Recherche:Les abolitions des traites et des esclavages/Annexe/Bibliographie des XIV-XVIIe siècles

Leçons de niveau 9
Une page de Wikiversité, la communauté pédagogique libre.
Bibliographie des XIV-XVIIe siècles
Image logo représentative de la faculté
Annexe 6
Recherche : Les abolitions des traites et des esclavages

Annexe de niveau 9.

Précédent :Bibliographie
Suivant :Sommaire
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Bibliographie des XIV-XVIIe siècles
Les abolitions des traites et des esclavages/Annexe/Bibliographie des XIV-XVIIe siècles
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



XIVe siècle[modifier | modifier le wikicode]

  • 1315 - Louis X de France et Eusèbe de Laurière (dir.), Lettres portant que les serfs du Domaine du Roy seront affranchis, moyennant finance, Paris (notice BnF no FRBNF36046172, lire sur Wikisource, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata publié dans royaume de France, Hugues Capet, Charles IV de France et Eusèbe de Laurière (dir.), Ordonnances des Roys de France de la Troisième Race, Recueillies par ordre Chronologique, Des renvoys des unes aux autres, des sommaires, des observations sur le texte, & cinq tables : Volume premier contenant ce qu'on a trouvé d'ordonnances imprimées, ou manuscrites, depuis Hugues Capet, jusqu'à la fin du Règne de Charles le Bel, Imprimerie nationale (notice BnF no FRBNF36046172, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata, 1723

1375 - La Cité de Dieu par Augustin d'Hippone[modifier | modifier le wikicode]

  • 1375 - Augustin d’Hippone, De civitate Dei contra paganos, La Cité de Dieu, Lire en ligne sur Gallica, (notice BnF no FRBNF41905391b)
    • 1486 - Augustin d’Hippone (trad. Raoul de Presles), La Cité de Dieu, de saint Augustin, traduction de Raoul de Presles, Abbeville, Pierre Gérard et Jean Du Pré (notice BnF no FRBNF30038860)Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1584 - Augustin d’Hippone, Jean Louis Vivès (dir.) et François de Belleforest (dir.) (trad. Gentien Hervet), De la cité de Dieu : contenant le commencement et progrez d'icelle cité, avec une déffence de la religion chrestienne, contre les erreurs et mesdisances des gentils, hérétiques, & autres ennemis de l'Eglise de Dieu, Troisiesme édition revue. & corrigée de nouveau & augmentée, Illustrée des commentaires de Jean Loys Vives, de Valence. Le tout faict françois par Gentian Hervet d'Orléans, et enrichi de plusieurs annotations & observations en marge, servans à la conférence et intelligence des histoires anciennes et modernes, par François de Belleforest comingeois et Augmentee du "Traicté de l'unité de l'eglise contre Petilian evesque Donatiste", & des epistres XLVIII & L du mesme autheur, Avec l'épître dédicatoire à Henri VIII, la préface et le texte "Quelles gens estoient les Goths et comment ils prindrent Rome", Paris, Michel Sonnius, 814  p. (notice BnF no FRBNF30038863)Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1693 & 1736 - Augustin d’Hippone (trad. Pierre Lombert), La Cité de Dieu de saint Augustin : traduite en françois et revue sur plusieurs anciens manuscrits, précédée par une "Vie de M. Lombert", Paris, Jacques Rollin (notice BnF no FRBNF30038869)Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1846 - Augustin d’Hippone (trad. Louis Ignace Moreau), La Cité de Dieu de Saint Augustin : édition avec le texte latin, Volume premier, L. Lesort, 537  p.Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1846 - Augustin d’Hippone (trad. Louis Ignace Moreau), La Cité de Dieu de Saint Augustin : édition avec le texte latin, Volume second, L. Lesort, 584  p.Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1846 - Augustin d’Hippone (trad. Louis Ignace Moreau), La Cité de Dieu : édition avec le texte latin, Volume troisième, L. Lesort, 592  p.Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1855 - Augustin d’Hippone (trad. Émile Saisset), La Cité de Dieu de saint Augustin : traduction nouvelle avec une introduction et des notes, Paris, Éditions Charpentier (notice BnF no FRBNF30038877)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bibliographie par année[modifier | modifier le wikicode]

XVe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie par année[modifier | modifier le wikicode]

XVIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

1516 - Utopia, Thomas Morus (Morus (More), Thomas)[modifier | modifier le wikicode]

* Voir la page dédiée. Où est-elle ?

1547 - Héliodore d'Émèse,Jacques Amyot traducteur.- Les amours de Theagene Thessalien & Chariclea Aethiopienne[modifier | modifier le wikicode]

* 1547 - Héliodore d'Émèse (trad. Jacques Amyot), L'histoire aethiopique de Heliodorus contenant dix livres traitant, des loyales et pudiques amours de Theagene Thessalien, & Chariclea Aethiopienne. Nouvellement traduite de graec en françoys, Paris, Étienne Groulleau et Jean Longis (notice BnF no FRBNF39334803, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata 
** 2021 - Françoise Létoublon et université Grenoble-Alpes (dir.), Un roman du métissage dans la Grèce antique : « Théagène et Chariclée » (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata 

1552-1740 - Nègres dans les dictionnaires[modifier | modifier le wikicode]

Ces dictionnaires n'ont pas d'entrées pour "Nègre" ou bien enregistrent un mot "Nègre" qui signifie : "poisson". Deux d'entre eux présentent "Nègre" comme l'équivalent de "peuples d'Afrique"[1]

* 1552 - Le Dictionnaire des huict langaiges : C’est a sçavoir Grec, Latin, Flamang, Francois, Espagnol, Italien, Anglois & Aleman : fort utile & necessaire pour tous studieux & amateurs des lettres, Guillaume Thibout, Paris.
 Permalien Anthonominalie, Notice n°526
 Ouvrage, 1552, sur Google Books
* 1606 - Nicot, Thrésor de la langue françoyse, Paris.
 Artfl, Atilf Dictionnaires Trésor de la langue française-NICOT
 Thresor de la langue francoyse tant ancienne que moderne - Gallica
* 1607 - Oudin, Thresor des III langues, Genève.
* 1621 - Dictionnaire François-AUeman-Latin, Genève.
* 1645 - Montheran (Antoine de), Synonymes et épithètes françoises, Paris.
* 1666 - Dictionnaire, Etymologique, Genève.
* 1684 - Furetière (Antoine), Essais d'un dictionnaire universel, Paris. Furetière (Antoine), Dictionnaire universel, La Haye et Rotterdam.
* 1685 - Rochefort (César de), Dictionnaire général et curieux, Lyon.
* 1671 -  Pomey, Dictionnaire royal augmenté, Lyon. NÈGRES, peuple d'Afrique, Hi Nigritae, arum. Hi Nigrites, um. Hi Aethyopes, um. Nègre — peuple
* 1694 - Dictionnaire des arts et des sciences par M.D.C de l'Académie jrançoise, (L'entrée Nègre correspond à poisson.)
* 1694 - Richelet, Dictionnaire françois contenant généralement tous les mots, tant vieux que nouveaux...
* 1701 - Furetière, Dictionnaire universel, La Llaye-Rotterdam. (Nègre comme poisson).
* 1702 - Furetière, même titre, même Heu, même entrée.
* 1704 - Le dictionnaire géographique... Rouen.
* 1706 - Richelet, Dictionnaire françois contenant généralement tous les mots... Paris.
* 1708 - Furetière, Dictionnaire universel, Rotterdam. (Nègre comme poisson).
* 1708 - Corneille (Thomas), Dictionnaire universel géographique et historique, Paris. Nègre — peuples d'Afrique
* 1709 - Richelet, Dictionnaire françois contenant généralement tous les mots... Paris.
* 1718 - Girard (Abbé), La justesse de la langue françoise, Paris.
* 1720 - Bayle, Dictionnaire historique et critique.
* 1731 - Le Dictionnaire des arts et des sciences de l'Académie Française, Paris. (Nègre comme poisson).
* 1740 - Dictionnaire de l'Académie Française. Paris. 1769 Girard (abbé), Synonymes françois... Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Article source
Contexte financier

1556 - Historiale description de l'Afrique, tierce partie du monde[modifier | modifier le wikicode]

** 1556 - Léon l'Africain (trad. Jean Temporal), Historiale description de l'Afrique, tierce partie du monde, Anvers, Christophe Plantin (notice BnF no FRBNF32373524, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
Plusieurs documents sur BnF

1561 - Hymne de la Marchandise de Guillaume de Poetou[modifier | modifier le wikicode]

  • 1561-1569 - Guillaume de Poetou, Hymne de la marchandise consacrée tant à tous illustres sénateurs et magistrats, comme à tous nobles personnages exerceants le gentil train de marchandise, Guillaume Silvius, Anvers,
    • 2010 - Nicolas Lombart, Relire, réécrire, trahir Ronsard ? La pratique de l’hymne naturel à la fin du XVIe siècle (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata A propos de l’Hymne de la Marchandise de Guillaume de Poetou (1561)

1570 - Theatrum Orbis Terrarum[modifier | modifier le wikicode]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Abraham Ortelius (1527-1598) ; Christophe Plantin (1520?-1589).- Theatrum Orbis Terrarum opus nunc tertio ab ipso auctore recognitum, multisque locis castigatum et quamplurimis novis tabulis atque commentariis auctum ; WorldCat.org
1589 - Abraham Ortelius, Maris Pacifici.
Abraham Ortelius, Theatrum Orbis Terrarum : L'Afrique.

1574-1576 - Étienne de La Boétie, Le discours de la servitude volontaire[modifier | modifier le wikicode]

Manuscrit Ms. 2199, Bibliothèque municipale de Bordeaux, Bibliothèques Virtuelles Humanistes" du CESR, 2002
D'avoir plusieurs seigneurs, aucun bien je n'y voy. Première page d'un manuscrit du Contr'un.
La Boétie, Bonnefon, Discours de la Servitude volontaire, Incipit, 1892, (notice BnF no FRBNF307036139)
1574-1576 - Étienne de La Boétie, 1530-1563, âgé de 16-18 ans.- Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un.
Publié en latin, par fragments, en 1574. 
Publié intégralement en français en 1576.

Le Malencontre à l'origine de la dénaturation[modifier | modifier le wikicode]

« Le Malencontre est un accident tragique, une malchance inaugurale dont les effets ne cessent de s'amplifier au point que s'abolit la mémoire de l'avant, au point que l'amour de la servitude s'est substitué au désir de liberté. La Boétie considère donc le passage de la liberté à la servitude « sans nécessité » et affirme que la division de la société entre ceux qui commandent et ceux qui obéissent est « accidentelle ». Ce qui est désigné ici, c'est bien ce moment historique de la naissance de l'Histoire, cette rupture fatale que constitue dans l’histoire de l’humanité la naissance de l’État. Or, celle-ci est contingente, et non pas inévitable. »
Wikipédia.- Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un

1462-1559 - Une malchance inaugurale[modifier | modifier le wikicode]

* {{Royaume de France}} : {{souverain3|Louis XII (roi de France)}} (27 juin 1462 – 7 avril 1498 – 1er janvier 1515), duc d'Orléans du 5 janvier 1465 au 7 avril 1498 * {{Royaume de France}} : {{souverain3|François Ier (roi de France)}} (12 septembre 1494 – 1er janvier 1515 – 31 mars 1547) * {{Royaume de France}} : {{souverain3|Henri II (roi de France)}} (31 mars 1519 – 31 mars 1547 – 10 juillet 1559)

Une théorie du droit naturel en politique[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Étienne de La Boétie.- Discours de la Servitude volontaire, 1501 - 1600, Europeana, Gallica La Boétie, mp3, Internet Archive.

* De la Servitude volontaire, ou le Contr'un, discours d'Étienne de La Boëtie..., Publié par J.-B. Mesnard. (Discours de la servitude volontaire, français)


Manuscrits[modifier | modifier le wikicode]

* XVIe siècle - Étienne de La Boétie, Le discours de la servitude volontaire,  Oeuvre littéraire, (notice BnF no FRBNF11972720b), Essai de philosophie politique 
* Circa 1574-1576 - Étienne de La Boétie, Contre la tirannie et tirans. La servitude volontaireVoir et modifier les données sur Wikidata. Manuscrit Ms. 2199, Bibliothèque municipale de Bordeaux "Bibliothèques Virtuelles Humanistes" du CESR, 2002]]
* S.d., XVIe siècle - Étienne de La Boétie et Henri de Mesmes (dir.), Étienne de La Boétie, Discours de la Servitude volontaire (notice BnF no FRBNF11972720, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata  Étienne de La Boétie, Discours de la Servitude volontaire, Edition manuscrite de Mesmes, Henri de (1532-1596).

Rééditions[modifier | modifier le wikicode]

* Petrus Suberti, episcopus Sancti Papuli, De flagellis Dei. Petrus Suberti, episcopus Sancti Papuli. Auteur du texte
* 1835 - Étienne de La Boétie, De la servitude volontaire ou le Contr'un. Discours d'Etienne de La Boétie., Paris, ChamerotVoir et modifier les données sur Wikidata, édition Chamerot, 1835, 
* 1892 - Étienne de La Boétie et Paul Bonnefon (dir.), Discours de la Servitude volontaire, Bordeaux et Paris (lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata édition 1892 de l'essai de La Boétie dans Étienne de La Boétie et Paul Bonnefon (dir.), Œuvres complètes d’Estienne de La Boétie, Bordeaux et Paris, Gustave Gounouilhou et J.  Rouam, 530  p. (notice BnF no FRBNF30703613, lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata 
* 1911 - (es) Ricardo Flores Magón, La servitude volontaire, Los Angeles (lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata 
* 1922 - Étienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire, Paris, 228  p. (lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata édition 1922 de l'essai de La Boétie 
* 1923 - Joseph Barrère, L’Humanisme et la politique dans le Discours de la servitude volontaire, Paris,  
  • -*-*-*
* 2004 - Alain Testart, La servitude volontaire,  Oeuvre littéraire
* 2004 - Alain Testart, La servitude volontaire : les morts d’accompagnement, Paris, Éditions Errance (notice BnF no FRBNF39206823)Voir et modifier les données sur Wikidata Volume premier 
* 2004 - La servitude volontaire : L’origine de l’Etat., Paris, Éditions Errance (notice BnF no FRBNF39206823)Voir et modifier les données sur Wikidata volume second 

  • -*-*-*
  • 2012 - Nicolas Chaignot Delage, La servitude volontaire aujourd'hui : esclavages et modernité, Paris, Presses universitaires de France, 243  p. (ISBN 978-2-13-059430-7)Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 2012 - Nicolas Chaignot Delage, Les abolitions de l'esclavagisme européen et l'émergence d'une modernité politique élargie (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata article scientifique

XVIe siècle par ordre chronologique[modifier | modifier le wikicode]

  • 1562 - Sébastien Castellion et S. Chateillon, Conseil à la France désolée, auquel est montré la cause de la guerre présente et le remède qui y pourroit estre mis, et principalement est avisé si on doit forcer les consciences, France (notice BnF no FRBNF30228242, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1573 - Pierre Rebuffi, Les Édicts et ordonnances des roys de France depuis l'an 1226 jusques à présent, ensemble les arrests des cours souveraines sur la vérification, déclaration et modification d'icelles, divisées en cinq livres avec annotations de M. Pierre Rebuffi et autres, pour l'intelligence des lieux plus difficiles,, La Salamandre, Lyon,
  • 1573 - Antoine Regnaut, Discours du voyage d'outremer au Saint Sepulcre de Jérusalem et autres lieux de la Terre saincte, avec plusieurs traictez, Lyon (notice BnF no FRBNF31188782)Voir et modifier les données sur Wikidata
François de Belleforest.- Cosmographie universelle, De la création du monde
  • 1575 - François de Belleforest, La Cosmographie universelle de tout le monde en laquelle, suivant les auteurs plus dignes de foy, sont au vray descriptes toutes les parties habitables & non habitables de la terre et de la mer, leurs assiettes & choses qu'elles produisent : puis la description & peincture topographique des régions, la différence de l'air de chacun pays d'où advient la diversité tant de la complexion des hommes que des figures des bestes brutes. Et encor l'origine, noms ou appellations tant modernes qu'anciennes & description de plusieurs villes, citez & isles avec leurs plantz & pourtraictz & sur tout de la France, non encor iusques à present veus ny imprimez. S'y voyent aussi d'avantage, les origines, accroissemens & changemens des monarchies, empires, royaumes, estatz & republiques: ensemble les moeurs, façons de vivre, loix, coustumes, & religion de tous les peuples & natio[n]s du monde: & la succession des papes, cardinaux, archevesques & evesques, chacun en leur diocese, tant anciens que modernes :, Paris, Nicolas Chesneau et Michel Sonnius (notice BnF no FRBNF40592649)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1584 - Augustin d’Hippone, Jean Louis Vivès (dir.) et François de Belleforest (dir.) (trad. Gentien Hervet), De la cité de Dieu : contenant le commencement et progrez d'icelle cité, avec une déffence de la religion chrestienne, contre les erreurs et mesdisances des gentils, hérétiques, & autres ennemis de l'Eglise de Dieu, Troisiesme édition revue. & corrigée de nouveau & augmentée, Illustrée des commentaires de Jean Loys Vives, de Valence. Le tout faict françois par Gentian Hervet d'Orléans, et enrichi de plusieurs annotations & observations en marge, servans à la conférence et intelligence des histoires anciennes et modernes, par François de Belleforest comingeois et Augmentee du "Traicté de l'unité de l'eglise contre Petilian evesque Donatiste", & des epistres XLVIII & L du mesme autheur, Avec l'épître dédicatoire à Henri VIII, la préface et le texte "Quelles gens estoient les Goths et comment ils prindrent Rome", Paris, Michel Sonnius, 814  p. (notice BnF no FRBNF30038863)Voir et modifier les données sur Wikidata. En vente au 24 janvier 2017 au prix de € 9500,00.

XVIIe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Pieter De Marees - Description et recit historial du riche royaume d'or, 1605
  • 1605 - Pieter De Marees, Description et recit historial du riche royaume d'or de Gunea, aultrement nommé, la coste de l'or de Mina, gisante en certain endroict d'Africque : avecq leurs foy, persuasions commerces ou trocs costumes langaiges, & situations du pais, villes, villages, cabannes, & personnes, ses ports, havres, & fleuves selon qu'iceulx ont esté recognuz jusques a ceste heure... le tout diligement & exactement descript par l'autheur qui par diverses fois y a esté. P. D. M., Amsterdam, Cornille Claesson, 119  p. (notice BnF no FRBNF30877576)Voir et modifier les données sur Wikidata

1607-1846 - Antoine Loisel.- Institutes coustumières[modifier | modifier le wikicode]

Institutes Coustumières, 1607
* Vérifier la concordance !

XVIIe siècle - Antoine Loisel.- Institutes coustumières[modifier | modifier le wikicode]

1665 - Loysel.- Institutes coustumières
  • 1607-1846 - Antoine Loysel, Institutes coutumières, Série publiée entre 1607 et 1846
  • 1607 - Antoine Loysel, Inſtitutes couſtumieres : ou manuel de pluſieurs & diuerſes reigles, ſentences, & Prouerbes tant anciens que modernes du Droic‍t Couſtumier & plus ordinaire de la France, Paris, Abel L'Angelier, 1re éd., 80  p. (OCLC 829487475, notice BnF no FRBNF30828453, lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1608 - Inſtitutes couſtumieres : ou manuel de pluſieurs et diuerſes Reigles, Sentences, & Prouerbes tant anciens que modernes du Droic‍t Couſtumier & plus ordinaire de la France, Paris, Abel L'Angelier, 79  p. (OCLC 763879801, notice BnF no FRBNF30828454)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1637 - Antoine Loysel, Inſtitutes couſtumieres : ou manuel de pluſieurs et diuerſes Reigles, Sentences, & Prouerbes tant anciens que modernes du Droic‍t Couſtumier & plus ordinaire de la France, Paris, 4e éd., 79  p. (OCLC 492825621, notice BnF no FRBNF30828455)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1637 - Antoine Loysel, Institutes coustumières, ou manuel de plusieurs et diverses Reigles, Sentences, & Proverbes, tant anciens que modernes du droict Couſtumier & plus ordinaire de la France, Henri Le GrasVoir et modifier les données sur Wikidata
  • 1665 (chronologie) - Jean-Baptiste Colbert (1619-1683) devient Contrôleur général des finances jusqu'en 1683.

« 1679 - Louis XIV, dans le célèbre édit du 29 avril 1679, avait réorganisé l'étude du droit et soumis toutes les Universités où il était enseigné, à une règle commune »
— Louis XIV, édit du 29 avril 1679, Déclaration de Louis XIV en interpretation de l'Edit du mois d'avril 1679.

  • 1679 - Antoine Loysel, Inſtitutes coûtumieres : ou manuel de pluſieurs & diverſes Regles, Sentences, et Proverbes tant anciens que modernes du Droit Coûtumier & plus ordinaire de la France, Paris, 7e éd. (OCLC 43093703, notice BnF no FRBNF30828456, lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1679 (chronologie) - Réorganisation des études de droit sous Louis XIV, 1679
Jean-Baptiste Colbert de Seignelay, éditeur scientifique & signataire de l'ordonnance de 1685.

XVIIIe siècle - Antoine Loisel.- Institutes coustumières[modifier | modifier le wikicode]

1772 - Code Noir, définition dans Armand-Gaston Camus, "Lettres sur la profession d'avocat, 1772.
  • 1710 - Inſtitutes coûtumieres : avec des renvois aux Ordonnances de nos Rois, aux Coûtumes & aux Autheurs qui les ont commentées, aux Arrêts, aux anciens Pratticiens, & aux Hiſtoriens dont les regles ont été tirées, Paris, 8e éd. (OCLC 84182748, notice BnF no FRBNF30828458, lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1758 - Inſtitutes coutumières : avec des renvois aux ordonnances de nos rois ; aux coutumes & aux auteurs qui les ont commentées ; aux arrêts, aux anciens Praticiens, & aux hiſtoriens dont les règles ont été tirées, Paris, Durand, 9e éd. (OCLC 457538619, notice BnF no FRBNF30828459)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1772 - Armand-Gaston Camus, Lettres sur la profession d'avocat et sur les études nécessaires pour se rendre capable de l'exercer : On y a joint un catalogue raisonne des livres utiles a un avocat & plusieurs pièces concernant l'ordre des Avocats, 1772, Jean-Thomas Hérissant I (notice BnF no FRBNF30190834)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1783 - Inſtitutes coutumières : avec des renvois aux Ordonnances de nos Rois, aux Coutumes, & aux Auteurs qui les ont commentées ; Aux Arrêts, aux anciens Praticiens, & aux Hiſtoriens dont les règles ont été tirées, Paris, Durand, 10e éd. (OCLC 902289863, notice BnF no FRBNF39372794)Voir et modifier les données sur Wikidata
Tout homme est libre aussitôt qu'il est entré en France
  • 16 octobre 1791 - Institutes coutumieres de Loysel sont reprises et adaptées dans le Décret du 16 octobre 1791 promulgué par l'Assemblée constituante de 1789-1791 portant que tout homme est libre en France, et que, quelle que soit sa couleur, il y jouit de tous les droits de citoyen, s'il a les qualités prescrites par la constitution.
 L'article premier "Tout individu est libre aussitôt qu'il est entré en France" confirme le texte des Institutes coutumieres de Loysel, Livre premier, Titre I, Article VI, des personnes ː "Toutes Perſonnes ſont franches en ce Roiaume : & ſitoſt qu’un eſclave a atteint les Marches d’icelui, ſe faiſant baptizer, eſt affranchi" — sans la clause du baptême.
 L'article deuxième met hors la loi, dans la métropole, la hiérarchie anthropologique du préjugé de couleur et l'inégalité politique en vigueur dans les colonies en précisant ː "Tout homme de quelque couleur qu'il soit jouit en France de tous les droits de citoyen s'il a les qualités prescrites par la constitution pour les exercer".
 Ce décret du 16 octobre 1791 annule de facto les dispositions de Déclaration pour la police des noirs, Versailles, 9 août 1777 sans abolir l'esclavage, les inégalités politiques et sociales dans les colonies. La Révolution française et l'abolition de l'esclavage, t12.djvu/31-32}}.

XIXe siècle - Antoine Loisel.- Institutes coustumières[modifier | modifier le wikicode]

  • 1846 - André Marie Jean Jacques Dupin (dir.) et Édouard Lefebvre de Laboulaye (dir.), Institutes coutumières : ou manuel de plusieurs et diverses règles, sentences et proverbes, tant anciens que modernes du droit coutumier et plus ordinaire de la France, Paris, Durand, 13e éd. (OCLC 486218798, notice BnF no FRBNF30828462, lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1846 - Antoine Loysel et Eusèbe de Laurière (dir.), Abrégé de la vie de M. Loysel par Eusèbe de Laurière (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata publié dans Antoine Loysel, Institutes coutumières d'Antoine Loysel ; ou, Manuel de plusieurs et diverses règles, sentences et proverbes, Tome premier, DurandVoir et modifier les données sur Wikidata

Evolutions de la sciences juridique et des métiers juridiques[modifier | modifier le wikicode]

  • 1870-1876 - Édouard Lefebvre de Laboulaye, Eugène de Rozière, Paul Gide, Rodolphe Dareste de La Chavanne, Gustave Émile Boissonade, Revue de législation ancienne & moderne française et étrangère, Ernest Thorin, Editeur, Paris, Œuvre littéraire
    • 1872 - Édouard Lefebvre de Laboulaye (dir.), Eugène de Rozière (dir.), Paul Gide (dir.), Rodolphe Dareste de La Chavanne (dir.) et Gustave Émile Boissonade (dir.), Revue de législation ancienne et moderne, française et étrangère. Année 1872, Ernest Thorin, Editeur (notice BnF no FRBNF34416605)Voir et modifier les données sur Wikidata Voir le droit à l'époque de Louis XIV dans cet ouvrage
    • 1872 - Joseph Tardif, Félix Senn et Rodolphe Dareste de La Chavanne (dir.), Tables des cinquante premiers volumes de la Revue historique de droit français et étranger. Revue de législation ancienne et moderne, française et étrangère, & Nouvelle Revue historique de droit français et étranger, 1855-1905, Paris, L. Larose et L. Tenin (notice BnF no FRBNF31433818)Voir et modifier les données sur Wikidata

XXe siècle - Antoine Loisel.- Institutes coustumières[modifier | modifier le wikicode]

  • 1935 - Michel Reulos, université de Paris (dir.) et Faculté de droit et des sciences économiques (dir.), Étude sur l’esprit, les sources et la méthode des Institutes coutumières d’Antoine Loisel, Paris, Librairie du Recueil Sirey (notice BnF no FRBNF32566214)Voir et modifier les données sur Wikidata, thèse de doctorat

XXIe siècle - Histoire de l’enseignement du droit[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie à partir de 1612[modifier | modifier le wikicode]

1612[modifier | modifier le wikicode]

  • 1612 - Petrus Cunaeus, François Ravlenghien, Sardi Venales : Satyra Menippea in huius seculi homines plerosque inepte eruditos : In fine seorsim addita est ex eiusdem interpretatione D. Juliani Imperitoris Satyra in principes Romanos, Cf. La Crise de la conscience européenne, 1680-1715

1613[modifier | modifier le wikicode]

  • 1613 - Samuel de Champlain, Les voyages du sieur de Champlain, xaintongeois, capitaine ordinaire pour le roy, en la marine, divisez en deux livres, ou Journal très-fidèle des observations faites és découvertures de la Nouvelle France : tant en la description des terres, costes, rivières, ports... qu'en la créance des peuples, leur superstition, façon de vivre et de guerroyer, Paris, Jean Berjon, 325  p. (notice BnF no FRBNF34139611, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1614 - collectif et Anthoine du Brueil (dir.), Le Citoyen françois. Ou Courrier des bonnes nouvelles de la court, Paris (notice BnF no FRBNF36288351, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata Imprimé sous Louis XIII
    • 1695 - Petrus Cunaeus, La réforme dans la république des lettres. Ou Discours sur les prétentions ridicules des demi sçavans, anciens & modernes, Cologne, Apparemment une satire de Pierre Bayle.- Nouvelles de la république des lettres.
  • 1618 - Charles Bodin, Discours contre les duels, composé par Charles Bodin, sieur du Freteil près de Tournan en Brye, Paris, Toussaint du Bray (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1644 - Charles de Combault Auteuil, Blanche, infante de Castille, mère de saint Louis, reine et régente de France, Paris, Antoine de Sommaville (notice BnF no FRBNF30260899, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1645 - Jean-Jacques Chifflet, Recueil des traittez de paix, treves et neutralité entre les couronnes d'Espagne et de France, 1526-1611, Seconde édition, Officine Plantin, Anvers,

1626[modifier | modifier le wikicode]

  • 1626 - Louis XIII, Armand Jean du Plessis de Richelieu et Louis-Élie Moreau de Saint-Méry, Commission donnée par le Cardinal de Richelieu aux Sieurs d’Enambuc & de Rossey, pour établir une Colonie dans les Antilles de l'Amérique (lire sur Wikisource)Voir et modifier les données sur Wikidata

1640[modifier | modifier le wikicode]

  • 1640 - Johannes de Laet, L'histoire du nouveau monde ou Description des Indes Occidentales : contenant dix-huit livres, enrichi de nouvelles tables géographiques et figures des animaux, plantes et fruits, Bonaventure & Abraham Elseviers,

1641[modifier | modifier le wikicode]

Tristan L'Hermite.- La Belle esclave more

1643[modifier | modifier le wikicode]

  • 1643 - Louis XIV et royaume de France, Lettres de légitimation de Louis-Henri de Bourbon, fils naturel du feu comte de Soissons, Acte royal de Louis XIV. Suivi de l'acte d'élection du duc de Longueville et du prince de Carignan, en qualité de tuteurs de Louis-Henri de Bourbon, en date du 18 décembre 1644. - Pièce produite dans l'affaire de la succession de Neufchâtel, vers 1707 (notice BnF no FRBNF33818933)Voir et modifier les données sur Wikidata

1646[modifier | modifier le wikicode]

  • 1646 - Guy Coquille, Les oeuvres de Me Guy Coquille, sr de Romenay, contenant la Coustume de Nivernois, les Institutions au droit des François, les Questions et responses sur toutes les Coustumes de France, avec les institutes coustumiers ("sic") de France, par Me A. Loysel, Anthoine de Cay, Paris,
  • 1646 - Les Victoires de la charité, ou La relation des voyages de Barbarie faits en Alger par le R.P. Lucien Hérault, pour le rachat des Français esclaves, aux années 1643 et 1645. Ensemble ce qui s'est passé en sa captivité, emprisonnement et mort arrivée audit Alger le 28 janvier 1646. Présentées à l'illustrissime ... évêque de Meaux par les religieux de la congrégation réformée de l'ordre de la Sainte-Trinité et Rédemption des captifs, ParisVoir et modifier les données sur Wikidata

1650[modifier | modifier le wikicode]

  • 1650 - André Desolmes, La claire et parfaicte connoissance du vice damnable de proprieté : non seulement tres-vtile, mais aussi tres-necessaire à toute sorte de personnes religieuses, & à tous leur confesseurs & directeurs : tirée du droict canon & des docteurs iuristes & theologiens, Claude Prost, La propriété d'un point de vue théologique, par opposition au vœu de pauvreté
  • 1652 - inconnu, Mazarinade. Réflections Politiques et Morales, tant sur la France que sur l'Amérique, par un Pauvre Diable, 1652,
  • 1655 - Pierre Dupuy, Théodore Godefroy, Jacques Dupuy, Traitez touchant les droits du Roy tres-chrestien sur plusieurs estats et seigneuries possedées par divers princes voisins : et pour prouver qu'il tient à juste titre plusieurs provinces contestées par les princes estrangers
  • 1658 - Charles de Rochefort, Raymond Breton, Jean-Baptiste Du Tertre, Louis de Poincy, Histoire naturelle et morale des iles Antilles de l'Amérique. Enrichie de plusieurs belles figures des raretez qui y sont décrites. Avec un vocabulaire caraïbe, Arnout Leers, municipalité de Rotterdam,
    • 1665 - Histoire naturelle et morale des Iles Antilles de l'Amerique [...] Seconde édition, inconnu,
    • 1681 - Charles de Rochefort, Charles-César Rochefort (Comte de.), César de Rochefort, Louis de Poincy, Jean Baptiste Du Tertre.- Histoire naturelle et morale des iles Antilles de l'Amérique : enrichie d'un grand nombre de belles figures en taille douce, qui representent au naturel les places, [et] les raretez les plus considerable qui y sont décrites : avec un vocabulaire caraïbe, 626 pages, Original provenant de l'Université Complutense de Madrid
Isle de Cayenne & Isle de Saint-Christophe,1667

1661[modifier | modifier le wikicode]

1664[modifier | modifier le wikicode]

1664-2014 - Histoire veritable et naturelle des moeurs & productions du pays de la Nouvelle France, vulgairement dite le Canada[modifier | modifier le wikicode]

Pierre Boucher à Monsseigneur Colbert, 1664.png
  • 1664 - Pierre Boucher, Histoire véritable et naturelle des moeurs et productions du pays de la Nouvelle-France, vulgairement dite le Canada, Paris, Florentin Lambert, 168  p. (notice BnF no FRBNF30137768)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • Pierre Boucher - Histoire véritable et naturelle des moeurs et productions du pays de la Nouvelle-France, 1664.png
  • 1664 - Pierre Boucher, Histoire veritable et naturelle des moeurs & productions du pays de la Nouuelle France, vulgairement dite le Canada, Paris, Florentin Lambert, 168  p. (DOI 10.5962/BHL.TITLE.119563)Voir et modifier les données sur Wikidata

« Pierre Boucher est un des pionniers du Canada ou il arriva avec son père en 1635. Il

parlait les langues indiennes, défendit la colonie, fonda une seigneurie, Boucherville, eut une nombreuse postérité et mourut presque centenaire sous la Régence.
Envoyé par le gouverneur Davaugour pour plaider en 1661 auprès du jeune Louis XIV, la cause de la colonie, il obtint l’envoi du régiment de Carignan-Salières et donne en 1664 un mémoire dédié à Colbert pour décrire objectivement les avantages, sans taire les obstacles ni les difficultés, qu’il y aurait à mettre en valeur et peupler le Canada.

C’est ce tableau équilibré et raisonné qui est édité ici, transcrit en français actuel : géographie, population, flore, faune terrestre et aquatique, productions agricoles, ressources de chasse et de pêche, mœurs des Indiens, rôle des missionnaires, obstacles venus des Iroquois et des Anglais, réponses aux questions et aux objections qui peuvent être faites sur une mise en valeur et un peuplement venu de France : ce témoin n’avance rien qu’il ne sache d’expérience et son texte garde la saveur des commencements pour qui connait la suite de l’histoire. Une source de valeur. »
— Les recensions de l’Académie, cote : 60.353, Académie des sciences d'outre-mer[3].

1668[modifier | modifier le wikicode]

  • 1668 - Antoine Fauvelet Du Toc, Histoire des secrétaires d'Estat, contenant l'origine, le progrès et l'établissement de leurs charges, avec les éloges et généalogies de tous ceux qui les ont possédées jusqu'à présent, C. de Sercy,
  • 1668 - Diego de Avendaño, Thesaurus indicus, seu Generalis instructor pro regimine conscientiae in iis quae ad Indias spectant, Anvers,

1673[modifier | modifier le wikicode]

Actes législatifs sous Louis XIV pour le commerce des negocians en gros & en détail[modifier | modifier le wikicode]

  • 1673 - Louis XIV, royaume de France, Acte royal, mars 1673. Versailles, Actes législatifs sous Louis XIV, Œuvre littéraire
* 1673 - Louis XIV et royaume de France, Edit et reglement du Roy pour le commerce des negocians en gros & en détail. Registré en Parlement, Chambre des Comptes et Cour des Aydes, le 23 mars 1673, Lyon, Antoine Jullieron (notice BnF no FRBNF33822594)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 

XVIIIe siècle - Acte royal, mars 1673 commenté par Daniel Jousse[modifier | modifier le wikicode]

* 1756 - Louis XIV, Louis XV et Daniel Jousse, Nouveau commentaire sur l'ordonnance du commerce du mois de mars 1673. Titre premier. Des Apprentis, Négocians, & Marchands, tant en gros qu'en détail, 1756, Paris (notice BnF no FRBNF33822604)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 
* 1761 - Louis XIV, Louis XV et Daniel Jousse, Nouveau commentaire sur les ordonnances des mois d'août 1669, & mars 1673, ensemble sur l'édit du mois de mars 1673, touchant les épices, nouvelle édition, corrigée & augmentée, Avec approbation & privilège du Roi,1761, Paris, Jean Debure (notice BnF no FRBNF30664283)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 
* 1772 - Louis XIV et Daniel Jousse, Nouveau commentaire sur les ordonnances des mois d'août 1669, & mars 1673 ; ensemble sur l'édit du mois de mars 1673, touchant les epices. Nouvelle édition, corrigée & augmentée, Paris, Guillaume Debure (notice BnF no FRBNF35742981, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 
* 1828 - Daniel Jousse, Victor Bécane et Jacques Du Puy de La Serra, Commentaire sur l'ordonnance du commerce du mois de mars 1673, avec des notes et explications coordonnant l'ordonnance, le commentaire et le Code de commerce, suivi du Traité du contrat de change (OCLC 65267916, notice BnF no FRBNF30664267)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 
* 1841 - Daniel Jousse, Victor Bécane et Jacques Du Puy de La Serra, Commentaire sur l'ordonnance du commerce par Jousse, suivi de l'Art des lettres de change, par Dupuy de La Serra, avec des notes par V. Bécane, 2e édition, Paris, Joubert (notice BnF no FRBNF33822608)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 

XIXe siècle - L'alimentation de Paris[modifier | modifier le wikicode]

* 1868 - Maxime Du Camp, L’Alimentation de Paris,  Analyse critique : deux articles : I. Le Pain, la Viande et le Vin - II. Les halles centrales 

XXe siècle - Acte royal, mars 1673 : analyse critique par Joël Monéger[modifier | modifier le wikicode]

* 2004 - Joël Monéger, De l'ordonnance de colbert de 1673 sur le commerce au code de commerce français de Septembre 2000 : Réflexion sur l'aptitude du droit économique et commercial à la codification (ISSN 1010-8831 et 1782-1525, DOI 10.3917/RIDE.182.0171)Voir et modifier les données sur Wikidata, Actes législatifs sous Louis XIV 

1675[modifier | modifier le wikicode]

1678[modifier | modifier le wikicode]

  • 1678 - Gilles-André de La Rocque, Traité de la noblesse, de ses différentes espèces, E. Michallet, Paris,

1679[modifier | modifier le wikicode]

  • 1679 - Instruction de Louis XIV (roi de France) à Pierre, marquis de Villars (ambassadeur en Espagne) datée du 15 mai 1679, à Saint-Germain-en-Laye (notice BnF no FRBNF37228141, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata publié dans Jean-Baptiste Colbert, Pierre Clément, Lettres, instructions et mémoires de Colbert publiés d'après les ordres de l'Empereur Napoléon III par Pierre Clément. Volume 2.2. Industrie, commerce, Imprimerie nationale,
  • 1679 - royaume de France, Louis XIV, France, Édit du Roy portant règlement général sur les duels, registré en Parlement le 1er jour de septembre 1679 ; avec le nouveau règlement de MM. les maréchaux de France sur le mesme sujet du 22 août 1679, précédé de l'ancien règlement donné par les mêmes, le 22 août 1653, Les imprimeurs du Roy, Paris,
  • 1679 - Louis XIV, royaume de France, France, Déclaration portant nouveau règlement pour la punition du crime de duel. Régistrée en Parlement le 22 décembre 1679, Les imprimeurs ordinaires du Roy, Paris,

1680-1689[modifier | modifier le wikicode]

  • 1680 - Johannes Lomeier, Traitté des plus belles bibliothèques de l'Europe. Des premiers livres qui ont été faits. De l'invention de l'imprimerie, avec une méthode pour dresser une bibliothèque,
  • 1684 - François Bernier, Nouvelle division de la terre, par les différentes espèces ou races d'hommes qui l'habitent (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata publié dans Académie des inscriptions et belles-lettres, Le Journal des sçavans, Jean Cusson
  • 1687 - Deux traitez concernans les affaires presentes d'Angleterre. Premierement, Raisons contre la révocation des actes du Parlement d'Angleterre, touchant le test. Secondement, réflexions sur l'Edit de S. M. Britannique, touchant la tolérance des religions. Traduit de l'anglois, Cologne, Pierre Marteau, 56  p. (notice BnF no FRBNF39368317)Voir et modifier les données sur Wikidata, le deuxième sur l'absolutisme
  • 1688 - Philippe Sylvestre Dufour, Traitez nouveaux et curieux du café, du thé et du chocolate, Jean-Baptiste Deville,
Succession du comte de Vermandois
* 1643 - Louis XIV et royaume de France, Lettres de légitimation de Louis-Henri de Bourbon, fils naturel du feu comte de Soissons, Acte royal de Louis XIV. Suivi de l'acte d'élection du duc de Longueville et du prince de Carignan, en qualité de tuteurs de Louis-Henri de Bourbon, en date du 18 décembre 1644. - Pièce produite dans l'affaire de la succession de Neufchâtel, vers 1707 (notice BnF no FRBNF33818933)Voir et modifier les données sur Wikidata 
* 1688 - Marie Anne de Bourbon, Requête de madame la princesse de Conti (Marie-Anne de Bourbon), du 15 mars 1688, avec les répliques du sieur Le Fouyn, du 28 mai 1688 (OCLC 466555510, notice BnF no FRBNF36725294)Voir et modifier les données sur Wikidata 
* 1688 - Factum pour dame Marie-Anne de Bourbon, princesse de Conti, héritière du feu comte de Vermandois, amiral de France, son frère, contre Me François Le Fouin, commis par le roi pour faire la recette générale des droits et émoluments appartenant à la charge d'amiral (OCLC 466555514, notice BnF no FRBNF36725295)Voir et modifier les données sur Wikidata 
* 1717 -  collectif, Louis-Henri de Bourbon et Louis-Armand de Bourbon-Conti, Réflexions sur la nécessité du juger l'affaire des princes du sang sur la forme du jugement, et sur l'effet des lettres de légitimation. Contient : "Lettres patentes en faveur de Marie Anne de Bourbon pour la succession de Louis de Bourbon comte de Vermandois", mars 1684 ; "Arrest du Conseil d'Etat du Roy, pour le jugement de l'affaire des princes du sang", 14 mai 1717 (notice BnF no FRBNF41676979)Voir et modifier les données sur Wikidata 


  • 1689 - Antoine Varillas, Histoire de Louis Onze, Volumes I - IV, Claude Barbin, Pierre Le Mercier et A. de Hondt, Paris et La Haye,
  • 1689 - Pierre Jurieu et Michel Le Vassor, Les soupirs de la France esclave qui aspire après la liberté, Amsterdam, 228  p. (notice BnF no FRBNF30808771, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1695 - Petrus Cunaeus, La réforme dans la république des lettres. Ou Discours sur les prétentions ridicules des demi sçavans, anciens & modernes, Cologne, , Apparemment une satire de Pierre Bayle.- Nouvelles de la république des lettres.
  • 1699 & 1734 - J. G. Jolli, Barbier, Histoire des rois et du royaume de Pologne et du grand-duché de Lithuanie, depuis la fondation de la monarchie jusques à présent, Daniel Pain et Gosse, Prevôt & Compagnie, Amsterdam et La Haye, , deux volumes

1690-1699[modifier | modifier le wikicode]

Commerce des esclaves, 1699.
  • 1691 - Gaspard Thaumas de la Thaumassière, Maximes du droit coustumier, pour servir à l'explication & reformation de la nouvelle coutume de Berry, Bourges, 200  p. (notice BnF no FRBNF31449534)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1692 - Philippe de Renusson, Traité de la communauté de biens entre l'homme et la femme conjoints par mariage et de la continuation de la communauté après le décès de l'un des conjoints, lorsque le survivant demeure en viduité ou qu'il se remarie, où sont traitez les droits communs et particuliers des conjoints et des enfants des premiers et seconds lits, Paris, J. Bobin, 670  p. (notice BnF no FRBNF31199615)Voir et modifier les données sur Wikidata en ligne, Biens meubles+ esclaves,
  • 1693 - Jean-Dominique Cassini, Recueil d'observations faites en plusieurs voyages par ordre de Sa Majesté, pour perfectionner l'astronomie et la geographie : avec divers traitez astronomiques, Paris, Imprimerie nationale (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
    • 1693 - Observations faites en l'Isle de Gorée, proche le Cap Verde en Afrique : Observation de deux émersion du premier Satellite de Jupiter faites en même temps à Gorée & à Paris, pour l'établissement de la différence des longitudes. Par messieurs de l'Académie royale des Sciences, pour l'établissement de la différence des longitudes (lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  • 1699 - François Froger et Nicolas de Fer (dir.), Relation d'un voyage fait en 1695, 1696 et 1697 aux côtes d'Afrique, détroit de Magellan, Brézil, Cayenne et isles Antilles par une escadre des vaisseaux du roy commandée par M. de Gennes, faite par le sieur Froger, Imprimée par les soins du sieur de Fer, Nicolas Le Gras (notice BnF no FRBNF30467984)Voir et modifier les données sur Wikidata

Notes & Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1972 - Simone Delesalle et Lucette Valensi, Le mot «nègre» dans les dictionnaires français d'Ancien régime ; histoire et lexicographie (ISSN 0023-8368 et 1957-7982, DOI 10.3406/LFR.1972.5612)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Page 65 mention de Boulogne : Boulogne qui vient d’être fait intendant des finances, a déterminé M. d’Ormesson à demander cette grâce, afin que son fils ne perdit pas un rang… j’ai appris aujourd’hui quelques circonstances par rapport à M. d’Ormesson et au...
  3. Pierre Boucher.- Histoire véritable et naturelle des mœurs et productions du pays de la Nouvelle-France vulgairement dite le Canada, Editions du Septentrion, 2014,Les recensions de l’Académie, cote : 60.353.