Leçons de niveau 12

Radioactivités et réactions nucléaires/Les réactions nucléaires provoquées

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Les réactions nucléaires provoquées
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Radioactivités et réactions nucléaires
Chap. préc. :Les réactions nucléaires spontanées
Chap. suiv. :Masse et énergie
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Radioactivités et réactions nucléaires : Les réactions nucléaires provoquées
Radioactivités et réactions nucléaires/Les réactions nucléaires provoquées
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Une réaction nucléaire est dite provoquée quand un noyau cible est frappé par un noyau ou une particule protjectile. A l'issu de ce choc, de nouveaux noyaux sont créés.

Parmi ces réactions, on étudiera la fission et la fusion nucléaires.

Ces réactions suivent également les lois de conservation de Soddy.

La fission nucléaire[modifier | modifier le wikicode]

Une représentatiob de fission nucléaire d'uranium 235.

Au cours d'une fission nucléaire, un noyau lourd, dit fissile, est bombardé avec un neutron. sous l'impact du choc, le noyau lourd se scinde en deux noyaux plus léegers et des neutrons sont libérés.

Les neutrons libérés peuvent à leur tour provoqué la fission de d'autres noyaux fissibles. On parle de réaction en chaîne.

On utilise ce principe dans les centrales nucléaires actuelles.

La fusion nucléaire[modifier | modifier le wikicode]

Une représentation de fusion nucléaire entre le deutérium et le tritium.

Au cours d'une fusion nucléaire, deux noyaux légers s'unissent pour former un noyau plus lourd.

Ce type de réaction a lieu dans les étoiles comme le Soleil.

Ce type de réaction libère beaucoup plus d'énergie que la fission nucléaire. Actuellement, l'Homme cherche à maitriser ce type de réaction pour construire les centrales nucléaires de Demain (projet ITER).