Leçons de niveau 12

Reproduction sexuée et stabilité de l'espèce/Notion de Cycle de l'espèce

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Notion de Cycle de l'espèce
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Reproduction sexuée et stabilité de l'espèce
Chap. préc. :Présentation
Chap. suiv. :Fécondation et méiose
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Reproduction sexuée et stabilité de l'espèce : Notion de Cycle de l'espèce
Reproduction sexuée et stabilité de l'espèce/Notion de Cycle de l'espèce
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le passage d'individus d'une espèce à leur(s) descendants se fait pas une succession d'étapes cellulaires montrant deux états cellulaires, l'état haploïde (noté n) et l'état diploïde (noté 2n), qui se succèdent et se retrouvent lors du passage d'une génération à la suivante d'où la notion de cycle.
Les deux états se caractérisent par le nombre des chromosomes :

- un seul exemplaire de chacune des formes de chromosomes caractéristiques de l'espèce pour l'état haploïde (haplo = unique),
- deux exemplaires de chacune des formes de chromosomes caractéristiques de l'espèce pour l'état diploïde (di = deux).

Le cycle d'une espèce repose sur un cycle chromosomique qui est un cycle du nombre de chromosomes dans les cellules permettant le passage d'une génération d'individus à l'autre.
Selon l'espèce, les individus sont soit

- haploïdes dans le cas des espèces à cycle à phase haploïde dominante,
- diploïdes dans le cas des espèces à cycle à phase diploïde dominante,
- de deux types, l'un haploïde et l'autre diploîde, dans le cas des espèces à cycle haplo-diplophasique.

Comme les animaux sont des espèces à cycle à phase diploïde dominante, c’est en Botanique uniquement que cette différenciation des cycles des espèces est étudiée.