Recherche:Néo-Quenya/Orthographe et phonologie/Écriture du quenya : les tengwar

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Écriture du quenya : les tengwar
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Recherche : Orthographe et phonologie
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Phonologie 1 : les 16 consonnes de base
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Orthographe et phonologie : Écriture du quenya : les tengwar
Néo-Quenya/Orthographe et phonologie/Écriture du quenya : les tengwar
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Bonjour a tous, et bienvenue dans ce cours de néo-quenya fauskangerien.

Cette partie sera divisée en deux.

  • Nous commencerons tout d’abord par la phonologie, à savoir l'étude des sons du néo-quenya fauskangerien. Cette étude passera par les Tengwar, que nous allons définir plus bas.
  • Ensuite, nous jetterons un œil sur l’orthographe du néo-quenya fauskangerien et quelques règles de base.

Note : ce cours se veut fortement inspiré des cours de néo-quenya de Mrs. H. Fauskanger et T. Renk, disponibles sur le site Ambar-eldaron.


Les Tengwar[modifier | modifier le wikicode]

Mrs. H. Fauskanger et T. Renk ont créé un code à partir des écrits de J.R.R. Tolkien. Tolkien a crée deux langues construites : le Sindarin, ou "gris-elfique" et le quenya, ou "haut-elfique". Ces deux langages utilisent le même système d'écriture, à savoir un ensemble de lettres, appelé Tengwar en quenya de Tolkien et tîw en sindarin de Tolkien.

Pourquoi s'intéresser aux Tengwar ?[modifier | modifier le wikicode]

Pour illustrer ce point, je prendrais l'exemple du russe.

Il s'agit d'une langue qui s'écrit avec l'alphabet cyrillique, où chaque lettre correspond à un son, spécifique à cette langue. Transcrire du russe en utilisant l'alphabet latin, qui est très différent, est très hasardeux, et il y a souvent différentes version d'un même mot, ce qui ne rend pas la lecture plus simple, ou meilleure, loin de là.

Ceci est également valable pour le chinois, ou l'hébreu.

Et bien, le néo-quenya fauskangerien fonctionne exactement sur le même principe. D'où l'étude de la phonologie en passant par les tengwar, de la même façon que l’on apprend rarement le russe sans apprendre l'alphabet cyrillique.

Les Tengwar, a quoi ça ressemble ?[modifier | modifier le wikicode]

J’ai décidé que les tengwar seront comme ça dans le code du néo-quenya fauskangerien :

Tableau des Tengwar

Notez les quatre colonnes :

  • La I : consonnes dentales
  • La II : consonnes labiales
  • La III : consonnes palatales
  • La IV : consonnes vélaires

Il y a également 9 lignes, qui divisent le tableau en trois parties : 1/4, 5/6, 7/9. Elles seront détaillés dans les prochains chapitres.

Mot de la fin[modifier | modifier le wikicode]

  • Tengwar est ... un pluriel. Son singulier est Tengwa. Il s'agit d'un mot quenya signifiant "Lettre". Ne jamais écrire Les Tengwars !!
  • Au fait, comment prononcez-vous quenya ? Comme Kenya ? Perdu ! QU est une version latinisée et plus esthétique de CW, qui ne représente qu'un son. quenya se lit donc Kwenya, puisque le c se prononce k. C.f. Chapitre suivant !