Leçons de niveau 2

Solresol/Grammaire/Alphabet

Une page de Wikiversité.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Note : si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Début de la boite de navigation du chapitre
Alphabet et prononciation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Grammaire du solrésol
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Types de mots

Quiz :

Prononciation
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire du solrésol : Alphabet et prononciation
Solresol/Grammaire/Alphabet
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Ezra Cornell's first book.jpg Phonologie[modifier | modifier le wikicode]

Le solrésol ne connait que sept syllabes, à savoir : do, re, mi, fa, sol, la, si. Elles se prononcent comme on prononce les noms de notes en français, c'est-à-dire respectivement : \do\, \ʁe\, \mi\, \fa\, \sɔl\, \la\, \si\.


Dans les dictionnaires du solrésol, les mots sont généralement classés non pas dans l'ordre alphabétique habituel du latin mais dans l'ordre des notes comme en solfège.


Le solrésol s'écrit soit

  • en écrivant chaque syllabe en entier au moyen de l'alphabet latin,
  • soit en omettant la dernière lettre de chaque syllabe,
  • soit en remplaçant ces notes respectivement par les couleurs rouge, orange, jaune, vert, bleu clair, bleu foncé et violet,
  • soit en les remplaçant respectivement par les chiffres de un à sept,
  • soit en les remplaçant par les signes d'une sténographie spécifique au solrésol,
  • soit en dessinant les notes sur trois lignes horizontales

Pour séparer chaque mot à l'oral, on marque une petite pause.

Accent tonique[modifier | modifier le wikicode]

L'accent tonique en solrésol sert à distinguer la nature des mots ou le pluriel. À l’oral, ils sont audibles par le fait qu'il s'agit d'une syllabe prononcée plus fort que les autres ou en en allongeant le premier ou le deuxième phonème.
À l’écrit, si c'est l'alphabet latin qui est utilisé, l’accent est marqué par l'introduction d'un apostrophe juste après la première consonne de la syllabe ou par l’ajout d'un accent grave, aigu, circonflexe ou autre sur la voyelle.
Si ce sont les couleurs qui sont utilisées, l’accent est marqué par l’ajout d'un accent grave, aigu, circonflexe ou autre sur le bloc contenant la couleur.
Si ce sont les chiffres qui sont utilisés, l’accent est marqué par l’ajout d'un accent grave, aigu, circonflexe ou autre sur le chiffre.
Si c'est la sténographie qui est utilisée, l’accent est marqué par l’ajout d'un gros point.
Si c'est le système de notes sur lignes horizontales qui est utilisé, l’accent est marqué par l’ajout d'un point, d'un petit trait, d'un triangle, d'un rectangle ou d'un losange au dessus dans l'axe vertical du cercle symbolisant la note.


Exemple : les diverses écritures du mot signifiant « valet de chambre, domestique, serviteur », l’accent étant sur la syllabe re (avec l’alphabet latin) :

  • dorésoldo
  • dorèsoldo
  • dorêsoldo
  • dorēsoldo
  • dorěsoldo
  • dorėsoldo
  • dorĕsoldo
  • dor'esoldo
  • dr'sod
Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Exercices de prononciation et accentuation.