Leçons de niveau 17

Relations hôte-virus dans les infections par VIH, VHB et VHC/Pandémies

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Pandémies
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Relations hôte-virus dans les infections par VIH, VHB et VHC
Chap. préc. :Introduction
Chap. suiv. :Transmission
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Relations hôte-virus dans les infections par VIH, VHB et VHC : Pandémies
Relations hôte-virus dans les infections par VIH, VHB et VHC/Pandémies
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

VIH, VHB et VHC sont tous trois responsables d'une grande pandémie. Le classement par ordre d'importance de la prévalence mondiale n’est pas celui auquel on pourrait s'attendre si l’on ne se fiait qu’à l'impact médiatique de ces infections. En effet la première pandémie est celle provoquée par le VHB, la seconde par le VHC la troisième par le VIH. À l'échelle planétaire les informations épidémiologiques pour ces infections sont plus nombreuses et précises pour le VIH grâce au travail de l'ONUSIDA que pour le VHB et VHC. En 2005, près de 40 millions de personnes étaient infectés par le VIH, l'incidence annuelle était d'environs 4 millions et la mortalité annuelle liée au VIH d'environ 3 millions [1]. À l'aube de l'an 2000, on estimait que 127 millions de personnes étaient porteuses chroniques du VHC [2] et 350 millions du VHB [3].

Prevalencia del VIH a nivel mundial (2008).svg