Leçons de niveau 12

Radioactivités et réactions nucléaires/Masse et énergie

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Masse et énergie
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Radioactivités et réactions nucléaires
Chap. préc. :Les réactions nucléaires provoquées
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Radioactivités et réactions nucléaires : Masse et énergie
Radioactivités et réactions nucléaires/Masse et énergie
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Lors d'une réaction nucléaire, il n'y a pas conservation de la masse du système puisque les éléments chimiques ne sont pas conservés. D'autre part, on s'est aperçu que la masse théorique d'un noyau est différent de sa masse réelle. Que devient ces variations de masse ?

L'équivalence entre la masse et de l'énergie décrit par Einstein, E = mc2, a permis d'expliquer les variations de masse observées.

Réactions nucléaires et énergie libérée[modifier | modifier le wikicode]

Après une réaction nucléaire la masse du système est plus faible qu'avant la réaction. Cette perte de masse (Δm = mfmi < 0) est liée à l'énergie libérée par la réaction par la relation :

Défaut de masse d'un noyau et énergie de liaison[modifier | modifier le wikicode]

Les mesures montrent que la masse des nucléons qui constituent un noyau est supériere à la masse du noyau : c'est le défaut de masse (DM).

Ce défaut de masse est associé à l'énergie permettant la liaison des nucléons d'un noyau par la relation :

Pour comparer la stabilité de deux noyaux, il suffit de diviser cette énergie de liaison par le nombre de nucléons dans le noyau afin d'obtenir l'énergie de liaison par nucléon, noté :

Plus l'énergie de liaison par nucléon est faible et plus le noyau sera instable.