Leçons de niveau 12

Statique des solides/Généralités

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Généralités
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Statique des solides
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Principe fondamental de la statique (PFS)
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Statique des solides : Généralités
Statique des solides/Généralités
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Notion de solide[modifier | modifier le wikicode]

En statique les solides sont supposés géométriquement parfaits, indéformables, homogènes et isogènes.

  • Géométriquement parfaits : les aspérités, les imperfections, les défauts de formes et la qualité des états de surface ne sont pas pris en compte dans la schématisation. Les surfaces sont modélisées par des plans, cylindres, …
  • Indéformable : on ne tient pas compte des déformations sous efforts. Les efforts conservent la même direction. Les distances entre atomes sont supposées invariables au cours du temps. (contre exemple : le ressort)
  • Homogène : tous les atomes sont supposés identiques. Cette propriété permet de faire coïncider le centre de gravité réel avec le centre de gravité géométrique.
  • Isotrope : chaque morceau de matière a les mêmes caractéristiques mécaniques dans toutes les directions. (contre exemples : la bois, certains matériaux composites, …)

Notions d'actions mécaniques ou forces[modifier | modifier le wikicode]

Une force (ou une action ménanique) est caractérisée par un point d'application et un vecteur (ou résultante) soit une direction, un sens et une intensité. L'intensité (ou norme) est exprimée en newton (N).

Nous pouvons distinguer deux types d'actions mécaniques :

  • Actions mécaniques « à distance » (champ de pésanteur, champ magnétique, …) : l'action mécanique de 1 sur 2 est dite « à distance », si elle ne résulte pas d'une liaison mécanique entre 1 et 2.
  • Actions mécaniques de contact (actions mécaniques de liaisons, actions mécaniques hydrostatiques, …) : lorsque le contact entre deux solides s'effectue réellement sur une surface même très petite.

Notion d'une force (ou action mécanique) :

Notion d'équilibre :

En mécanique nous utiliserons des repères liés à la Terre, ou repère Galiléen. Un solide S est en équilibre par rapport à un repère R au cours d'un intervalle de temps (Δt), si et seulement S est immobile par rapport à R pour la durée Δt.