Leçons de niveau 10

Racine carrée/Quantité conjuguée

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Quantité conjuguée
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Racine carrée
Chap. préc. :Introduction
Chap. suiv. :Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Racine carrée : Quantité conjuguée
Racine carrée/Quantité conjuguée
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Soit une expression de la forme :

On appelle quantité conjuguée (ou expression conjuguée) de cette expression par rapport à , l'expression obtenue en remplaçant par .

C'est-à dire :

Exclamation mark white icon.svg

Exemple.

La quantité conjuguée en de :

est :


La quantité conjuguée en de :

est :

Si aucune confusion n'est possible, c'est-à-dire s'il n'y a qu'une racine carrée, on dira simplement quantité conjuguée.

Exclamation mark white icon.svg

Exemple.

La quantité conjuguée de :

est :


Principale propriété[modifier | modifier le wikicode]

On a la propriété suivante :

Début d'une démonstration
Fin de la démonstration


Rationalisation des numérateurs et des dénominateurs[modifier | modifier le wikicode]

Une application importante du paragraphe précédent est de faire disparaître une racine d'un numérateur ou un dénominateur d'une fraction. L'usage le plus fréquent est de faire disparaître une racine d'un dénominateur. Nous verrons pourquoi au paragraphe suivant.

Nous savons que nous ne changeons pas la valeur d'une fraction si l'on multiplie le numérateur et le dénominateur par une même expression non nulle. L'idée est donc de multiplier le numérateur et le dénominateur par une expression conjuguée de façon à faire disparaître une racine qui nous gène soit au numérateur, soit au dénominateur.

Exclamation mark white icon.svg

Exemple.

Soit l'expression :

Premier cas : Supposons que l'on veuille faire disparaître la racine du numérateur.

L'expression conjuguée de étant , nous multiplierons donc le numérateur et le dénominateur par .

Nous obtenons :

et nous n'avons plus de racines au numérateur.


Deuxième cas : Supposons que l'on veuille faire disparaître la racine du dénominateur.

L'expression conjuguée de étant , nous multiplierons donc le numérateur et le dénominateur par .

Nous obtenons :

et nous n'avons plus de racines au dénominateur.

Application[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des exercices portant sur l'utilisation de la quantité conjuguée dans les fractions portent sur la rationalisation des dénominateurs. La raison se trouve dans le fait que lorsque l'on fait la somme (ou la différence) de deux fractions, on doit commencer par chercher un dénominateur commun et cette recherche sera grandement simplifiée s'il n'y a pas de racines aux dénominateurs.

Plutôt qu'un long discours, nous allons donner un exemple pour illustrer notre propos. Nous allons faire la somme de deux fractions ayant des racines aux dénominateurs de deux façons différentes. Dans la première, nous ignorerons les quantités conjuguées et dans la deuxième nous commencerons par faire disparaître les racines carrées des dénominateurs en utilisant les quantités conjuguées.

Exclamation mark white icon.svg

Exemple.

Soit à calculer la somme :


Première méthode : Sans les expressions conjuguées.

Le dénominateur commun est alors . On a alors :


Deuxième méthode : avec les expressions conjuguées.

Avant de chercher le dénominateur commun, on commence par faire disparaître les racines des dénominateurs en multipliant les numérateurs et dénominateurs par la quantité conjuguée des dénominateurs.

On a alors :

Nous voyons que nous obtenons un résultat plus simple avec la deuxième méthode.