Leçons de niveau 13

Systèmes monétaires/Système monétaire européen

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Système monétaire européen
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Systèmes monétaires
Chap. préc. :Système monétaire international
Chap. suiv. :zone euro

Quiz :

QCM Le SME et l' Euro
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Systèmes monétaires : Système monétaire européen
Systèmes monétaires/Système monétaire européen
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le Système monétaire européen (SME) est le successeur du Serpent monétaire européen avec lequel il ne faut pas le confondre, même si les deux ont été marqués par l'instabilité monétaire des années 1975-1985.

Objectifs du SME[modifier | modifier le wikicode]

L'objectif du Système monétaire européen (SME) est de stabiliser les valeurs des monnaies européennes auxquelles elles s'échangent (cours monétaires) afin de faciliter le commerce international. En effet, si le cours monétaire est instable, les pays perdent à échanger entre eux. Des cours instables perturbent de manière artificielle les échanges internationaux.

Il repose sur trois piliers :

  • Un encadrement des marges de fluctuations autour d'un cours monétaire, l' European Currency Unit (ECU), qui fait office de pivot de référence, mais qui ne constitue en rien une monnaie commune; il ne s'agit que d'un outil virtuel déduit quotidiennement selon les cours de change des monnaies des États membres.
  • Un mécanisme de change qui assure un lien solide entre les monnaies nationales.
  • Un système de crédit qui gère la solidarité monétaire des pays.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

- Le Serpent monétaire européen (1972-1978)

Le Serpent monétaire européenfut un dispositif économique qui limitait les fluctuations de taux de change entre les pays membres de la Communauté économique européenne. Pour chaque monnaie, un seuil d'intervention à la vente et un seuil d'intervention à l'achat, en fonction du taux de change par rapport à chacune des autres monnaies, étaient définis. Ainsi, une monnaie ne pouvait pas fluctuer par rapport à une autre de plus ou moins 2,25 % autour de sa parité bilatérale.

- Le Système monétaire européen

Les chefs d’État de l' Europe réunis à Brême (juillet 1978) décident d’organiser leurs relations monétaires en éta­blissant des règles plus strictes. L’accord de Bruxelles (décembre 1978) est appliqué en mars 1979.

Le SME remplace le dollar d'avant 1971 (chute du système de Bretton Woods) par une monnaie fictive, l' ECU (Europeen count unite) avec une parité fixe ne devant varier que dans une marge de + ou - 2,25 % par rapport à des cours pivots bilatéraux. L' ECU remplace l’ancienne Unité de compte européenne qui avait été définie quelques années plus tôt sur le modèle du DTS ( Droits de tirage spéciaux).

Le SME se révéla stable et a atteint son objectif principal qui était de concourir à la stabilité des changes.


Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Armand-Denis Schor, Le Système monétaire européen, Collection : Que sais-je ? , Presses universitaires de France, Paris, 1985 , (ISBN 2130459838)