Travail de surface - Travail intellectuel sous-jacent

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

TRAVAIL DE SURFACE – TRAVAIL INTELLECTUEL SOUS-JACENT


Ce titre est surprenant.
​ En effet, si nous portons notre attention sur les activités proposées généralement par l’enseignant,
​ il est notable que l’étudiant ne fournit au maître que la PARTIE VISIBLE, écrite, orale, gestuelle… .
C’est le TRAVAIL de SURFACE accompli par l’étudiant

Le maître ne peut évaluer la somme de travail réalisé pour fournir cette part émergente.
​ Cette activité mentale que l’étudiant aura réellement effectué pour produire sa réponse reste ignorée,
C’est le TRAVAIL INTELLECTUEL SOUS-JACENT,

Pour favoriser ce travail intellectuel, il est nécessaire de fournir à l’étudiant différentes possibilités de TRAITEMENT de l’INFORMATION n’entraînant que peu de travail de surface au bénéfice d’activités intellectuelles importantes.

Il s’agit ici non pas de contrôler une acquisition mais de permettre à l’étudiant d’ASSIMILER l’ INFORMATION proposée.

(N.B. Avoir traité l’information doit être un préalable au contrôle de l’acquisition, préalable indispensable, notamment, à la rédaction d’une dissertation sur la pensée de Platon, à la résolution d’un problèmes dont les questions sont chaînées, à … etc.)

Aussi, de nouvelles activités doivent-elles, avec un travail de surface minimal, demander que l’étudiant puisse appeler et appelle dans le champ de sa conscience un grand nombre d’éléments à comparer, organiser, analyser, synthétiser, discriminer, relier….
​ Cette sollicitation du cerveau représente le TRAVAIL INTELLECTUEL SOUS-JACENT.
TS-TI-Chine

Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Travail de surface - Travail intellectuel sous-jacent », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

.