Leçons de niveau 13

Rumeurs & Anecdotes/Sur la route de l'Agora

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Sur la route de l'Agora
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Rumeurs & Anecdotes
Chap. préc. :Le cas Socrate
Chap. suiv. :Dialogue de sourds
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Rumeurs & Anecdotes : Sur la route de l'Agora
Rumeurs & Anecdotes/Sur la route de l'Agora
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Sur la route de l'Agora[modifier | modifier le wikicode]

Socrate marche.
Il fait froid mais il marche pieds nus dans les rues d'Athènes, les yeux rivés au sol. Il réfléchit.
"Parler, c’est bien, marmonne-t-il, mais encore faut-il savoir ce que parler veut dire."
- Les Athéniens sont des ignorants, Daimon, lâche-t-il soudain. Tu m'entends, des ignorants!
- Voici qui est dit, rit son démon intérieur. Mais que comptes-tu faire pour remédier à cela en vrai philosophe, Socrate ?
- Je vais aller les éveiller à la vertu et à la justice, ces dormeurs! Ils croient savoir quelque chose mais ne savent que peu de choses ou même rien du tout Apologie de Socrate. Je vais leur apprendre ce que c’est que parler. Fini, ce bavardage, ces bourdonnements intempestifs.
- Euh...Ah oui, tout de même!
Socrate émit un large geste d'impatience qui fit sursauter un passant.
- Or, il me faut un outil. Et cet outil, Daimon, sera le dialogue...
- Le dialogue ? s'étonne l'ange-gardien de Socrate. Mais, en cela rien de nouveau, si?
- Si, tu te trompes. Le dialogue dont je parle sera structuré. Il obéira à une logique tout au long de son déroulement. Je questionnerai le peuple jusqu'à obtenir la réponse. Ainsi, ma méthode accouchera les esprits.
- Accouchera les esprits ? répéta sa voix intérieure. Voyons, tu ne peux t'attribuer quelque chose qui ne t'appartient pas! La maïeutique existe déjà, Socrate. Cela dit, le questionnement me semble une bonne idée. En fait, il faudrait amener tes interlocuteurs - en feignant l'ignorance - à retrouver le vrai à partir d'une forme de logique. À reconnaître l'erreur ou la contradiction dans l'opinion qu’ils avaient déjà sur le sujet?
- Excellent!
- Bien, alors ne parlons plus de maïeutique mais d'ironie, qu'en penses-tu?
- Oui, tu as raison. Mais, pourquoi pas un mélange des deux?
- Unir plutôt qu'opposer ? Quelle belle manière de philosopher, ce serait...

Silence, puis :

- ...Mais, j’y pense, Socrate, ne viens-tu pas de dire que les Athéniens étaient des ignorants ? Alors pourquoi voudrais-tu établir un dialogue avec eux ? Après tout, s'ils ne sont-ils pas capables d'apprendre...
- Non, ce n’est pas ce que je voulais dire. Pour moi, tous les hommes détiennent la capacité de pouvoir participer aux dialogues que je souhaite instaurer. Qu'ils soient prêtres ou gens de peu, politiques ou notables, chacun d'eux peut se perfectionner, apprendre à se connaître eux-même... Et, ajouta-t-il, des fausses idées de l'homme, crois-moi Daimon, plus jamais nous ne parlerons.
- Oui, mais, même les sots?
- Même les sots, Daimon. Fais-nous confiance! Ou plutôt porte ta confiance en l'homme.
- Et en la femme?...





  

1

Par "ignorants", que veux dire Socrate à propos des Athéniens ?

Qu'ils sont dénués de toute intelligence ?
Qu'ils ne connaissent ni le juste ni le vrai ?
Qu'ils ne sont pas au fait des affaires et de l'esprit ?

2

Par quelle méthode, Socrate veut-il parvenir à inculquer le "vrai" aux Athéniens ?

La maïeutique ?
Par une méthode fondée sur l'ironie ?
Par un mélange de maïeutique et d'ironie ?

3

Par "vrai", qu'entend Socrate ?

Sa réalité, sa vision et version des choses ?
La vérité sur toute chose sans jamais mentir ou se mentir ?
La vérité en se fixant uniquement sur tout ce qui est connu pour su ?

4

Pourquoi Socrate veut-il feindre l'ignorance ?

Parce qu’il veut démontrer que sa méthode fonctionne et qu’il est l'inventeur d'un outil vraiment formidable ?
Parce qu’il veut que son interlocuteur s'étonne de son savoir et se délivre de ses idées fausses ?
Pour laisser la discussion aller là où elle veut, sans interagir afin de laisser toute liberté à son interlocuteur ?

5

Pourquoi Socrate veut-il réveiller les Athéniens ?

Pour que les Athéniens soient moins ignorants et qu’il puisse enfin avoir une discussion constructive avec eux ?
Pour que les Athéniens se révèlent à eux-même ?
Pour que les Athéniens puissent enfin gouverner convenablement ?