Leçons de niveau 13

Territoires de l'innovation/Acteurs et enjeux

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Acteurs et enjeux
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Territoires de l'innovation
Chap. préc. :Diversité géographique
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Territoires de l'innovation : Acteurs et enjeux
Territoires de l'innovation/Acteurs et enjeux
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
Acteurs et enjeux

De nos jours, l'innovation signifie d’abord des idées à l'échelle mondiale (puis des formes spécifiques d’inscriptions dans les territoires) qui permettent de répondre aux défis actuels et futurs du monde telle que la croissance de la population, la raréfaction de l'eau ou encore les problèmes environnementaux.

Une innovation est une amélioration radicale d'un produit, d'un service, d'un procédé ou d'une de leur composantes et qui remporte un succès commercial rapide. Elle se distingue d'une invention ou d'une découverte dans la mesure où elle s'inscrit dans une perspective applicative. Aujourd’hui l'innovation constitue un enjeu majeur pour le développement mondial. Son importance se traduit par l’augmentation mondiale du nombre de chercheurs et par l'investissement des entreprises en recherche et développement, de plus en plus important.

Les acteurs de l'innovation[modifier | modifier le wikicode]

L'innovation est un facteur clé de la compétitivité, c’est un des douze piliers de la compétitivité nationale (source : The Global Competitiveness Report 2012-2013). Le rôle de l'innovation est devenue une priorité dans le développement d'un pays mais également à l’échelle internationale. C'est dans cette idée de développement que sont apparus différents acteurs de l'innovation. Dans un premier temps, les entreprises pour leur développement mais aussi les gouvernements, car le développement des entreprises permet au pays de bien s’intégrer a la mondialisation.

Les entreprises[modifier | modifier le wikicode]

Les entreprises sont les acteurs essentiels de l'innovation. Le renouvellement de leurs produits est nécessaire à leur survie. C'est pourquoi le pôle recherche & développement a une place très importante dans les entreprises. Selon Martin Winterkorn, le patron du groupe Volkswagen : « Ces investissements sont la clé pour innover et s'améliorer technologiquement. Cela nous permettra d'affermir notre capacité concurrentielle et de nous préparer au mieux pour l'avenir ». L'investissement des entreprises en R&D permet d'assurer leur production et leur développement. Par exemple, en 2010 et 2011, le groupe automobile Daimler a dépensé 9.1 milliards d’euros dans le secteur de la recherche & développement dont 6,1 ont été dédiés à Mercedes.

Les entreprises ont également un rôle dans la formation de leurs salariés. Elles financent la formation des élèves qui deviendront leurs salariés, cela assure un personnel qualifié. Afin de se développer et d'innover, les entreprises comptent beaucoup sur les investissements directs à l’étranger (IDE) des grands groupes multinationaux.

Les États[modifier | modifier le wikicode]

Les différents États sont traditionnellement les moteurs de l'innovation dans les secteurs liés à l'armement : aéronautique, aérospatial, énergie nucléaire, miniaturisation électronique, etc. C'est ainsi que d’importants capitaux sont investis par le gouvernement américain, permettant le très rapide développement industriel de la Californie pendant la Seconde Guerre mondiale et pendant la guerre froide, favorisant la naissance de la Silicon Valley.

Depuis quelques années, l'intégration à la mondialisation est devenue l'objectif principal de nombreux pays et un des moyens permettant une bonne intégration est l'innovation. C'est pour cela que les gouvernements participent de plus en plus au développement de territoires de l’innovation. À la fin des années 1990 et au début des années 2000, le plateau de Saclay a connu une croissance démographique très importante, motivée par la concentration sur ce territoire d'établissements d'enseignement supérieur et de centre de recherche. C'est l’État français qui est à l'origine du projet, en y installant dans un premier temps l'école polytechnique, le CEA et l'université d'Orsay. Il a participé au développement des moyens de communications pour que la région soit reliée au reste du monde et s'intègre à la mondialisation. Aujourd’hui le plateau de Saclay est le fruit d'un projet de l’État qui est bien intégré à la mondialisation.

Les gouvernements sont donc des acteurs public, et leur rôle est de promouvoir ces territoires de l'innovation, de les aménager, dans le but d'attirer les entreprises (acteurs privés).

Les enjeux de l'innovation[modifier | modifier le wikicode]

L'innovation a plusieurs enjeux, qui sont visibles à différentes échelles.

À l'échelle des entreprises[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui la mondialisation fait que les entreprises doivent continuellement maintenir et améliorer leur compétitivité et leurs performances. Et pour cela innover est devenu une nécessité absolue. Ne pas innover conduirait à ne plus s'adapter à l'évolution de la demande, de son marché, ne plus réagir face à la concurrence.

De ce fait l’innovation fait partie de la vie de l’entreprise et à tous les niveaux. Pour un produit, en phase de création comme en phase de développement, toutes les fonctions de l’entreprise sont concernées : lancer le nouveau produit sur le marché, changer une phase du processus de sa fabrication, résoudre un problème de qualité, vendre à travers un nouveau canal de distribution, etc.

À l'échelle nationale[modifier | modifier le wikicode]

Les territoires de l'innovation ont un rôle important à l'échelle nationale. En effet, ils concentrent des pôles de recherche, où travaillent des employés qualifiés. Ces sites sont également des zones de formation. Par exemple, dans le plateau de Saclay, les futurs employés sont directement formés sur place. Les entreprises sont donc concentrées dans ces territoires, ainsi que la recherche et l'innovation car les entreprises investissent beaucoup dans ces domaines. L'innovation permet à un pays de rester compétitif et donc de bien s'intégrer dans la mondialisation.

Organisation du plateau de Saclay.

À l'échelle mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Les territoires de l'innovation permettent une bonne insertion dans la mondialisation car ils permettent la nouvelle division internationale du travail ; cette dernière consiste à faire développer de nouveaux produits dans les pays développés, où sont situés les territoires de l’innovation, puis de les faire produire dans les pays moins développés. La dynamique des territoires internationaux est elle-même due à l’innovation, en matière de transport (grande vitesse ferroviaire et conteneurisation) et de télécommunication (Internet et téléphonie mobile) qui a permis l’interconnexion des territoires. L'innovation est donc décisive dans la mondialisation où les secteurs économiques sont en permanence en concurrence, car elle permet de conserver un temps d'avance sur ses concurrents et aussi d’avoir un monopole.

La dépense intérieure de recherche et développement de chaque État est donc déterminante dans cette compétition. Malgré tout, les pays émergents peuvent rattraper leur retard en réalisant des transfert de technologie ou du rétroingénierie, comme l'a fait par exemple la Chine avec les trains grande vitesse (notamment en achetant puis imitant les trains du Japonais Kawasaki et ceux de l'Allemand Siemens).

Carte du poids de la recherche et du développement dans le monde en 2010.

De même, les États où se trouvent les meilleurs établissements d'enseignement supérieur (universités ou grandes écoles) attirent les personnes les plus qualifiées et les mieux formées (phénomène de brain drain : fuite des cerveaux). Les établissements les plus réputés sont essentiellement anglo-saxons, comme le montre le « classement de Shanghai » (un classement des universités mondiales) : le premier établissement français est 36e (c'est Paris 6).

Les 12 premières universités du classement 2013[1]
États Villes Agglomérations Rangs
Harvard États-Unis Cambridge, MA Boston 1er
Stanford États-Unis San Francisco 2e
Berkeley États-Unis Berkeley, CA San Francisco 3e
MIT États-Unis Cambridge, MA Boston 4e
Cambridge Royaume-Uni Cambridge, CAM 5e
Caltech États-Unis Pasadena, CA Los Angeles 6e
Princeton États-Unis Princeton, NJ Philadelphie 7e
Columbia États-Unis New York 8e
UChicago États-Unis Chicago 9e
Oxford Royaume-Uni Oxford, OXF 10e
Yale États-Unis New Haven, CT New York 11e
UCLA États-Unis Los Angeles 12e

Cette forte inégalité entre les pays, avec une concentration de l'innovation aux États-Unis et en Europe occidentale, est aussi observable avec l'attribution des prix Nobel, essentiellement décernés aux ressortissants des nations les plus développées.

Un indicateur sur la recherche : les prix Nobel 1901-2013
Nobel de physique[2] Nobel de chimie[3] Nobel de médecine[4]
États-Unis 82 66 92
Royaume-Uni 21 25 28
Allemagne 24 26 20
France 13 8 13
Suisse 4 6 6
Suède 4 4 7
Japon 6 7 2
Pays-Bas 8 3 3
Russie 10 1 2
Autriche 3 2 4
Italie 3 1 3
Israël 0 5 0

Comment rester un territoire de l'innovation ?[modifier | modifier le wikicode]

Les territoires de l'innovation des pays mondialisés doivent faire face à la concurrence d'autres pays mondialisés. Pour cela, les territoires de l'innovation ont besoins de capitaux, de salariés et d'entreprises qui continuent à investir en R&D. Le but est de toujours attirer de nouvelles entreprises pour continuer à se développer. Une politique d’aménagement du territoire est alors mise en place par l’État, et les entreprises apportent le financement nécessaire. Il faut donner une cohérence aux pôles pour offrir aux entreprises tout ce dont elles ont besoin. Différents aménagements sont mis en place :

  • à l’échelle locale, les territoires doivent être bien desservis ;
  • à l’échelle régionale, les liaisons entre les territoires de l'innovation et les agglomérations proches sont améliorés ;
  • à l’échelle mondiale, les liaisons avec les aéroports sont développées.

La mixité des activités se développe et sur les territoires de nouveaux sites sont aménagés pour accueillir les nouvelles entreprises. Des zones d'habitations proche du territoire de l'innovation sont créées pour les salariés qui y travaillent. L'accent est mis de plus en plus sur le développement durable et les territoires de l'innovation s'y intéressent également, par exemple, autour du plateau de Saclay l’environnement y est protégé.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]