Leçons de niveau 2

Russe/Grammaire/Alphabet/Prononciation

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Note : si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Début de la boite de navigation du chapitre
Alphabet et prononciation
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : L'alphabet russe, prononciation et écriture
Retour auSommaire
Chap. suiv. :L'écriture
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « L'alphabet russe, prononciation et écriture : Alphabet et prononciation
Russe/Grammaire/Alphabet/Prononciation
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

L'alphabet russe[modifier | modifier le wikicode]

L'alphabet russe lu

Le russe s'écrit avec une version de l’alphabet cyrillique comportant 33 lettres. Il ressemble à certains égards beaucoup à l'alphabet grec. La difficulté est que certaines lettres n'ont pas la prononciation à laquelle on pourrait s'attendre en français.

Le tableau suivant présente les majuscules et leur équivalent orthographié selon les usages français

Majuscule Minuscule Nom Prononciation
(API)
Prononciation
(français)
Translittération
(norme w:ISO 9)
transcriptions
(français)
А а a [a] a a a
Б б be [b] ~ [bʲ] b b b
В в ve [v] ~ [vʲ] v v v
Г г ge [g] ~ [gʲ] gu dur g g
Д д de [d] ~ [dʲ] d d d
Е е je [ʲɛ] e e, ie, ye
Ё ё jo [ʲo] yo ë ë, o, yo
Ж ж že [ʒ] j ž (ou zh) j
З з ze [z] ~ [zʲ] z z z
И и i [i] i dur i i
Й й i bref
и краткое
[j] ï comme dans bonsaï j y
К к ka [k] ~ [kʲ] k k k
Л л el [ɫ] ~ [ʎ] l à prononcer la langue entre les dents. l l
М м em [m] ~ [mʲ] m m m
Н н en [n] ~ [nʲ] n n n
О о o [o] o fermé o o
П п pe [p] ~ [pʲ] p p p
Р р er [r] ~ [rʲ] r roulé r r
С с es [s] ~ [sʲ] s dur s s
Т т te [t] ~ [tʲ] t t t
У у u [u] ou u ou, u
Ф ф ef [f] ~ [fʲ] f f f
Х х ha [x] ~ [xʲ] cʼh breton, ch allemand, kh arabe, j espagnol h h, kh, x
Ц ц ce [t͡s] ts c ts
Ч ч če [t͡ʃʲ] tch č (ou ch) tch
Ш ш ša [ʃ] ch š (ou sh) ch
Щ щ šča [ʃʲt͡ʃʲ] ch mouillé (chtch) ŝ (ou shch) chtch, shh
Ъ ъ signe dur
твёрдый знак
- [palat.] muet "
Ы ы y
(jery, еры)
[ɨ] i tendu, comme le "oui" français sauf que le "ou" se prononce peu y y
Ь ь signe mou
мягкий знак
+ [palat.] muet '
Э э è renversé
э оборотное
[ɛ] è è e
Ю ю ju [ʲu] iou û iou, ju, you, yu
Я я ja [ʲa] ya â ia, ja, ya

Comparaison avec l'alphabet français[modifier | modifier le wikicode]

Similitudes[modifier | modifier le wikicode]

А, О, К, М, Т se prononcent comme leurs lettres correspondantes en français.

Attention ! En minuscule, on écrira : а, о, к, м, т. Notez la différence pour les consonnes : les minuscules sont des "mini-majuscules".

Faux-amis[modifier | modifier le wikicode]

Certaines lettres s'écrivent comme en alphabet latin, mais n'ont pas la même prononciation.

La lettre russe... se prononce... et non pas...
В v b (bé)
Е euh
Ё yo e tréma
З z trois
И i N (à l'envers)
Й y (comme

dans yoyo)

N (à l'envers,

avec un chapeau)

Н n h (hache)
Р r p (pé)
С s k (cé)
У ou y (i grec)
Х h expiré (ixe)
Я ya R (à l'envers)

Voyelle dure et voyelle molle[modifier | modifier le wikicode]

Il y a dix voyelles formant deux groupes de cinq : les voyelles "dures" et les voyelles "molles". À chaque voyelle dure correspond un voyelle molle (et vice versa). Une voyelle dure est le son seul, une voyelle molle est le même son, mais précédé du son "yeu", ce qu'on pourrait approximer en français français par la lettre y (a/ya, o/yo, etc;).

Voyelle dure Voyelle molle
Lettre Prononciation Lettre Prononciation
A a [a] Я ya [ʲa]
Э è [ɛ] E [ʲɛ]
Ы y [ɨ] И i [i]
O o [o] Ё yo [ʲo]
У ou [u] Ю you [ʲu]

Si le principe se comprend rapidement pour la plupart des voyelles, le cas du ы/и est plus particulier. En français, le son du ы (dur) n'existe pas. Ainsi, une des caractéristiques de "'accent français" en russe est donc de prononcer tous les ы (durs) comme des и (mous). Il conviendra d'y faire très attention lors de sa prononciation. À faire avec la bouche, le son [ɨ] est plus proche de la déglutition que du sourire d'un [i] français.

La consonne précédant une voyelle molle sera "mouillée" contrairement à une consonne précédant une voyelle dure.

Consonnes[modifier | modifier le wikicode]

Correspondances[modifier | modifier le wikicode]

En comparant les sons des lettres de l'alphabet français, on trouve à chaque fois une lettre cyrillique correspondante.

Français B C D F G H J K L M N P Q R S T V W X Y Z
Russe Б К (С) Д Ф Г (Ж) Х Ж К Л М Н П К Р С Т В В КС, ГЗ Й З

Les consonnes qui en français se prononcent différemment devant une voyelle sont entre parenthèses.

Le cas du W est un peu spécial. S'il se prononce comme dans "wagon", ce sera un В russe ("вагон"). S'il se prononce comme dans "boogie-woogie", alors il n'y a pas de son exactement correspondant en russe (on parlera de "буги-вуги").

"Nouvelles" consonnes[modifier | modifier le wikicode]

Les autres consonne de l'alphabet cyrillique qui n'ont pas de correspondance quasi-immédiate avec le français sont les suivantes :

Lettre Phonétique Prononciation (français)
Х [x] ~ [xʲ] cʼh breton, ch allemand, kh arabe, j espagnol
Ц [t͡s] ts
Ч [t͡ʃʲ] tch
Ш [ʃ] ch
Щ [ʃʲt͡ʃʲ] ch mouillé (chtch)

Remarquons que, dans l'ordre alphabétique, elles se succèdent. Remarquons aussi que trois d'entre-elles nous sont en réalité très familières ou facilement accessibles (Ц, Ч, Ш).

Ultimement, les vrais "nouvelles" consonnes de cet alphabet sont le Х et le Щ, dont il faudra travailler attentivement la prononciation.

Signe mou et signe dur[modifier | modifier le wikicode]

Signe dur[modifier | modifier le wikicode]

Le signe dur (ъ) ne s'utilise quasiment plus. Autrefois, il était mis à la fin de tous les mots qui ne se terminaient pas par un signe mou. Mais depuis 1917, cette lettre superflue a été supprimée dans tous les cas non-ambigus. Elle a été conservé dans certains mots.

russe Он объяснил.
français Il a expliqué.

Signe mou[modifier | modifier le wikicode]

Le signe mou (ь), lui fait en sorte que la consonne qui précède soit mouillée. On mouille une consonne en rapprochant la langue du palais lors de la prononciation, on parle aussi de palatalisation. Contrairement au signe dur, on l'utilise très souvent en russe, notamment sous la forme ть et ль.

Pour prononcer ль, imaginez le mot français "lier", prononcé d'un seul trait. Remarquez en le prononçant que votre langue frotte le palais. Efforcez vous désormais de séparer le début du mot "lier" et sa fin, le seul son formé par "er". Ne faites pas de diérèse de type "li-yer", décomposez vraiment le mot en deux. Ce début s'écrit ль.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

L'alphabet russe a une prononciation assez directe : globalement, à une lettre correspond un son. Il n'y a pas de combinaison de lettres audacieuses faisant se prononcer "oiseau" comme "wazo" en français. Ceci est particulièrement vrai pour les consonnes.

Néanmoins, il existe de nombreux principes euphoniques.

Accentuation[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement au français, le russe est une langue accentuée. C'est-à-dire, certaines syllabes sont prononcées pendant plus longtemps que les autres et l'intonation les fait prononcer plus fort que les autres syllabes.

L'accentuation ne connaît pas de règle générale. Même des mots de la même famille peuvent avoir des accents à des positions différentes. L'accent varie peut aussi varier selon le cas, la conjugaison, etc. Il faudra apprendre selon chaque mot l'accent qui lui correspond.

Notez que, ici et dans le reste de ce cours, on donnera les règles d'accentuation propres à l'accent russe du Sud. C'est-à-dire, l'accent russe tel qu'on l'entend à Moscou, à Saint-Pétersbourg, à la télé. Mais certaines populations russes ont des accents complètement différents. C'est un peu comme en France il existe l'accent marseillais/toulousain et l'accent parisien, par exemple. Ici, on se contentera d'enseigner "l'accent parisien" russe, c'est-à-dire le plus courant.

Vous n'êtes pas obligé d'avoir une accentuation parfaite dès le départ : c'est extrêmement difficile. Cependant, essayez peu à peu d'affiner votre prononciation au fur et à mesure de votre apprentissage. N'hésitez pas à lire à voix haute ou à répéter des phrases que prononcent des russophones.

Les voyelles[modifier | modifier le wikicode]

Certaines voyelles ne se prononcent pas de la même façon en fonction de si elles sont accentuées ou non :

  • Le "е" accentué se prononce "ié", alors que sans l'accentuation, il se prononce "i".
  • Le "o" accentué se prononce "o" (fermé), alors que sans l'accentuation, il se prononce "a".

Exemple : молоко (le lait), dont l'accent est sur la dernière syllabe, se prononce malako, bien qu'il "s'écrive" moloko.

Parce que la prononciation sera alors assez différente de l'écriture, il est très bon d'apprendre un mot et son accent tonique simultanément. De plus, certains mots ne se distinguent que par leur accent.

Exemple :

  • замок, qui se prononce zamak, signifie "le château"
  • замок, qui se prononce zamok, signifie "la serrure"

En fin de mot[modifier | modifier le wikicode]

En fin de mot, les consonnes deviennent des consonnes sourdes, comme en allemand par exemple. La prononciation change alors :

Lettre Prononciation en fin de mot
Б П
В Ф
Г К
Д Т
З С

C'est pour cette raison, par exemple, qu'on transcrit le nom de la vodka Poliakov, mais qu'on prononce le v comme un f (Poliakoff). Et que d'autre fois, on transcrit directement le f, comme dans Smirnoff.

Exemples
russe français
масштаб mass-chtap (l’échelle)
Ульянов oulianoff (Oulianov, le nom de famille de Lénine)
творог tvorok (le fromage blanc, spécialité fromagère russe)
бутеброд bouterbrot (mot emprunté à l'allemand pour désigner un sandwich)
газ gass (le gaz, très présent en Russie)

Particularités de prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • Après "ж" ou "ц", le "и" se prononce entre le "и" et le "ы".
  • Après "ж" ou "ц", le "е" se prononce "э".
  • La combinaison de lettres "гк" se prononce "хк".
  • La lettre "г" placée entre "e" et "o" ou entre "o" et "o" se prononce en réalité comme un "B"¨(V), c’est le cas de сегодня (sivodnya: aujourd'hui) ou encore des mots se terminant par "ого" et "его" dans la première déclinaison masculine.
  • Le "x", à prononcer comme un "ch" allemand dans "machen" ou comme la "jota" espagnole dans "jamón" se prononce comme un "ch" français lorsqu'elle est suivie d'une voyelle molle.