orale (par l’enseignant, un adulte accompagnant, un autre élève ou une synthèse vocale) pour la lecture du texte, les consignes et les énoncés ;
  • identifier les lettres posant des problèmes de discrimination visuelle (p/q, b/d, m/n, …) ou de discrimination auditive (s/ch, b/m, t/d, …) ;
  • illustrer les consignes par un ou des exemples.

Compenser les difficultés de mémorisation en[modifier | modifier le wikicode]

travaillant sur la conception[modifier | modifier le wikicode]

  • privilégier l’analogie et la ré-évocation ;
  • limiter les mots ayant trop de syllabes (synonymes plus courts).

travaillant sur la présentation[modifier | modifier le wikicode]

  • fractionner et repérer chaque apprentissage dans un délai suffisant ;
  • varier les modes de présentation (visuel, auditif, kinesthésique).

proposant de l'aide[modifier | modifier le wikicode]

  • dégager l’essentiel grâce à des mots-clés, des résumés, … ;
  • proposer des outils « aide mémoires » (fiches).

Compenser les difficultés liées aux dysphasies en[modifier | modifier le wikicode]

travaillant sur la conception[modifier | modifier le wikicode]

  • améliorer les cours avec des illustrations (attention à ne pas détourner l’attention de l’enfant) ;
  •  proposer systématiquement des exemples.

travaillant sur la communication (orale)[modifier | modifier le wikicode]

  • utiliser un débit de parole plutôt lent ;
  • accentuer l’articulation ;
  • éviter les phrases et les mots complexes ;
  •  ne pas hésiter à faire des mimes, des gestes, des dessins, … (pour faciliter la compréhension).

Compenser les difficultés liées aux dyscalculies en[modifier | modifier le wikicode]

travaillant sur la conception[modifier | modifier le wikicode]

  • penser à donner deux versions écrites des nombres : indo-arabe et littérale ;
  •  fournir une table de correspondance écriture indo-arabe et écriture littérale ;
  • mettre en place un code couleur pour aider l’élève à repérer les centaines, les dizaines et les unités ;
  • mettre en place une méthode (avec des couleurs) pour poser les opérations ou des algorithmes de calcul ;
  • penser aux objets concrets qui permettraient de favoriser l’acquisition des concepts ;
  • réduire la quantité d’exercices.

travaillant sur le déroulement de l'activité[modifier | modifier le wikicode]

  • mettre à disposition de l’élève des objets concrets (facilement manipulables) pour aider au dénombrement ;
  • donner la possibilité à l’élève d’utiliser des gommettes pour le comptage ;
  • aider l’élève à gérer son temps et lui proposer une méthode d’organisation ;
  • ne pas dicter des nombres si l’élève n’a pas d’aide ou de support.

aménageant l’évaluation et la correction[modifier | modifier le wikicode]

  • autoriser l’utilisation de la calculatrice ;
  • laisser la possibilité à l’élève de consulter un document avec les tables de multiplication et autres tables de faits numériques ;
  • proposer à l’élève une évaluation orale (où il pourra verbaliser ses réponses) ;
  • bien identifier les erreurs de calculs des erreurs d’écriture des nombres.

Quelques recommandations plus spécifiques pour adapter[modifier | modifier le wikicode]

la conception de vos cours[modifier | modifier le wikicode]

De quelle manière ? En formulant des

consignes claires

En réduisant le

nombre de question

En classant les

exercices par priorité

En limitant les mots

ayant trop de syllabes

En privilégiant une

typographie simplifiée

Pour permettre d’accéder au sens Illustrer par des exemples
Pour compenser les

difficultés de mémoire

Oui
Pour compenser les

difficultés de lecture

Oui Oui
  • Police simple
  • Taille des caractères plus grand
  • Interlignes plus importants
Pour compenser les

difficultés d’écriture

et de copie

Pour soutenir

la compréhension

Privilégier des

consignes courtes

Oui
Pour donner

des repères

Oui
Pour ne pas mettre en

situation de doubles tâches

Donner les consignes

une par une

la présentation de vos cours[modifier | modifier le wikicode]

De quelle manière ? En ritualisant les zones

d’informations et d’instructions

En séparant visuellement

les consignes du texte

En ne surchargeant

pas la page

En favorisant le repérage

visuel dans le texte

En prévoyant une

alternative orale

Pour permettre d’accéder au sens Oui Oui Oui
Pour compenser les difficultés de mémoire
Pour compenser les difficultés de lecture Oui
Pour compenser les difficultés d’écriture et de copie
Pour soutenir la compréhension Oui Oui Oui
Pour donner des repères Oui Oui
Pour ne pas mettre en situation de doubles tâches Oui Oui Oui

la correction des devoirs[modifier | modifier le wikicode]

De quelle manière En différenciant la notation

fond / forme 

En ne pénalisant pas l’orthographe En ne pénalisant pas l’écriture En prévoyant des coefficients

de bonification

Pour permettre d’accéder

au sens

Pour compenser les difficultés

de mémoire

Pour compenser les difficultés

de lecture

Pour compenser les difficultés

d’écriture et de copie

Oui Oui Oui Oui
Pour soutenir la compréhension
Pour donner des repères
Pour ne pas mettre en

situation de double tâche

l'évaluation des devoirs[modifier | modifier le wikicode]

De quelle manière ? En lisant les

consignes à l’élève

En ne pénalisant

pas l’écriture

En proposant un tuteur

(élève / adulte aidant)

En adaptant les

modalités de notation

En prévoyant des

coefficients de bonification

En proposant des évaluations orales
Pour permettre d’accéder

au sens

Oui Oui
Pour compenser les difficultés

de mémoire

Pour compenser les difficultés

de lecture

Oui Oui
  • Pas d'évaluation devant toute la classe
  • Évaluation individuelle (encourager et déculpabiliser l'élève)
  • Laisser l'élève découvrir le texte seul avant l'évaluation
Pour compenser les difficultés d’écriture et de copie Oui Oui
  • Temps supplémentaire
  • Présence d'un tuteur ou utilisation d'un logiciel de dictée
Pour soutenir la compréhension
  • Reformuler les consignes à l'oral
Pour donner des repères
Pour ne pas mettre en

situation de double tâche

< Précédent| Suivant >