Leçons de niveau 14

Sport scolaire en France au XX° siècle/Exercices/Mode d’emploi

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mode d’emploi
Image logo représentative de la faculté
Exercices no2
Leçon : Sport scolaire en France au XX° siècle

Exercices de niveau 14.

Exo préc. :Exercices
Exo suiv. :Et un peu plus …
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Exercice : Mode d’emploi
Sport scolaire en France au XX° siècle/Exercices/Mode d’emploi
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Dans un premier temps[modifier | modifier le wikicode]

  • identifiez les passages de l’article concernés par le sujet,
  • regroupez les en deux (ou trois) paragraphes correspondant aux parties du sujet,
  • à moins d’être un(e) virtuose coupez les phrases longues. Une succession de verbe/sujet/complément bien articulée suffit souvent à démontrer ce qui est nécessaire pour répondre correctement à une question,
  • à l’aide des conjonctions de coordination - mais, ou, et, donc, or, ni, car – assurez les articulations entre ces phrases dont l'enchaînement doit démontrer une idée,
  • enfin équilibrez les paragraphes : contractez ceux qui sont trop fournis et efforcez-vous de « gonfler » ceux qui sont trop courts. Il est bon que les parties d’une dissertation soient quantitativement comparables.

Puis[modifier | modifier le wikicode]

  • harmonisez la conjugaison des verbes utilisés. Si vous n’êtes pas un(e) virtuose de la belle langue française le présent de narration est une bonne "bouée de secours",
  • corrigez les répétitions éventuelles. Le verbe aller sous la forme va est trop souvent utilisé : bannissez-le systématiquement,
  • rédigez une phrase de transition entre vos deux paragraphes que vous placerez en fin du premier ou au début du second pour parfaire l’équilibre des parties,
  • rédigez deux phrases d’introduction et deux phrases de conclusion.

Enfin[modifier | modifier le wikicode]

La contraction de texte est un exercice propice à la fois à une meilleure compréhension des contenus et à une amélioration de l’expression. Le plus souvent un texte n’est pas bon quand il n’y a plus rien à y ajouter mais quand il n’y a plus rien à en retirer. Essayez donc de remanier votre texte pour qu’il tienne sur un recto-verso A4 sans perdre de vue les contraintes rédactionnelles (équilibre des parties, transitions ...) ni trop amputer le contenu. Cet exercice supplémentaire n’est pas inutile pour réfléchir sur la rédaction.