Recherche:Néo-Quenya/Grammaire/Familles de verbes et présent

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Familles de verbes et présent
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Recherche : Grammaire quenya
Chap. préc. :Familles et pluriels des noms
Chap. suiv. :Adjectifs et adverbes
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Grammaire quenya : Familles de verbes et présent
Néo-Quenya/Grammaire/Familles de verbes et présent
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le Quenya passe, comme beaucoup de langues, par l’utilisation de verbes. Si le nom indique le sujet qui fait l'action, le verbe indique l'action elle-même. C'est donc un élément indispensable de la phrase, et bien le maitriser est fondamental.

Note : pour une description détaillée des temps et de leur construction, se rendre sur le cours de Conjugaison.


Familles des verbes[modifier | modifier le wikicode]

Le Quenya classe les verbes en 3 groupes. Les deux premiers représentent facilement 98% des verbes Quenya, et sont donc très importants.

Groupe 1 : les Verbes Basique[modifier | modifier le wikicode]

C'est le groupe le plus nombreux. Il correspond aux verbes dont la racine (la forme basique) se termine par une consonne.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple


Panneau d’avertissement En Quenya, on ne classe pas les verbes par leur infinitif mais par leur forme basique (leur racine). D'où le tiret après le verbe, à ne pas oublier ! Mer ne signifie rien !

Groupe 2 : les Verbes-A[modifier | modifier le wikicode]

Ce deuxième groupe est aussi souvent appelé verbes dérivé. Il est constitué des verbes dont la racine prend une terminaison dérivationnelle en -a, comme -ya, -ta, -na, -da. Leur racine se termine donc en -a.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple


Groupe 3 : les Verbes-U[modifier | modifier le wikicode]

Ce dernier groupe est très rare, il n'y a qu'une dizaine de formes attestées. Ils prennent aussi une terminaison dérivationnelle, mais cette fois en -u. Leur conjugaison est un peu particulière, voir pour cela le cours dédié.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple


La voyelle radicale[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit de la voyelle faisant partie de la racine primitive du verbe, et elle est très importante en Quenya.

La racine primitive se compose d'une seule syllabe. Pour les verbes Basiques, c’est souvent la seule voyelle du verbe. Mais pour les Verbes-A et Verbes-U, les suffixes et préfixes ne peuvent pas contenir la voyelle radicale.

Début de l'exemple


Fin de l'exemple
Note : il existe une exception, le verbe être : .


L'infinitif[modifier | modifier le wikicode]

C'est la forme non-conjuguée du verbe (avec les participes).

  • Pour les verbes Basiques : on ajoute un à la racine verbale (Exemple : Mer- donne Merë)
  • Pour les verbes-A : l'infinitif est identique à la forme basique du verbe (Exemple : Lelya- donne Lelya)
  • Pour les verbes-U : le -u final devient -o (Exemple : Palu- donne Palo)


Le Présent[modifier | modifier le wikicode]

Il existe deux présents en Quenya. L'Aoriste, ou présent de vérité générale, comme pour l'anglais "The car is red" : la voiture est rouge tout le temps, pas seulement à l'instant où l’on parle.

Il existe également un Présent Continu, fort semblable à celui de l'anglais : "The car is moving" : la voiture est en train de bouger, maintenant, mais peut-être que dans deux minutes elle ne bougera plus. C'est celui-là que nous allons voir ici.

  • Pour les Verbes Basiques et les Verbes-U, on allonge la voyelle radicale et on ajoute la terminaison -a.
  • Pour les Verbes-A, le -a final devient -ëa. S'il y a une seule consonne entre ce -a et la voyelle radicale, celle-ci est allongée.
Début de l'exemple


Fin de l'exemple